Uncle Acid & The Deadbeats et Spider à Paloma (Nîmes, 30) 19.10

2 min de lecture

Après les excellentes joutes du dernier Local Heroes, le retour à Paloma ce lundi a permis de commencer la semaine comme il se doit ! Cette soirée, placée sous le signe des guitares hurlantes et des cheveux longs, a fait vibrer les murs. Les anglais d’Uncle Acid and The Deadbeats, têtes d’affiche de la soirée, rendaient l’appareil à Spider, au Club. Photolive30 était présent, fidèle au poste, et même en premières loges. Une soirée à l’ancienne, oldschool, qui n’a guère eu de mal à rassembler une meute d’assoiffée pour affronter le froid nîmois du moment.

Uncle Acid n’était pas là pour rigoler… Même si leur penchant humour noir pour accompagner leur musique a fait le reste, il fallait être bien accroché pour encaisser une telle déflagration ! Impossible de le nier : le concert a été lourd, sans fanfreluche, ces gaillards-là ont littéralement découpé l’auditoire avec des guitares saignantes. Puisant leur influence dans les incontournables Black Sabbath, Uncle Acid and The Deadbeats a amené avec lui, depuis l’Angleterre, une sacrée dose de heavy métal. Avis aux amateurs du genre, s’ils ne connaissent pas, ils risquent bien de se voir propulsés au beau milieu des 70’s noires !

En ouverture des Uncle Acid, il fallait une fois encore ne pas rater le début de cette performance de haute volée… Car niveau décoiffage, on peut dire que le Club avait de quoi recharger toutes nos batteries pour la semaine en ce lundi soir. Avec Spider, impulsée par le punch d’Anne-So au chant, il fallait avoir du coffre pour rendre l’appareil au groupe. Originaire de Göteborg, Spider n’a pas fait le voyage pour rien : si la chanteuse a le don d’un peu trop surjouer son rôle de métalleux(se), elle a cependant été d’un niveau incroyable niveau gratte ! Mais le set a eu une énergie à revendre incroyable. Boum !

Crédits photos : Photolive30

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Local Heroes #1 : Mauresca, Ilhâam Project, D’aqui Dub à Paloma (Nîmes, 30) 15.10

Article suivant

Caravan Palace dévoile son nouvel ovni sonore (2015)

Dernières publications

Yolamif « Ayna »

Le trio parisien Yolamif, bien connu pour ses lives chaud chaud chaud alliant rock et techno,