Chronique

Les nus de retour, trente ans après !

13 avril 2016, P'titBapt
Les nus Acte II

Ils ont existé comme une étoile filante, un nom qu’on  a entendu, comme celui d’une promesse qui s’est envolée aussi vite qu’elle a été prononcée. Alors on s’est replongé dans l’histoire atypique de ce groupe de rock, qui a disparu au milieu des années 80, avec un seul album à son actif et des promesses scéniques évidentes. 30 ans après, Les Nus sortent un album en forme d’Acte II, il était temps !

La première approche du disque se fait en regardant la face arrière de sa pochette, avec des titres qui interpellent, des noms qui accroche. Et au milieu du lot : Johnny Colère. Le groupe reprend donc du Noir Désir? Et puis on se penche sur l’histoire de ce titre, sur l’histoire de ce groupe. Et c’est bien le groupe bordelais qui a repris le titre des Nus, et de leur atmosphère rennaise.

lesnus

Alors petit à petit on découvre que le groupe était l’étoile montante de la scène rock du début des années 80, et que soudainement, le temps d’un souffle sur une bougie, l’étincelle s’est éteinte. Un premier disque manqué a entraîné le groupe vers sa petite mort.

30 ans après la mise en pause du groupe, l’aphasie n’est pas de mise. On retrouve un rock littéraire, un rock qui penser sans crier, qui hurle sans faire de bruit. On entre dans cet univers justement gorgé de mots dans La Danse des Loups, Le Mime Hurlant ou Le Clown Triste.

Les mots sont habillement maquillés, subtils comme il se doit, mais ils touchent et percutent. Les guitares sont toujours de sortie, et, entrelacées entre les riff et les mélodies sombres mais apaisantes, un clavier vient habilement se glisser dans ce grand tout, et rassure.

On retrouve un petit côté Téléphone dans la structure des chansons, on peut se laisser surprendre comme sur Les années Reagan, ou Le Train qui ne se dissimulent pas derrière des apparats, et plantent les mots là où il faut !

En définitive c’est un album surprenant que cet « Acte ii »… Un disque qui garde son enfance et son esprit dans les années 80, tout en s’encrant dans le présent. On comprend les éloges de Miossec ou de Bertrand Cantat sur Les Nus, et plus de trente ans après leur début, leur retour est le bienvenu, il y a de la place pour tout le monde dans l’univers du rock français. Les pionniers sont de retour, le fleuve n’est pas tari.

Fiche technique:

Tracklist :

  1. La danse des loups
  2. Le mime hurlant
  3. Les années reagan
  4. Les marins
  5. Le clown triste
  6. Les rideaux rouges
  7. Johnny Colère
  8. Le funambule
  9. Le train
  10. Petite fille
  11. L’étrange vie

Sortie : 18 mars 2016
Durée : 46 min
Discographie : 2ème
Genre : Rock

Articles affiliés :

Critique Tha Trickaz Cloud city 2017

Tha Trickaz, un « Cloud city » qui porte bien son nom (2017)

24 février 2017
Scarecrow

Scarecrow – The Last : Noir comme un café sans sucre.

27 juin 2016
nouvel album mauresca 2018 big sur

Mauresca Fracas Dub « Big sur » (2018)

4 juillet 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept