Live Report

Sinkane + Lnour à Paloma (Nîmes, 30) 16.11

29 novembre 2019, Nouns
Temps de lecture : 1’20

Avec le coup de froid, de l’annonce de l’arrêt du Festival Tinals, conjugué aux températures glaciales en cette mi-novembre, la soirée méritait un grand coup de chaleur avec la venue de Sinkane.

Paloma accueille ce soir le chanteur soudanais et toute sa clique pour une soirée à base de rock, blues, funk et musique soudanaise, avec une pointe d’électro à la clé. C’est à notre grande surprise que nous trouvons le Club dans une configuration raccourcie. 200 à 300 personnes seulement. Vivrait-on dans un monde où la médiatisation et la visibilité priment sur la qualité ou le talent ? En tout cas les absents ont toujours torts et les présents vont déguster en toute intimité ce set délicieux, doux et épicé à la fois.

New Name, tube afrobeat, une des anciennes compositions du Soudanais lance le concert, comme le très funky Runnin. Il enchaîne, plus bluesy que jamais, ses nouvelles compositions avec Everyone et Stranger. Les quatre musiciens qui l’entourent font plus que l’accompagner, tous dans un style très singulier, avec une mention spéciale pour le guitariste. Mi moine chamanique, mi indien Navajos, affublé d’un déguisement qui pique les yeux, il distille des solos mémorables notamment sur Dépaysé. Dans un petit interlude de quelques minutes, il évoque la situation au Soudan, suite à la révolution du peuple, courant 2019, qui a entraîné la chute du président en place depuis 30 ans, Le concert se poursuit avec Ya Soudan, dans lequel il insère avec brio et subtilité un petit Révolution des Beatles assez savoureux et très à propos. Les titres s’enchaînent dans un style plus pop comme U’Huh, ou comme le tube Favorite Song. Sinkane revient pour un final de folie et plein d’espoir avec le fraternel Everybody, funky à souhait. Show : 1 / Froid : 0.

Set list : New Name – Runnin – Every One – Stranger – How we Be – Dépaysé – Rhythm Nation – Ya Sudan – U’Huh – Mango – Favorite song – One Being – Everybody.

Crédits photos : 3.13

Articles affiliés :

Goran Bregovic Crussol Festival 2019 Saint Péray Photolive30

Festival Crussol – Jour 1 : Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic sous la pluie (Saint-Peray, 07) 06.07

17 juillet 2019
Soviet Suprem Cargo de Nuit Arles Photolive30 Février 2014

Soviet Suprem + Captain Cumbia font de la propagande au Cargo de Nuit, Arles (01.02.2014)

3 février 2014
Loic Lantoine et the very Big experimental orchestra

Barjac m’en chante, Jour 1 : Chapeau haut et chapeau bas ! (Barjac, 30) 28.07

29 juillet 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept