Ugly Mac Beer « The valley of the kings » / Kognitif « Soul food III » (2023)

7 min de lecture

Deux sorties toutes fraîches du mois de janvier ont intéressé notre radar à découvertes : il s’agit de la première mouture d’Ugly Mac Beer, avec « The valley of the kings », ainsi que la nouvelle proposition culinaire de Kognitif avec son « Soul food III ». En mode trip hop et hop pour glisser lentement vers la fin de semaine.

Ugly Mac Beer « The valley of the kings » (27 janvier 2023) chez X-Ray Production – TRIP HOP / HIP HOP

Ugly Mac Beer se jette enfin à l’eau après des années de collaborations en tous genres avec un « vrai » album solo. En voilà une bonne nouvelle ! Commençons par le commencement : est-ce que le nom d’Ugly Mac Beer vous parle ? Artiste aux milles facettes, Ugly Mac Beer a d’abord fait ses armes en tant que Dj du groupe La Formule aux côtés d’un certain Wax Tailor. Bien harponné à cette rampe de lancement, la mise sur orbite est quasi-immédiate : ses sorties remarquées avec Mister Modo à travers les moutures de « Modonut » (impossible d’être passé à côté de Not afraid) ne sont que la confirmation de la créativité d’Ugly Mac Beer, que ce soit avec sa casquette de beatmaker ou de producteur. Car tout s’enchaîne : création de son propre label, collaborations à la pelle avec une ribambelle d’artistes hip hop, créations pour le monde de la publicité et du cinéma. Okay, le décor est planté ! Ugly Mac Beer raffole des influences dans lesquelles baignaient le rap et le hip hop des années 90. En véritable porte-voix sonore de cette période, Ugly Mac Beer nous propose donc un premier véritable album solo, « The valley of the kings » qui en porte le sceau ! Le format est court (10 titres pour seulement 22 petites minutes) mais le résultat efficace. Plongé dans un délire à la fois antique et futuriste (vous n’avez qu’à jeter un œil à la pochette pour comprendre !), Ugly Mac Beer se taille la part d’un gâteau dont il maîtrise la recette à la perfection : on y retrouve clairement des influences de Wax Tailor sur Listen to me ou sur Resurrection, un trip hop qui crépite au son du gramophone. On ressent également des notes qui ressembleraient plus à ce que Chinese Man distille sur ses derniers albums comme sur The new flame… ou en mode plus abstract hip hop, façon Al’Tarba, sur Les choeurs perdus. Le spectre du genre étant large, Ugly Mac Beer démontre en tous cas qu’il touche à tout et qu’il s’éclate, tout simplement : l’artiste réalise un vrai tour de force sur Fortune & gloire, orchestral à souhait, ou avec une sauce orientale faite pour charmer quiconque se mettra en travers du chemin de l’artiste (Charming caravan). Passage obligé avec son grand partenaire sonore, Mister Modo, il est impossible de ne pas mentionner Ambitious dream, ode aux sons mystiques de ces deux artistes, aussi puissants que le grand œil qui nous observe au sommet de la pyramide érigée par Ugly Mac Beer. Défi relevé… avec succès !

Kognitif « Soul food III » (20 janvier 2023) autropoduit – TRIP HOP / HIP HOP

Est-ce-que vous avez encore faim ? Mais oui, assurément ! Le beatmaker Kognitif remet le couvert, pour la troisième fois, avec ses fameux « Soul food » version acte 3. En 2015 il nous avait proposé l’entrée, en 2019, le plat principal et voici, sans aucun doute, le dessert avec cette nouvelle proposition culinaire. On reste sur une configuration classique : une quinzaine de titres avec une petite heure de son, Kognitif sait nous mettre à l’aise ! Le van découvert lors de la dernière virée est arrivé à destination et c’est tout son voyage que Kognitif nous met en musique pour nous montrer qu’il est parvenu à se poser et qu’il en est fier ! Jeter une oreille à Feeling love, vous comprendrez ce que nous voulons dire : une bonne vielle guitare blues nous amène dans un cocon d’amour où l’on a envie de s’y prélasser ! Car ce road trip ne va pas s’arrêter : il nous invite à barouder sur des bonnes vieilles routes US (Come to me), à l’auto-suffisance (No more) et à profiter de ce que le monde nous offre (Meet the moonlight). Bien sûr, ce trip hop bluesy regorge de mille influences que Kognitif n’a pas hésité à mettre dans son baluchon : c’est clairement Sooo funky ou terriblement reggae/groovy sur Burst into flame que l’on a envie de faire un saut dans le temps car cela donne une sacrée patate ! En douce, Kognitif crame quelques feux rouges en faisant quelques drifts saturés sur Flash fire ou Moogy histoire de rappeler que rien n’est statique. Cela paraît évident, il peut Break it ce qu’il veut, quand il veut… ou s’offrir un mix jungle dénaturé à sa sauce. Et oui, c’est lui le patron ! Une chose est sûre, ce « Soul food III » est un album qui s’écoute en tout lieu et en toute circonstance, en route vers le travail ou des vacances bien méritées. Un album riche et revitalisant où l’on ne s’ennuie jamais et qui pousse au lâcher prise. A déguster sans modération, en téléchargement « prix libre » sur le Bandcamp de l’artiste.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Acib Arab « Döne döne »

Article suivant

Parade « Ghost inside of you »

Dernières publications

« No pasaran »

Le Musicodrome a attendu le résultat des élections ce soir pour poster son Track du Dimanche.