Chronique

Chinese Man « Sho-Bro » (2015) -EP-

17 avril 2015, Aiollywood

Hyperactifs depuis la sortie de « Racing with the sun » en 2011, les Chinese Man ont le vent en poupe. Il faut dire qu’après leurs deux premières groove sessions, les marseillais avaient à cœur d’être intégralement aux manettes de la créativité. « Racing with the sun » a donc été le symbole de cette transformation. Depuis, les années se suivent mais ne se ressemblent pas : chacune a apporté son lot de surprises entre remixes, nouvelles collaborations et tournée anniversaire… Infatigables et toujours plus enclins à l’ouverture et aux nouvelles expériences sonores, Chinese Man a donc invité ses potes sur « Sho-Bro », leur nouvel EP.

Tout d’abord, pour un EP, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est plutôt satisfaisant : 31 minutes de son au programme, la clique part d’un très bon pied. Sa structuration, elle, est nette et précise. En réalité, deux nouveaux sont proposés, accompagnés de six tracks remixées. Et au rayon des nouveautés, Chinese Man nous réalise-là un cru maison. Sho-Bro, track éponyme donc de ce nouvel EP, est typiquement dans la lignée des dernières réalisations du collectif : dans la continuité de la planète « The groove sessions vol.3 », Sho-Bro transpire le hip hop old school, à coups de samples poisseux, assuré par trois MC’s US au flow aiguisé (A-Plus, Knobody et Pep Love). Envolée de cuivres, effusion de scratches, groove à souhait, ce Sho-Bro est une excellente entrée en matière. Dommage que son remixe par Dj Nu-Mark, présenté à la fin de l’EP, ne soit pas du même niveau. En effet il y a moins de patate, moins de finesse, soit tout simplement rien de bien nouveau sous cet étendard.

En revanche, la seconde nouveauté de l’EP, The reminder, change le cap sans concession : ce serait d’ailleurs presque un retour dans le passé au programme ! Les ballades trip hop reprennent le pouvoir, le clairon asiatique avec ses influences orientales n’est jamais bien loin, et c’est toujours avec délicatesse que Chinese Man s’en imprègne. Décidément bien inspirés avant de dévoiler en 2016 leur nouvel album, Sly, High Ku et Zé Matéo sont en pleine forme !

D’autant plus que sur les cinq autres remixes pas encore abordés dans cette chronique, le niveau monte d’un cran : le choix des artistes ayant remixés quelques bombes de « The groove sessions vol.3 » n’est pas du au hasard. Réuni sous le même projet, ce « Sho-Bro » renferme la crème des artistes émergents qui sont de près ou de loin attirés par la mouvance hip hop. Tandis que « Remix with the sun » proposait davantage les morceaux de « Racing with the sun » sous des variantes électroniques, ce « Sho-Bro » expose-là des remixes plutôt sous toutes les coutûres du hip hop.

Et que dire de leur contenance ? Chinese Man frôle le haut du panier avec ces nouvelles versions : Run run run (scatter) démarre fort avec la pression imposée par Miscellaneous et tout son crew de Chill Bump. Ca tape, ça donne le pulse, ce premier remix est clairement dans l’esprit Chinese Man. La fin du track se termine en apothéose, scratches au vent, saturée comme il faut ! Et cette machine de guerre grossit à vue d’oeil : High Tone, en deux temps, s’offre une part du gateau non négligeable : entre orient, dub, grosses basses, l’ethno-dub si propre à High Tone se sent à des kilomètres à la ronde sur Siempre estas, mais qu’est ce que c’est bon ! L’High Tone des débuts retrouve subitement ses nouvelles tendances, ça plane puis ça secoue sans crier gare… Enfin, puisque le swing revient à la mode, Smokey Joe & The Kid se paie le scalp du hip hop/swing en triturant un Don’t scream qui lui colle parfaitement à la peau.

Mais ce n’est pas tout, la consécration est à venir. Presque sans surprise, Al’Tarba et Dj Nix’On s’offrent probablement la palme du meilleur remix sur ce « Sho-Bro » avec Hancock. Fidèle à lui-même, il laisse les fantômes ressurgir ; c’est lourd et massif et, brutalement, Hancock bascule du côté obscur…

Bref, on pourrait encore dire beaucoup sur ce « Sho-Bro ». Chinese Man n’a pas perdu la main avec ces deux nouveaux morceaux inédits présentés et s’est encore entouré d’artistes de qualité pour remixer ses tracks. Un peu réticents aux remixes avant d’écouter l’EP, c’est finalement avec un grand plaisir que ce « Sho-Bro » a été dégusté. Et au goût, il a été bien meilleur que « Remix with the sun ».

Vivement la suite !

FICHE TECHNIQUE

Tracklist
1. Sho-Bro (feat. Pep Love, A-Plus, Knobobdy) 
2. The reminder
3. Run run run (scatter) (Chill Bump remix)
4. Siempre estas, pt.1 (High Tone remix)
5. Hancock (Al’Tarba remix)
6. Don’t scream (Smokey Joe & The Kid remix)
7. Sho-Bro (Dj Nu-Mark remix)
8. Siempre estas, pt.2 (High Tone remix)

Sortie : 30 mars 2015
Durée : 31 min
Genre : Hip Hop / Electronique

Articles affiliés :

Ubikar : plongée en eaux profondes avec « Altitude zéro » (2016)

7 juin 2016
Chronique "Days go by" The Offspring 2012

The Offspring « Days go by » (2012)

9 août 2012
les sales majestés overdose album 2020

Les Sales Majestés « Overdose » (2019)

17 janvier 2020

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept