Graeme Allright « Jolie Bouteille »

2 min de lecture

Il y a de nombreuses façons d’apprécier la musique. Le Musicodrome vous propose ici un angle d’attaque inédit. Une fois par mois, nous vous proposerons une photo ainsi qu’un poème, inspirés d’une chanson, de ses couleurs, de ses saveurs, de son histoire. Pour ce vingt-deuxième poèmodrome, c’est Graeme Allright qui est à l’honneur. Pourquoi Jolie Bouteille ? Pour la solitude, le combat intérieures, la difficulté de lutter face à nos démons. (Le mot des auteurs).

Trois temps, deux mouvements, tu montes et tu descends
Ta bouteille emplissant, s’insinue doucement.
Tu la vides en pensant, que ce n’est pas galant,
Tu la vides en ralant, tu n’as assez d’argent.

Au début c’était chouette, un coup chez les copains,
Vous faisiez tous la fête, et vous rigoliez bien,
Maintenant tu t’entêtes, tu bois seul comme un chien,
Maintenant tu t’endettes, alors tu tends la main.

Tu voudrais qu’elle parte, loin de tes souvenirs,
Tu voudrais que s’écartent, ce démon, son sourire.
Pouvoir changer tes cartes, enfin te conquérir,
Trouver un bel appart, apprécier l’avenir.

Tu n’y arrives pas, tous les soirs recommence,
Le plus long des combats, la pire des romances,
Tu tombes dans ses bras, tu bois en abondance,
Et les passants te noient, dans leur condescendance.

Crédits photos :  Louise Rivière

Graeme Allright – Jolie Bouteille

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Un tremplin pour préparer la Meuh Folle 2020

Article suivant

Eiffel au sonambule (Gignac, 34) 25.10

Dernières publications

« No pasaran »

Le Musicodrome a attendu le résultat des élections ce soir pour poster son Track du Dimanche.