Ghostown « Where’s will »

1 min de lecture

La veille du réveillon de Noël, l’artiste Ghostown dévoilait son nouvel album, « The cure to the problem you didn’t know you had », huitième opus de sa discographie. Découvert en 2008 avec un de ses morceaux phare, Reflections, Ghostown trace sa route dans un paysage hip hop signature, hybride à souhait, qui n’hésite pas à défricher autour de lui. Cette nouvelle galette, agrémentée de 16 titres, a une saveur hip hop blues et c’est en mode baroudeur que Ghostown nous invite pour cette virée. De la douceur, un peu de noirceur, mais beaucoup de bienveillance pour ce disque qui s’écoute d’une traite et qui se déguste sans faim !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Le Festival BAZR a 10 ans au Chai des Moulins (Sète, 34) 09-11.12

Article suivant

Vulves Assassines « Das kapital » (2022)

Dernières publications

Yolamif « Ayna »

Le trio parisien Yolamif, bien connu pour ses lives chaud chaud chaud alliant rock et techno,