Chronique

Johnny Mafia « Sentimental » (2021)

20 août 2021, Aiollywood
johnny mafia sentimental chronique
Temps de lecture : 2’30

Avant que la rentrée et ses nombreuses nouveautés nous engloutissent, Le Musicodrome va essayer de rattraper son retard en vous présentant lors de ces 3 prochaines semaines différents albums qui l’ont marqués avant l’été. Parmi eux, il y a « Sentimental », le troisième opus des fougueux Johnny Mafia qui a déboulé le 21 mai dernier. Attention, chaud devant !

En 2018, c’est avec un coup droit millimétré que la joyeuse bande de Johnny Mafia nous mettait tout simplement KO debout avec « Les princes de l’amour ». 11 titres en 28 minutes, un titre d’album en français qui cachait une aversion singulière toujours très anglo-saxonne, impossible en revanche de venir déstabiliser la douce vie du quatuor.

Après avoir dévoilé un des premiers single de « Sentimental », le titre éponyme de l’album, un virage pop s’était laissé entrevoir au milieu du son punk/garage des gars de Sens. Transformation en vue sur le long format pour les Johnny ? Dans le monde qui nous entoure, rien ne doit être laissé au hasard : sur « Sentimental », c’est bien les penchants initiaux du groupe qui donnent le ton sur fond d’influences 90’s. Car c’est ça, aussi, bien vieillir ! Johnny Mafia nous présente 13 titres (pour 35 minutes) sur un plateau entièrement en anglais sans le moindre chichi.

Trempés dans le bain aux côtés des Pixies ou des Whites Stripes (pour ne citer qu’eux), le groupe n’est pas là pour faire dans la demi-mesure : il s’engage dans une incroyable course contre le temps qui risque d’en faire vaciller plus d’uns ! Sur ce troisième album, la clique continue de mettre en musique toutes les incohérences de notre monde et ce qui le rend moche en mode désinvolte. Simple mais parlant !

On aime forcément les clins d’œil geek clairement assumés sur Trevor Philippe, un personne ‘boulet’ dans GTA V, qui sort d’un canon vitaminé, plus rock qu’à l’accoutumée, avec un refrain mélo entraînant. Ce morceau, symbole de l’évolution musicale du groupe, renferme les nouveautés que Johnny Mafia a disséminé tout au long de son troisième album : le groupe conserve ses boules d’énergie dans les couplets mais il a davantage travaillé sur les mélodies et la percussion de ses refrains, tendant un peu plus vers des influences pop. Le résultat obtenu est que les créations ne perdent pas en intensité et qu’elles ont le don de rester encore plus dans la tête…

Problem, niché en milieu d’album, illustre bien ce constat, mais il n’est pas le seul : TV & Disney ne fait pas de sentiment sur Mickey, Nail gun charge son fusil de fleurs et On my knees rabat les cartes. Certaines compos surfent aussi sur un côté plus mélo comme Aria, Love me love me ou Phone number qui pourraient rappeler la mouvance des Weezer, avec plus d’intensité dans ses bagages.

Quand à leur hargne, n’allez pas croire qu’elle est restée sur leur ancien label car le nouveau, Howlin Banana, aime la sueur : de l’énergie en barre, il y en a à revendre ! Split tongue, en ouverture, est là pour nous retourner sans ménagement, riffs au vent et punk crasseux dehors ; No more toes accélère, Refused beugle toute gorge dehors et l’affaire est pliée.

A la fois survolté et déchainé, Johnny Mafia réalise un joli tour de force sur « Sentimental » : il continue de sortir son rouleau compresseur du garage tout en dégainant des morceaux entêtants. Puissant ! A retrouver en live, comme à chaque fois, pour encore plus de sensations !

Johnny Mafia, « Sentimental », disponible depuis le 21 mai 2021 (13 titres, 35 min.) chez Howlin Banana.

Articles affiliés :

Bottle Next Bad Horses Inouie distribution

Episode 1 du panier-CD Inouïe : Bottle Next, « Bad Horses » (2016)

25 janvier 2017
Critique Sidi Wacho Bordeliko 2018

Sidi Wacho « Bordeliko » (2018)

18 avril 2018

Hildebrandt : un premier album qui part dans le vent

5 octobre 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept