Le P’ti Comptoir à La Grange Concerts (Saint-Jean-de-Maruéjols, 30) 27.10

4 min de lecture

Retour à La Grange Concerts à Saint-Jean-de Maruéjols où nous n’avions pas été depuis longtemps. Nous nous retrouvons donc un vendredi soir, chose qui n’est pas commune puisque les concerts ont lieu en général le samedi, et c’était l’occasion de venir applaudir le groupe Le P’ti Comptoir.

Mais qui sont ces joyeux lurons ? Le P’ti comptoir, c’est un quatuor électro-acoustique de musiques à danser, à boire et à cogiter.

Batterie, basse, guitares et clarinette s’enrichissent de deux voix, l’une écorchée vive, l’autre rocailleuse qui vous emmènent dans des univers tantôt grivois, tantôt contestataires, parfois osés, mais jamais vulgaires !

Verres après vers, Le P’ti Comptoir vous propose un condensé de tranches de vie, issues du répertoire pas ou peu connu de la chanson française, et de compositions originales. Certains morceaux de Brel, Renaud ou encore Babylon Circus sont arrangés à leur sauce, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Le groupe se compose de :

*Arnaud (batterie, son… et menuiserie) : il devait avoir des ancêtre castors. D’eux, il a hérité d’un amour pour le bois, qu’il « ronge » en tapant sur sa batterie, et qu’il façonne pour créer les décors du P’ti Comptoir. Ne vous fiez pas à sa discrétion, car, caché derrière ses tomes et ses cymbales, c’est bien lui qui donne le tempo, gère le son et anime certaines troisièmes mi-temps.

*Jo (guitare, basse, Ukulélé et chant) : il écrit, compose, joue de ses guitares, chante, conduit, diffuse de l’amour et de l’énergie à tout le monde ! Sa voix rocailleuse et son attitude posée équilibrent le côté « foufou » de Louliv !

*Nico (guitare, basse, Dobro et plus si affinité) : c’est un guitariste métal reconverti, quoique… Ayant lâché la guitare pour la basse, il en a gardé le goût des riffs torturés qui enchantent le public chaque fois qu’il s’enflamme ! Quand il pose sa basse, c’est souvent pour partir d’un gros rire qui emporte tout sur son passage.

*Louliv’ (clarinette et chant) : entre deux mélodies de clarinette, Louliv’ scande les histoires du P’ti Comptoir avec Jo et ses tripes. Attention à vous ! Depuis qu’on lui a mis un micro sans fil entre les mains, il n’a de cesse de venir vous chercher, vous susurrant à l’oreille ou vous emmenant danser sur des pas improbables.

D’ailleurs le public n’a pas longtemps hésité à venir danser. Une soirée qui s’est terminée sous de nombreux applaudissements et avec beaucoup de sourires.

Les prochaines soirées de la Granges Concerts accueilleront :
– The Little – tribute des Beatles (11/11/17)
– Mind Your Head – reprises rock-Blues (25/11/17)
– Yarglaa – Rock’n’roll (09/12/17)
– Men in Purple – tribute depp Purple (13/01/18)
– Duo Ynsolit – Pop et variétés (27/01/18)

Plus d’info sur www.lagrange-concert.fr ou www.facebook.com/La-Grange-concerts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Le Festival de Marne accueillait Jahneration, Yaniss Odua et Taïro pour sa soirée reggae (Fontenay-sous-Bois, 93) 20.10

Article suivant

Chinese Man et Baja Frequencia au Radiant Bellevue (Lyon, 69) 02.11

Dernières publications

« No pasaran »

Le Musicodrome a attendu le résultat des élections ce soir pour poster son Track du Dimanche.