Rétrospective

Volet 2 : les albums qui nous ont marqués en 2017

29 décembre 2017, Aiollywood

Après le top concert, place à présent au volet tant attendu de la rétrospective : celui des albums de l’année. Alors, il y a-t-il eu un consensus entre les chroniqueurs ? Sinon, cela vous fait en tous cas plusieurs découvertes à écouter… Avis aux curieux !

Top 5 albums 2017 / Peter – 3.13

1) Last Train « Weathering »
La claque! Du très bon rock, un groupe jeune qui passe son temps sur scène mais qui aura réussi à sortir en 2017 son premier album, électrique, planant, pas sans parfois rappelé les Foals avec tout autant de charisme et d’interprétation du chanteur Jean-Noël Scherrer.

2) Slowdive « Slowdive »
Groupe phare du mouvement Shoegaze, le groupe était en suspens depuis 1995 mais cet opus éponyme comble l’attente, de quoi contempler nos chaussures pendant les 46 minutes que dure l’album.

3) Kurt Vile / Courtney Barnett « Lotta Sea Lice »
Un beau duo, très complémentaire. Un album qui s’écoute en toute quiétude, on verrait bien Harry Dean Stanton nous sourire et sereinement nous dire qu’on est chanceux. Effectivement, on l’est.

4) The War on Drugs « A deeper understanding »
Strangest thing reste le point d’orgue de cet album planant avec la voix envoutante d’Adam Granduciel. L’ancien groupe de Kurt Vile livre un album avec une belle continuité, doux et aérien.

5) Liam Gallagher « As You Were »
Liam Gallagher sort son premier album solo et n’a jamais été aussi proche d’Oasis. Même si la guerre fraternelle a valu à Liam de se faire reprocher de ne pas écrire ses chansons, on ne peut pas lui en vouloir, il ne sait pas écrire mais putain il sait interpréter!

Top 5 albums 2017 / Aïollywood

1) Cabadzi « x Blier »
Un album atypique pour un projet improbable. Le revisite des films de Blier par Cabadzi est une véritable pépite sonore où un immense travail a été réalisé de A à Z : que ce soit pour les tracks, les aspects graphiques et toute la magie live qui suit. Chapeau ! (chronique).

2) Chinese Man « Shikantaza »
Après un troisième volume de groove sessions, on attendait avec impatience le ligne héritier de « Racing with the sun ». « Skhikantaza » l’est. Il va surprendre les nouveaux fans avec des penchants hip hop bien moins présents… et ravir ceux de la première heure en nous faisant replonger dans les méandres exploratoires du groupe. Une dégustation à savourer (chronique).

3) Barrio Populo « Cris d’écrits »
Un hommage à la poésie, aux plus grands poètes français, avec une finesse remarquable : « Cris d’écrits » est à faire écouter partout : de nos sages anciens aux plus jeunes. Aborder la poésie, en musique, dans les écoles, serait un bon moyen de sensibiliser la marmaille (chronique).

4) Mogwaï « Every country’s sun »
Écouter un album de Mogwaï, c’est toujours une évasion sans limite… Le post-rock qu’ils distillent est planant, assurément. (chronique).

5) Panda Dub « Shapes & Shadows »
Les albums passent et, après deux premières moutures assez proches, Panda Dub a déployé ses ailes. Après de nouveaux horizons explorés sur « The lost ship », ce « Shapes & shadows » est l’aboutissement des influences dub travaillées par Panda Dub. Il est aujourd’hui le fer de lance de la scène dub française.

Top 5 albums 2017 / Bapt’

1) Barrio Populo « Cris d’écrits »
Cet album restera marqué pour longtemps, comme un sublime hommage à la poésie, aux mots et aux grands auteurs. Des interprétations qui prennent aux tripes, des orchestrations absolument  magnifiques, tout est à garder dans cet album. L’annonce de la fin du groupe juste après la sortie de cet album restera l’un des évènement marquant de l’année, alors on l’écoute pour oublier ! (http://lemusicodrome.com/barrio-populo-poetes-vos-papiers/).

2) La Tribu de Pierre Perret « Au café du Canal » »
Un magnifique album hommage au chanteur de « Lily » et à ses soixante années de bons et loyaux services ! Une ribambelle invraisemblable d’invités qui apportent chacun une touche et une couleur à un album qui fera date ! (http://lemusicodrome.com/soixante-ans-tribu-beaucoup-de-coeur-pierre-perret/).

3) Loic Lantoine et The Very Big Experimental Toubifri Orchestra  « Nous » »
A l’heure des orchestrations expéditives et des formes toujours plus réduites de groupe, de la course folle à l’électronisation et à la machination de la musique, Loic Lantoine s’est entouré de 20 musiciens pour sortir un double CD studio/live magnifique, à croquer, où comment mêler poésie et musique pointue, un disque à écouter, à savourer !  (chronique à venir).

4) Cyril Mokaeish « Clôture » »
Un magnifique album. Après avoir rendu hommage aux poètes oubliés avec Giovanni Mirabassi, Cyril Mokaiesh revient avec un album de compositions qui contient quelques pépites, qui passe de la chanson au parlé, au coup de gueule sain et nécessaire. De la poésie et de l’engagement, pour un album qui fait du bien à écouter (http://lemusicodrome.com/belle-cloture-cyril-mokaiesh/).

5) Soan « Celui qui aboie » »
La chronique a trainée, trainée, pour finalement être avortée quelque part entre deux écoutes. Mais que cela n’occulte pas une chose : cet album de Soan est un grand cru, un vrai, un bon. A moitié acoustique, cette galette regorge de pépites qu’on aime passer en boucle les soirs de mélancolie. Magnifique, à mettre entre toutes les oreilles !

Top 5 albums 2017 / Ius

1) Marcus Gad and Tribe « Chanting »
Découvert sur le titre de Nâaman « Kanaky New Caledonia », Marcus Gad nous offre ici une petite perle du pacifique avec son album « Chanting » mêlant la culture reggae et la culture kanake.  Sur des bases bien Roots, Marcus Gad nous fait voyager avec son chant mélodieux et mystique. Un petit bijoux à se procurer dés que possible

2) Panda Dub  « Shapes and Shadows »
Le maestro du Dub revient en force et nous surprends encore une fois avec cette album aux sonorités mystiques, variées et incroyablement puissantes. Un très bon opus pour tout les amateurs de Dub.

3) La tribu de Pierre Perret  « Au café du canal »
Que dire de plus que mon cher Bapt… Cette album orchestré par Les Ogres de Barbacks est un magnifique hommage rendu au poète et chanteur. Merci à eux, merci aux invités et merci à Pierre Perret pour ce jolie cadeau. (http://lemusicodrome.com/soixante-ans-tribu-beaucoup-de-coeur-pierre-perret/).

4) Iseo and DodoSound « Roots in the Air »
C’est LA découverte du Télérama Dub Festival 2017 aux docks de Paris.

5) Médine « Prose Elite »

Top 5 albums 2017 / Jack

1) ACHAB « Un monde formidable » »
Par ce que noir. Parce que colérique. Parce que doux. Parce que bienveillant. Parce que auto-produit. Parce que viscéral. Parce que. Album rock, à la fois brut et expérimentale, ce groupe est la découverte de derrière les fagots de l’année d’un point de vue personnel.  (lien chronique).

2) Krav Boca « Canette (à la mer) »
On commence à bien les connaitre les agités de la cagoule franco-grecque rappeur rockeur mandolinier. Et si leur rage sur scène est décoiffante, les galettes qu’ils nous envoient dans la tronche sont tout aussi tonitruantes. La dernière disponible sur leur bandcamp en est une illustration, y a plus qu’a les voir à nouveau sur les planches ! (lien chronique).

3) Ultra Vomit « Panzer surprise » »
Alors eux.  Que dire ? 3 albums en 15 années. Du grind core au métal parodique, on nage dans le bonheur avec ce dernier album. Pour leur manque de sérieux, pour leur flemme, pour leur humour, pour leur immaturité notable, ils résument à eux seuls l’adage « cheveux longs, idées courtes ». Des génies incompatible avec le show-biz. Et tant mieux. (lien chronique).

4) El Comunero « Son de la barricada »
Groupe formé par le regroupement de plusieurs membres d’autres groupes dans l’idée de faire revivre des chants de luttes. Ce dernier album permet de se rappeler que les lutte sont actuelles, elles n’appartiennent pas au passé, elles sont à mener ici et maintenant. Mais surtout musicalement ils réarrangent ces textes pour leur donner une teinte beaucoup plus rock pas désagréable. (lien chronique).

5) Cyril Mokaeish « Clôture »
Il s’agit là de notre album « surprise » de l’année. On ne connaissait pas le type, pas l’album. Bapt’ s’est chargé d’ouvrir nos esgourdes. Et ça de la gueule, du corps et une portée qui nous a touché. (lien chronique).

Rétrospectives 2017 musique Krav Boca

Top 3 albums 2017 / Machy

1) Barrio Populo « Cris d’écrits »
Bapt’ a tout dit. « Cris d’écrits » c’est la poésie de poètes morts qui vie encore. Le Barrio Populo marque la musique d’un temps d’amour et de beaux mots. Et si c’est la fin, la poésie et la musique les remercient.

2) Saez « Le manifeste, Lulu »
En parlant de poésie comment passer à côté du manifeste de Damien Saez. Cet échoué humaniste souffre la situation de notre monde et sue les jolis mots et l’amour. Entre les vers et les rimes, on veut pourtant encore croire à l’espoir. Nul ne doute que sa cathédrale restera.

3) La tribu de Pierre Perret « Au café du canal »
Un beau cadeau. Cette année les jolis mots auront été mis à l’honneur. Les ogres offrent des arrangements justes aux textes intemporels de Perret. On retrouve les beaux copains de la belle scène française et on ne s’en lasse pas. Y a pas à dire, cet album est une pommade au cœur.

Top 3 albums 2017 / Photolive30

1) Baxter Dury « Prince of tears »
Dandy, foutraque, sans voix devant le cinquième album de Baxter Dury.

2) Arcade Fire « Everyting now »
L’album a été pas mal décrié, je ne partage pas cet avis. Je le trouve surprenant et captivant, donc vivant !

3) Aldous Harding « Party »
De la poésie pure…

Rétrospectives 2017 album baxter dury


LE TOP 3 « ALBUMS 2017 » DU MUSICODROME

1) Barrio Populo « Cris d’écrits »

Rétrospectives 2017 rock barrio populo

2) La Tribu de Pierre Perret « Au café du canal »

Rétrospectives 2017 musiques alternatives

3) Panda Dub « Shapes & Shadows »

Rétrospectives 2017 album dub

Articles affiliés :

Volet 2 : les albums qui nous ont marqués en 2016

28 décembre 2016

La rétrospective 2015 arrive sur Le Musicodrome

28 décembre 2015

Volet 4 : La playlist 2013

10 janvier 2014

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept