News

Saez, le crayon levé contre les balles

5 novembre 2016, Machy
Saez, culturecontreculture

Il les a publié un vendredi de novembre, une semaine avant le triste anniversaire. Saez revient avec deux titres qui te saisissent les tripes : Les enfants paradis et Tous les gamins du monde, deux chansons de lutte. Le micro à la main, Saez entend bien emmener les manifestants avec lui.

Une au piano, l’autre à guitare, Damien Saez offre deux hommages, magnifiques, en toute humilité, aux victimes. Les images de la vidéo sont troublantes et émouvantes. Le poète apparaît en clown triste, affublé d’un manteau de fourrure comme au carnaval de Dunkerque. L’apparat tendre et fragile, il construit un champ de fleurs. Les paroles défilent sur ces images où la mer ne cesse d’aller et venir. Saez clame que sa culture ne mourra jamais, et on le croit. Finalement, ses mots résonnent et font échos dans le moindre frisson qui nous traverse.

Malgré ces quelques lignes, les chansons se suffisent à elles-même, alors à vos enceintes. Bonne écoute. A bientôt pour la lutte.

Les deux titres sont téléchargeables gratuitement sur http://www.culturecontreculture.fr

Articles affiliés :

Agnès Bihl

Agnès Bihl, de la chanson ouvrière

28 avril 2016

Le Soviet Suprem en remet une couche

20 juin 2015
Aron'C Meuh Folle 2014 Photolive30

Aron’c, entre renouvellement et continuité !

20 octobre 2016

1 commentaire

  • Répondre Menacesmaislibres 9 novembre 2016 at 7 h 36 min

    Très bon résumé : ))) . Ces musiques et paroles me prennent aux tripes..

  • Donnez votre avis

    Conception & réalisation : Cereal Concept