Rétrospective

Volet 2 : les albums qui nous ont marqués en 2016

28 décembre 2016, Aiollywood

Après notre sélection de concerts hier, nous retrouvons aujourd’hui une des rétrospectives les plus attendues : celle dédiée aux albums qui ont tapés dans l’oreille d’une partie de nos chroniqueurs et photographes. Vous allez voir, il y en (presque) pour tous les styles… mais certains se détachent ! 

Top 5 albums 2016 / Peter – 3.13

1) Her « Tape #1 »

2) Rinôçérôse « Angel and demons »

3) Saez « L’oiseau liberté »

4) Romain Humeau « Mousquetaire #1 »

5) Hope Sandoval & the Warm Inventions « Until the hunter »

pochettes-pierre

Top 5 albums 2016 / Aïollywood

Avant de vous présenter mes 5 albums retenus pour 2016, je ne pourrais m’empêcher de préciser que cette année le choix a été difficile. J’ai eu beaucoup de mal à avoir des coups de cœur qui se démarquent très nettement comme ça a pu être le cas les années précédentes. En revanche, en ces temps difficiles, j’ai plutôt recherché des albums qui foutent la pèche ou qui font voyager. 

1) Moussu T e lei Jovents « Navega »
Après la parenthèse des opérettes et un « Artémis » un poil en dessous des précédents, Moussu T nous livre-là un album qui va encore plus loin musicalement avec des influences blues entêtantes. L’album, avec un livret illustré d’une soixantaine de pages, est en plus magnifique (Chronique).

2) Sidi Wacho « Libre »
Sur les cendres des regrettés MAP, Saïdou a fait revivre l’esprit du Ministère des Affaires Populaires en mode cumbia avec ses nouveaux acolytes chiliens. Le concert est rempli de fête et d’énergie… et l’album le retranscrit à merveille ! (Chronique).

3) Goulamas’k « Resisténcia »
A l’aube de l’hiver, les Goulamas’k nous ont offert un 8 titres qui fait du bien aux idées et à la tête. Remplis d’énergie, toujours aussi porteurs de messages de révolte et d’espoir, la folie occitane part une nouvelle fois à l’encontre du punk et du ska avec une facilité déconcertante (Chronique).

4) Jean du Voyage « Mantra » (Chronique)
Il porte bien son nom, Jean du Voyage. Après un premier EP déjà de haute volée, 2016 était synonyme de grand saut. Ce grand saut, il l’a réussi sans trembler avec « Mantra », un album où l’électro fait voyager et rêver au détours des continents dans une justesse qui fait plaisir.

5) Dubioza Kolektiv « Happy machine » (Chronique)
Ils étaient inconnus il y a seulement quelques mois puis la fameuse « Happy machine » est arrivée. Fers de lance de la rébellion chez les jeunes en Bosnie-Herzégovine, leur dernier album a réussi à faire son trou en France cette année et c’est une bombe festive communicative remplie d’humour. Une machine sans faille en live également. LA surprise de l’année !

pochettes-dimitri

Top 5 albums 2016 / Bapt’

1) Barrio Populo « Géographie du hasard »
Une belle année 2016 regorgeant de petites pépites, malgré tout l’album du Barrio Populo est choisi sans aucune hésitation ; une maturité dans les textes qui les laisse (presque) sans équivalent aujourd’hui dans le monde de la poésie, un virage au niveau des musiques, une cohérence et une force qui s’en dégagent qui en font incontestablement un album à surtout ne pas rater (Chronique).

2) Melissmell « L’Ankou »
Voilà un moment que nous étions sans nouvelles de Melissmell. Son retour sonne le retour d’un rock incisif, avec une voix incomparable, avec des textes grinçants et perçants. Ce troisième album de Melissmell est un très  grand cru (Chronique).

3) Saez « L’oiseau Liberté »
Son retour était sans doute le plus attendu de l’année, après quatre années d’un silence résonnant comme le plus grand des cris. Des surprises, un virage musical, des textes qu’on peut trouver trop ancrés dans le sujet du terrorisme. Malgré tout, du Saez, de la poésie, des revendications comme on n’en fait plus aujourd’hui. Non le rock revendicateur, intelligent et poétique n’est pas mort, il est simplement en marge.

4) Soan « Retourné vivre »
Là encore de l’alternatif, un album pensé, construit et diffusé en marge des médias de masse qui le méprisent de manière peu compréhensible. Une sensibilité à fleur de peau, un album intelligent et justement mélodieux. Quelques pépites qui, à elles seules, méritent une place dans les albums de l’année (Chronique).

5) Les Tit’Nassels « En plein cœur »
Une valeur sûre. Mais il n’y a rien de plus dur quand on est une valeur sûre que de confirmer albums après albums. Le duo devenu quatuor continue son sans faute, avec un nouvel album mélancolique, plein d’amour et de revendication, et une configuration « rock » qui mets à merveille les textes en exergue. A écouter ! (Chronique)

pochettes-bapt

Top 5 albums 2016 / Blue.B

1) Saez « L’oiseau liberté »
Le retour de Saez, quelques larmes, beaucoup d’émotions et une belle dose d’humanité.

2) Meshuggah « The violent sleep of reason »
Huitième album du groupe de trashcore suédois, une seule chose à dire, il envoi du lourd ! Amateur de métal ou petit curieux, difficile de ne pas être enthousiaste par ce nouvel opus qui tout en restant dans la lignée de ces prédécesseurs apporte sa touche de renouveau.

3) Metallica « Hardwired…to self-destruct »
Une année à « retours ». Cette fois le retour de Metallica, encore un bel album, fort et intense comme se doit de l’être ce groupe mythique.

4) Sidi Wacho « Libre »
Engagé et mordant, un album qui a fait du bien cette année (Chronique).

5) Sum 41 « 13 voices »
Oui ! C’est un coup de cœur ! Le retour de Sum 41 ! Vous n’avez pas oublié vos années collège où vous écoutiez ce groupe en boucle, si ? Eh bien voilà de quoi raviver la flamme qui chez moi ne s’est jamais complètement éteinte !

pochettes-blueb

Top 5 albums 2016 / Daffy

1) Danakil « La rue raisonne »

2) La Yegros « Magnetismo »

3) Dubioza Kolektiv « Happy machine » (Chronique)

4) Sidi Wacho « Libre » (Chronique)

5) Agnès Bihl « Cabaret electro rétro » (Chronique)

pochettes-daffy

Top 5 albums 2016 / Jack

1) Karpatt « Angora » (Chronique)

La petite bombe de l’année, chaleureuse, sensuelle et textuelle, les 3 compères nous auront sorti un album coloré plaisant à écouter et somptueux à voir joué. « Angora » transpire la vie, la sympathie, la mélancolie, la malice, et il s’écoute, et se ré-écoute.

2) Erwan Pinard « Obsolescence programmée » (Chronique)

On ne le connaissait pas, on l’a rencontré au hasard d’un Centre-Ville, et on est tombé sur cet album. Excellent, antipathique, tordu, joyeux, acerbe, sombre, grave, léger, profond, schizophrénique, doux… Autant de descriptifs pour un album bien écrit, bien chanté, bien pensé, qui sonne résolument rock. Un personnage qui a toute sa place dans le paysage de la chanson française !

3) Le Réparateur « Heureux et gros » (Chronique)

L’album punk-rock décalé de l’année ! Croustillant bien que légèrement court à notre goût Le Réparateur sous ses aires d’adolescent nous balance des bonnes salves dans la tronche. Musicalement c’est pas des plus sophistiqué, au niveau de la voie on peut pas parler vraiment de chant, mais c’est diablement efficace, et c’est comme ça qu’on aime le punk.

4) Yvan Marc « Nos vies d’ours » (Chronique)

L’alti-ligérien est sortie de son hibernation pour sortir en 2016 un superbe album plein de poésie et de douceur. Une galette qui sent le sous bois, fraîche, pour des textes qui donnent envie de se mettre au vert et de ralentir la course effréné de ce monde. Incontestablement un beau cd à avoir et partager autour de soi.

5) The Inspector Cluzo « Rockerfarmes » (Chronique)

Comment ne pas parler d’eux dans notre top 5 ? Un album très rock, loin des sentiers battus des rocks-stars. A mi chemin entre tout les endroits du monde qu’ils ont découvert en tournée, et leur petite ferme en Gascogne française… C’est aussi pourquoi on choisi de les placer là, en plus que cette galette soit un bel objet (un livre avec deux cd et un dvd !), les deux compères ont adopté une démarche entière et admirable : paysans-rockers !Il ne nous reste plus qu’a goûter une de leur production fermière.

pochettes-jack

Top 4 albums 2016 / Machy

Cette année, les alternatives se veulent plus présentes. Vous n’êtes pas seuls dans votre colère et votre désabusement.

1) Barrio Populo « Géographie du hasard »
Vous l’avez là devant vos yeux, vous savez qu’il faut le déguster, se délecter de chaque mot et pourtant c’est plus fort que vous, vous écoutez « Géographie du hasard » en boucle. Et la bonne nouvelle, c’est que cet album digne des plus grands, on ne s’en lasse pas (Chronique).

2) Saez « L’oiseau liberté »
Un retour pleins d’émotions. Sa culture ne mourra jamais, pour sûr ! Saez vous prend vos tripes, les tord et fait renaître l’humaniste qui est en vous.

3) Sidi Wacho « Libre »
Sur un air léger, un vent de révolution souffle. En 2016, ça fait du bien (Chronique).

4) Dubioza Kolektiv « Happy machine »
Le Dubioza Kolektiv fait bouléguer sur des rythmes effrénés et détone par ses idées (Chronique). Ces bosniaques sont à suivre de près.

pochettes-machy

Top 5 albums 2016 / Photos Nomades

1) Claudio Capéo « Claudio Capéo »
Quoique j’aime beaucoup ses anciens albums, celui-ci est une grande réussite. Le passage dans The Voice leur a permis de décoller et de se faire connaître. Ils (car c’est un groupe) le méritent amplement.

2) Clinton Fearon « This morning »
Du reggae de qualité sans fausses notes et qui colle avec le reggae des origines que j’apprécie le plus. Un album qui s’écoute avec plaisir.

3) Moby « These system are failing »
J’ai toujours eu du mal à décrire le style de Moby, tantôt electro, techno, punk/rock, ambiante. Mais peut-être qu’il ne s’attache pas à un seul style. Qui plus est, c’est un très bon photographe et un militant de la cause animale. Ce qui ne gâche rien à l’homme.

4) Hilight Tribe « Temple of light »
Un groupe qui sort un peu de l’ordinaire, à la fois des morceaux mélodieux, rythmés, envoûtant et transcendant. Je les ai connu il y a environ 6 ans et je ne m’en lasse pas. Le genre de musique qui me donne la pêche !

5) La Caravane Passe « Canis carmina »
Un mélange de style allant des Balkans au Maghreb aux musiques actuelles, qui en fait un album éclectique agréable à écouter et qui permet de se remettre dans l’ambiance festive de leurs concerts (Chronique).

pochettes-photos-nomades


LE TOP 3 « ALBUMS 2016 » DU MUSICODROME

1) Saez « L’oiseau liberté » / Sidi Wacho « Libre » (égalité)

numero1
2) Dubioza Kolektiv « Happy machine »

numero2
3) Barrio Populo « Géographie du hasard »

numero3

Articles affiliés :

Volet 1 : Les concerts de l’année 2014

29 décembre 2014
The Hyenes Festival Rocktambules Rousson Photolive30

Hommage au Festival des Rocktambules de Rousson (1/2) – Les groupes

17 août 2017

Volet 3 : La playlist 2015

31 décembre 2015

4 commentaire(s)

  • Répondre Kathy 2 janvier 2017 at 12 h 08 min

    Si j’avais a citer des albums qui m’ont marquée en 2016 et que j’écoute en boucle depuis .. ce sont les 2 albums de Soan .. »Retourné vivre  » et Celui qui aboie  » …deux sublimes album un plus rock et l’autre plus acoustique un p’tit bijou de poésie …

  • Répondre florence piquard 2 janvier 2017 at 12 h 37 min

    Pour moi aussi plusieurs albums m’ont marqués cette année.
    – « retourné vivre « de Soan et le petit dernier en acoustique « Celui qui aboie »-
    – « L’Ankou » de Melissmell

  • Répondre Anna roma 2 janvier 2017 at 19 h 12 min

    Moi aussi sans hésitation je vote toujours et encore SOAN ses 2 albums sont des pures merveilles à découvrir d URGENCE !!!!

  • Répondre Aurelie 5 janvier 2017 at 12 h 20 min

    Pour moi l’album coup de cœur 2016 est bien celui de Soan « retourné vivre » Varié et vibrant, ça sort du standard ! C’est frais !! Et j’ai toujours des frissons à son ecoute. Je recommande vivement à ceux qui ne le connaissent pas de l’écouter, ça vaut le détour. Bien à vous !

  • Donnez votre avis

    Conception & réalisation : Cereal Concept