Chronique

Pungle Lions « Round the corner » (2015)

17 septembre 2015, Aiollywood
Pungle Lions Round the corner Damny La Phaze

Fondé en 2013, c’est en 2014 que le projet Pungle Lions prend subitement du poil de la bête : en lançant ses sessions 45 tours, l’ancien leader de La Phaze, Damny, accompagné de son ex-batteur, Rouzman, partaient dans un nouveau projet intitulé Pungle Lions. Finies les grosses claques « pungle » de La Phaze, place à présent à des facettes clairement « oldies », dans une pure tradition rocksteady ! Après leur EP remarqué « That’s funny ! » sorti en février, Pungle Lions dévoile-là 14 pistes sur son tout premier LP, « Round the corner ». A l’ancienne, le duo fait monter la température.

Voilà un peu plus de 2 ans que Pungle Lions est en phase de maturation. Et nous avons beau être à peine sorti de la période des vendanges que Pungle Lions laisse présager une bien belle cuvée pour son premier LP, « Round the corner ». Le duo, accompagné de toute une bande en live, sait réchauffer les chaumières avant l’approche de l’hiver. En proposant pas moins de 14 titres et un peu plus de 1h05 de son, Pungle Lions a bien apposée sa griffe sur sa première galette. Des 6 titres de l’EP « That’s funny ! », 5 tracks ont été conservées, seule Two princes est passé à la trappe de la version finale…

Et forcément, l’album regorge de cette sensation unanime ressentie dès la première écoute : ça swingue, ça pulse, ça réchauffe, Pungle Lions résonne tel un écho à la fête. Les « incontournables » de la première salve se font une nouvelle fois une place de choix dans la tracklist : Lion entraîne et fait mouche sans forcer avec son refrain soul entêtant « i’m a lion » avant que les deux poids lourds, Oh the light et That’s funny régalent à nouveau ! Damny, à présent qu’adepte de l’anglais, donne le ton, tendant progressivement vers des touches rocksteady soupoudrées de reggae.

Appuyant cette tendance dans une première partie d’album de très haute volée, les nouvelles compos se laissent approcher sans broncher : le choix de Controversy en ouverture d’album est une pépite insoupçonnée. Le flow de Damny, démoniaque, répond à un rythme effréné martelé par le synthé, oldschool à souhait, qui appelle sans équivoque à la transe. A la fois pêchu et terriblement groovy, Pungle Lions dégage des vibes qui vont accompagner l’auditeur tout au long de son périple ! Le synthé, de plus en plus présent, gagne du terrain et confère au groupe une dimension sous-estimée à travers le premier EP : les touches rock se manifestent (Gimme once, Pretty gun), les cuivres explosent (Ride on, Caugh in the storm) et la mayonnaise est subitement punchy (Round the corner) !

Puisant leurs sources dans le reggae jamaïquain mais aussi dans le rock de l’époque yéyé, Pungle Lions s’amuse avec les genres, la musique, pour savoir aussi la remettre à l’ordre du jour : il n’est pas impossible d’entendre des envolées hip hop (Good old days), du punk (Mexican sauce) ou de se retrouver propulsé en plein Skaville. Nul doute, Pungle Lions sait aussi la jouer crooner ! Entourée de ces influences qui fourmillent, le groupe n’a pas oublié d’où il vient, il se paie même le scalp d’un de ses derniers titres sortis avec La Phaze, un Little face relookée façon Pungle Lions !

Et histoire de perdurer cette culture ancestrale des sound system, Pungle Lions prolonge même le délire en proposant une belle vinyle session de près de 20 minutes de son avec Scratchy sound ! Au programme de ce joyeux programme à la sauce des Lions, le duo revisite des classiques : Two princes (des Spin Doctors), Downpressor man (Peter Tosh), Food for thought (UB40) (…) pour faire découvrir ses fameuses « K7 » sorties en 2013.

Sans crier gare, Pungle Lions trace sa route. Entre la découverte du premier EP et un succès qui semble se dessiner pour ce « Round the corner », le duo avance désormais à découvert. Jonglant avec les styles, s’amusant des genres, le potentiel de Pungle Lions s’exprime d’autant plus à merveille en live. Entre bigband et sound system, Pungle Lions a déjà allumé la mèche cet été avec son nouvel opus sous les bras. A écouter sans hésiter si ce n’est pas encore fait.

FICHE TECHNIQUE

Tracklist
1. Controversy
2. Oh the light
3. That’s funny (feat. Rude)
4. Lion
5. Gimme once
6. Round the corner (feat. Branded)
7. Ride on
8. Pretty gun
9. Caugh in the storm
10. Good old days
11. Little face
12. Skaville
13. Mexican sauce
14. Scratchy sound (dub session)

Durée : 1h06
Sortie : 4 septembre 2015
Album : 1er
Label : Note a Bene
Genres : Reggae / Rocksteady

Articles affiliés :

Les Tit'Nassels sortent leurs sixième album "En plein coeur"

Les Tit’Nassels font mouche et frappent « En plein coeur » !

14 octobre 2016
Dubioza Kolektiv Happy Machine

Dubioza Kolektiv « Happy machine » (2016)

11 mars 2016
Deluxe The Family Show 2013

Deluxe « The family show » (2013)

17 septembre 2013

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept