La Chanson de Craonne

1 min de lecture

Alors qu’on fête le centenaire de la boucherie du Chemin des dames, qu’il fait du bien d’écouter l’éternelle Chanson de Craonne, indémodable, et porteuse de tellement d’espoirs anti-militariste, dans un monde qui passe son temps à s’armer et à se méfier de ses voisins.

Censurée en 1917, après avoir été entonnée dans les tranchées par des militaires se rendant compte de l’absurdité de leurs sacrifices, ce champ de lutte n’est pourtant jamais mort. Il est aujourd’hui plus important que jamais de l’avoir en tête.

Depuis des temps et des temps, des interprètes se sont frottés à cette chanson. Nous choisissons Marc Ogeret, qui n’est pas souvent à l’affiche de notre site. 100 ans après, Craonne résiste toujours.

Bapt

La musique ou la mort?
On peut chercher des réponses à nos questions à travers différents miroirs de notre société, la musique demeure l'un d'eux.
La musique est un indicateur de la santé des temps qui courent.
Sa force à faire passer toutes les émotions et tous les rêves est indiscutable, et indispensable aujourd'hui !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Dans le casque de… Kémar (No One Is Innocent)

Article suivant

Rumpus : s’affranchir des règles que l’on s’impose

Dernières publications

Makoto San « Fuji »

Tout fraîchement arrivé sur le label marseillais Chinese Man Records, Makoto San compte bien secouer le