ProleteR « Destiny »

1 min de lecture

Cela fait un petit bout de temps déjà que le beatmaker toulousain trace sa route sans se retourner. Pourtant, à force de multiplier les show dans les soirées et des premières parties prestigieuses, ProleteR poursuit son ascension : après avoir enchaîné différents EPs, le voilà avec son label sous les bras afin de pouvoir soutenir et développer ses projets de manière complètement indépendante.

Le Musicodrome, qui suit déjà de nombreux groupes indépendants toulousains, n’est donc pas à son premier coup d’essai avec ce coup de projecteur sur un artiste de la ville rose : croisé sur les planches du célèbre Musicalarue de Luxey (40) il y a quelques jours, l’artiste a tout simplement confirmé tout le bien que l’on pensait de lui.

Avec des influences jazz, funk, charleston et bien entendu hip hop, le mélange est astucieux et il fonctionne… L’exemple de « Destiny », dernier extrait en date, en est la preuve !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Lyre le Temps s’offre une « party raiser »

Article suivant

« Familiar », Agnes Obel… en attendant la suite

Dernières publications

Yolamif « Ayna »

Le trio parisien Yolamif, bien connu pour ses lives chaud chaud chaud alliant rock et techno,