Live Report

Une initiation au kilt pour les Roches Celtiques !

6 juillet 2015, Jack'

On s’y est retrouvé par hasard et dans la peau de festivaliers, mais là ce qui nous est tombé sur la tronche méritait bien un petit papier ! Du mercredi de la semaine dernière à hier soir, se déroulait l’édition 2015 du festival des Roches Celtiques. Un festival ligérien, à l’ambiance bien entendu celtique, se déroulant cette année sur les communes de Saint-Victor sur Loire et de Rochetaillée. Nous n’avons pas assisté à toutes les soirées, mais nous étions présent le samedi soir notamment pour voir le concert du sautillant groupe Celkilt !

On ne connaissait pas le Festival des Roches Celtiques avant samedi soir 21h… Ce festoch’ est organisé par la ville de Saint-Etienne, axé autour de la musique celtique, ouvert à tous, grands comme petits, et fan de « celtissisme » ou non. Il accueille toutes les années des pointures de musique celtique reconnus dans ce monde a part. On doit bien vous avouer que nous ne sommes pas des spécialistes du genre. Des groupes comme Mask Ha Gazh, les Ramoneurs de Menhirs, les Naufragés ou encore Tri Yann se sont produit sur cette scène parmi 120 autres groupes depuis 2009, on s’est dit que ça valait le coup d’y aller. Samedi soir on s’est donc retrouvé là bas, le cadre est superbe. Les voitures sont garées sur plusieurs centaines de mètres en amont du site. Mais quel site ! Le plateau des Condamines accueille donc, dans un champ, une imposante scène et un village d’artisanat et de restauration avec des produits locaux ainsi que divers stands. Ceci donc en surplomb des monts du Forez, et au crépuscule.. comment ne pas sentir en soit la puissance du kilt arriver ?

Roches celtiques 2015

Pourquoi écrire un petit report alors que nous n’y sommes pas allé dans cette optique ? A cause d’un groupe qui nous a carrément bluffé : Celkilt. Le concert a commencé dans le noir avec une caverneuse voix, nous expliquant comment trouver la puissance du kilt… et puis l’arrivée du groupe sur scène se fit ! Une bande de kilteux armés pèle-mêle de cornemuse, basse, guitare folk, violon pour la seule fille du groupe, batterie et flûte débarqua donc sur scène et démarra son show. Il faut dire que leur 20 premières minutes étaient très gentillettes et on a eu du mal a rentrer dedans. Il a suffit d’un déclic, et c’est le groupe qui le trouva en initiant un mouvement latéral de jump sur un chanson beaucoup plus puncheuse, folk, et trad’ celtique. La suite n’en fut que mieux. Ceci malgré les soucis techniques du beau bassiste, d’après plusieurs filles de la fosse, parfaitement esquivé par les excellentes blagues du très bavard « cornumusier » Loïc Macwind. Bref entre deux-trois couacs techniques ça passe bien. Une fois ces péripéties résolus ils ont pu dérouler leur set. On a même eu droit à des reprise d’AC/DC au plus grand plaisir du public. Hell bell’s, Thunderstruck, TNT, Highway to hell… des classiques mais vraiment bien reprises ! On a apprécié !

Leur performance de 2 heures était pleine d’énergie, de fougue et d’envies, combinée a une qualité musicale parfaite. Même si des fois on avait du mal à enttendre le chanteur. Pas grave, leur musique enchante le public nombreux qui aura bougé, jumpé, pogoté, farandolé, dansé, écouté, et rigolé. Ce n’était pas de tout repos entre les farandoles géantes lancées dans le dos du « cornemusier », les jumps, les invitations du public à danser et chanter avec eux sur scène et même une sorte de mini « wall of death » plutôt présent dans les concerts de métal. C’était sans compter sur la dépense d’énergie des 5 joyeux lurons sur scène. On pense que leurs mollets sont montés sur ressorts…

Roches Celtiques 2015 article

Les hyper-actifs de Celkilt ont mis le feu aux Roches Celtiques ! – crédit photo : Facebook des Celkilt

On aura également appris que le groupe avait été en finale de « incroyable talent » sur France 2, finale qu’il a perdu. Certainement un bon tremplin. Mais on doit vous avouer que pour notre part, nous les avions découverts dans la « boite à images », et ça valait le coup ! Bref on a été conquis par leur show et leurs kilts. Ils nous ont aussi gratifié d’un rappel tonitruant, clairsemé de reprises en tout genre avec Beat it, Jésus Reviens, L’aventurier, Born in the USA, The final countdown…

Un vrai délire. A la fin on aurait presque eu envie que ce grand bal folk continue ! Tant pis on retient leur nom, et le rendez vous des Roches Celtiques aussi. La soirée s’est finie avec une bonne bière bio de la brasserie de la Loire sous le soleil étoilé des gorges de ce même fleuve. Et on se taterait presque à se mettre au port du kilt…

Article rédigé par Jackonthemoon

Articles affiliés :

Retour sur l’édition 2015 du Festival Emmaus !

4 septembre 2015
concert Jeanne Added radiate nimes 2018 photos

Jeanne Added + Crayon à Paloma (Nîmes, 30) 04.12

10 décembre 2018

Un petit saut à La Moba avec Sahad and the Nataal Patchwork (Bagnols sur Cèze, 30) 07.06

9 juin 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept