Magyd Cherfi « Les filles d’en face »

1 min de lecture

Depuis le printemps dernier, nous nous sommes longtemps répété « allez, parlons de « Catégorie reine » ! ». Le temps a filé et, finalement, une chronique qui vous aurait sans doute incité à écouter cet album est passée à l’as.

Car le troisième album de Magyd Cherfi (ex-Zebda) est une petite pépite. Premièrement, c’est quasiment la BO de son bouquin, Ma part de Gaulois, qui fut nommé au Prix Goncourt 2016. Pour ceux qui auraient lu son livre, on retrouve de nombreux textes de chansons disséminés au fil des pages. L’auteur n’a trompé personne, « Catégorie reine » était annoncé comme une œuvre inspirée du livre. Deuxièmement, l’album est truffé de références que Magyd Cherfi a toujours associé à ses différentes créations. Il évoque avec poésie un passé qu’il n’a pas oublié, à la fois lourd et douloureux, mais il rappelle aussi qu’il a réussi, aujourd’hui, à sortir de la cité. Il s’en est donné les moyens, il a voulu dépassé les idées reçues, alors que certains lui en veulent…

Assis sur un banc, le casque vissé sur les oreilles ou avec le bouquin à la main, « Catégorie reine » se dévore. Il n’est jamais trop tard…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Le Musicodrome x Didier Super au Palais de la Mutualité à Lyon (69)

Article suivant

Ultra Vomit et Tagada Jones au Rockstore (Montpellier, 34) 16.12

Dernières publications

Yolamif « Ayna »

Le trio parisien Yolamif, bien connu pour ses lives chaud chaud chaud alliant rock et techno,