Live Report

Protest Songs, une soirée magique au Théâtre Antique (Arles,13) 08.07

10 juillet 2020, OlivierS

Depuis 4 mois, nous nous étions faits à l’idée d’un été sans festivals. C’était sans compter sur la volonté des Suds à Arles, d’Horizon productions et du Cargo qui ont réussi à programmer une soirée au théâtre antique d’Arles !

La soirée a été annoncée discrètement sur les réseaux sociaux, en catimini, tellement l’annonce avait de quoi surprendre. Une vraie soirée de festival en plein air, au mois de juillet dans un contexte où on ne comprend décidément pas grand chose à ce qu’il est possible de faire ou pas. Et puis pas n’importe quelle soirée : quatre femmes aux voix complices qui chantent a capella et lisent des textes engagés. Il était difficile de ne pas s’y intéresser…

Donc nous voilà partis pour ce premier concert post-confinement dans un lieu chargé de symboles. Finalement ça ressemble presque à une vraie soirée de festival sauf qu’on est assis, qu’on occupe un rang sur deux et qu’on est séparé de 50 cm entre chaque groupe de personnes. Et puis si, il n’y a pas de buvette et il faut se déplacer avec un masque. Pas très sexy ? Finalement ça ne pèse pas plus que ça. Car on était venu pour autre chose : se retrouver dans un public, face à une scène sous les étoiles.

Pari réussi pour les Suds, pour le Cargo et Horizons productions qui apparaissaient émus dans leur discours d’accueil. Heureux eux aussi de programmer des artistes et de partager un peu cette joie des festivals d’été…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et du côté du spectacle, quel plaisir d’entendre L (à l’origine du projet), Jeanne Added, Camelia Jordana et Sandra Nkaké sous le ciel arlésien et installées au milieu de la fosse, histoire de ne pas être trop éloignées de leur public. Leurs voix sont parfaitement accordées et ce chœur féminin touche au cœur et la tête dès les premières notes. Lectures de textes dans leur version originale  (Virginie Despentes, Aimé Césaire, les Black panthers, Martin Luther King, etc.) et chansons (chants italiens, russes, Joan Baez, Lhasa et leurs propres titres) s’enchainent et s’entremêlent pendant plus d’une heure. Les voix sont puissantes, engagées et porteuses de joie. Jeanne Added, qui accompagne quelques morceaux avec cette basse, reprend son morceau A war is coming dans une version épurée, de toute beauté.

Dans cette période trouble pour la culture, nous ne pouvons que remercier les organisateurs arlésiens et les artistes pour cette belle initiative qui nous a redonné les frissons d’une soirée de concert et la nécessité d’écouter la musique en live !

NB : Les photos ont été exceptionnellement réalisées au téléphone portable

Articles affiliés :

Château perché 2019 : De la déambulation perchée à l’Arboretum (Villeuneuve-sur-Allier, 03) 25-28.07

1 août 2019
Sir Jean & The NMB Afrobeat Experience Fête du Pois Chiche 2017 Photolive30

Fête du Pois Chiche – Jour 2 : Baja Frequencia, Sir Jean & The NMB Afrobeat Experience, … (Montaren, 30) 20.05

31 mai 2017

[Hors format] Azad Lab sort du four au Rex (Toulouse, 31) 23.05

30 mai 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept