« Notre dame des oiseaux de fer »

1 min de lecture

Militantisme et musique sont bien souvent frères et soeurs, même si cela est sans doute moins vrai aujourd’hui qu’hier. A l’heure où les luttes se succèdent, l’un des sujets encore bel et bien d’actualité est la ZAD (Zone A Défendre) de Notre Dame des Landes.
Et la bataille contre ce symbole des problèmes de société qui existent n’est pas récente; il y a 6 ans sortait la chanson Notre Dame des Oiseaux de Fer, de Hamon et Martin Quintet.
Pour donner du poids à ce morceau, des artistes ont prêté leur voix, que ce soit Bertrand Cantat, Sansévérino, les frères Mouss et Hakim de Zebda, Emily Loizeau et une dizaine d’autres chanteurs et chanteuses.
Un clip qui a de la force, qui transpire d’émotion à l’heure où la musique devient de plus en plus lisse, et les causes défendues de plus en plus décriées.
Notre Dame des oiseaux de fer, pour la fin d’un monde dont les artistes ne veulent pas.

« On veut du silence et du temps, on veut sortir à la lumière, on veut cultiver nos enfants et on veut cultiver nos terres »

Bapt

La musique ou la mort?
On peut chercher des réponses à nos questions à travers différents miroirs de notre société, la musique demeure l'un d'eux.
La musique est un indicateur de la santé des temps qui courent.
Sa force à faire passer toutes les émotions et tous les rêves est indiscutable, et indispensable aujourd'hui !

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Saez sort de son silence : « Le Manifeste »

Article suivant

« Atomic », la pureté selon Mogwai (2016)

Dernières publications

Makoto San « Fuji »

Tout fraîchement arrivé sur le label marseillais Chinese Man Records, Makoto San compte bien secouer le