Les Fatals Picards aux Passagers du Zinc (Avignon, 84) 03.12

1 min de lecture

C’est dans une salle comble et chauffée à bloc par le groupe Gang of Peafowl qui avait distillé un son pop-folk psychédélique que le public, de tout âge, a accueilli Les Fatals Picards.

La mayonnaise est vite montée entre le groupe et ses fans. Du rock puissant et festif, des sujets graves de société traités avec humour, un second degré toujours décapant, bien entendu les « classiques » de leur répertoire ne sont pas passés inaperçus : Bernard Laviliers, Mon père était tellement de gauche, L’amour à la française ou encore Punks au Liechtenstein. On retiendra aussi Le magnet du Jura qui permettra à tous les collectionneurs compulsifs de gadgets de se sentir moins seuls dans leur détresse consumériste.

Une belle soirée sous le signe du rock et du second degré !

Crédits photos : Photos Nomades

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Crystal Fighters « Everything is my family » (2016) en post-it

Article suivant

The Specials « A message to you, Rudy »

Dernières publications

« No pasaran »

Le Musicodrome a attendu le résultat des élections ce soir pour poster son Track du Dimanche.