Rétrospective

Volet 1 : les concerts de l’année 2017

28 décembre 2017, Aiollywood

Harrison Stafford / crédits photos : Tetex

2017 est terminée et elle a été une nouvelle fois riche en sensations. En bien ou en mal. En revanche, montrons-nous optimistes et soyons bourrés de bonnes intentions en vue d’attaquer 2018…. Avant d’y arriver, une partie de l’équipe a souhaité partager avec vous ses coups de coeur musicaux live avec une règle très simple : extraire et revenir brièvement sur les 5 concerts qui  l’ont fait le plus kiffer cette année. C’est le premier volet de la rétrospective 2017 (1/3).

Top 5 des concerts en 2017 / 3.13 – Peter

Saez @Zénith Sud, Montpellier et Le Dôme, Marseille
Le retour de Damien Saez, une année électorale, incontournable! Avec son récent manifeste mêlant poésie et politique, son et image, rock et accordéon, on ne sort pas indemne de ses plus de 3h30 d’explosions de guitare, les frissons sont encore là 9 mois après. Le choix d’y retourner la semaine d’après à Marseille s’est fait directement à la sortie de Montpellier. Une intensité inégalée jusque-là.

Last Train @Le Rockstore, Montpellier
Last Train tourne depuis déjà trois ans et 300 concerts et fait partie de ces groupes qui vivent à travers la scène. Un concert à fleur de peau, blues, rock, saturé, d’un groupe jeune qui a sorti son premier album cette année. Cette puissance incroyable qui sort des amplis résonne encore entre mes oreilles. Un groupe à suivre de très près.

Her @Rockstore, Montpellier
Tragique année que 2017 pour le duo Her, la révélation avec deux nouveaux EP Tape#2 et Tape#2 Live, des concerts émouvants, un trio avec Yuksek, et tragiquement, la mort de Simon le 13 aout. Ce concert début décembre au Rockstore fut émouvant, évidement avec une soul tellement maitrisée. Victor continue de tourner et permettra à Her de finaliser l’album préparé entre ses deux copains, qui tournait déjà depuis 10 ans, avec les géniaux Popopopops à l’époque.  We choose the way we’ll be remembered .

Black Rebel Motorcycle Club @Paloma, Nîmes
Un groupe mythique qui ne déçoit pas avec un set punchy et gavé aux hormones rock. Quelques balades histoire de pouvoir tenir la totalité du concert et le jouissif Whatever Happen to my Rock n’ Roll en guise de sortie. Un sans-faute! (LR)

Mademoiselle K @Paloma, Nîmes
Mademoiselle K, des souvenirs de 10 ans, des textes poignants et une voix si attachante, ce concert intimiste malgré les décibels est conforme à ce qu’on connait des larrons. L’émotion ressentie ce 22 mars 2007 au Rockstore, reste intacte en 2017, incandescente. (LR)

Difficile de ne pas faire mention des nombreux groupes croisés à TINALS (This Is Not A Love Song), ce festival que la France nous envie, je pense notamment aux Growlers, the Black Angels, Echo and the Bunnymen, Primal Scream mais aussi au retour de Matmatah à Paloma (encore courbaturé de Lambé An Dro) et de la justesse de la voix de Sharleen Spiteri avec Texas à l’Opéra Berlioz.

Black Rebel Motorcycle Club

Top 5 des concerts en 2017 / Aïollywood

System Of A Down @Festival de Nîmes, Arènes, Nîmes
Après un premier concert à Rock en Seine, nous voilà de retour avec un des monstres indéboulonnables du genre dans un lieu mythique : System Of A Down. Entre la puissance des morceaux, la structure lumière, imposante, et une ambiance de feu, ce concert rafle, de loin, le prix de mon meilleur concert de l’année. Seul hic, la durée, avec son heure et demie… sans rappel ! (LR).

Ondubground @Télérama Dub Festival, Le Transbordeur, Villeurbanne
Tout est partie de la soirée d’inauguration du Nid de Poule lyonnais puis les choses se sont envenimées. Direction le Transbo’ pour la chaude soirée du Télérama Dub, de passage dans la capitale du genre. Impossible de ne pas assister au show d’ODG, en pleine bourre sur ce soir-là. De leur très bon EP « Addvice », à leurs revisites des tracks d’High Tone ou Danakil, Ondubground nous a fait une véritable démonstration ! (LR).

Agnes Obel @Festival Les Escales du Cargo, Théâtre antique, Arles
Cela faisait bien longtemps que nous voulions croiser la route soupoudrée d’étoiles d’Agnes Obel. Déjà, sur « Aventine », la danoise avait tutoyé les sommets et nous l’avions raté. Sur la tournée de « Citizen of glass », les choses ont été rectifiées. Dans le décor féerique du théâtre antique d’Arles, c’est tout le groupe qui nous a fait voyager à mille lieux. Une claque en douceur et en finesse.

Manu Chao & la Ventura @Festival de Nîmes, Arènes, Nîmes
Si on m’avait dit que Manu Chao serait dans mon top de l’année, je ne l’aurais certainement pas cru ! Amoureux de la tournée avec Radio Bemba, grand déçu des débuts avec la Ventura, je n’étais plus vraiment emballé de recroiser la route de Manu Chao. Aux arènes cet été, Manu Chao a pourtant renversé la foule avec un show de près de 3h, une énergie folle, et une section cuivre enfin de retour aux côtés de la Ventura. Manu Chao : 2 / Moi : 1. Conquis !

Sum 41 @Paloma, Nîmes
Même si les derniers albums ne sont pas forcément bons et qu’ils n’ont pas la même saveur que ceux des débuts, quel plaisir de croiser la route de la bande de Derek. Plaisir des années de jeunesse et de la période « punk/rock » pour ado, petit plaisir quand même. Un public composé d’ados mais pas nécessairement en majorité face aux nombreux trentenaires présents dans la salle. Les jeunes devenus vieux en quelque sorte. Et leurs frangins/frangines en guise de jeunes !

NB : comme chaque année, il est bien difficile de faire un choix et certains autres concerts auraient pu figurer dans ce top comme Cabadzi x Blier à Montpellier, Les Cowboys Fringants à la Halle Tony Garnier de Lyon, le spectacle « Cris d’écrits » des Barrio Populo à Champagne aux Mont d’or, Smokey Joe & The Kid au Festival de la Meuh Folle. 

System Of A Down Festival de Nîmes 20 juin 2017 Photolibe30

System Of A Down

Top 5 des concerts en 2017 / Bapt’

– Barrio Populo @Espace Monts d’Or, Champagne aux Mont d’or
L’album « Cris d’écrits » est venu égayer cette fin d’année, mais avant ça, en mars, nous avons eu la chance d’être une poignée de membres du Musicodrome à assister à leur concert hommage à la poésie et aux paroliers à Champagne aux Mont d’Or. Une heure et demi de joie, de sourires, de rêves, d’espoirs et de musique. Merci encore !

– Melissmell @Fête de l’Humanité, La Courneuve
Difficile de résumer en quelques lignes ce concert… Une première pour moi, avec une appréhension énorme de découvrir cette artiste sur scène. Bien entourée, avec une présence scénique absolument énergique, ce spectacle magnifique, rock au possible, est à voir, et à écouter !

– Cyril Mokaiesh @Barjac m’en chante, Barjac
Un duo piano voix avec de l’énergie, une énergie considérable, une énergie qui se transmet et qui donne chaud, qui donne espoir. Un hommage à la poésie (encore un !) magnifique, qui fait du bien, n’en déplaise à certains intégristes, nous, nous avons trouvé ça formidable. On en redemande ! (live report ici).

– Saez @Hall Tony Garnier, Lyon
Après un concert absolument invraisemblable au Bataclan fin 2016, Saez donnait à nouveau rendez vous à ses fans, mais pour une tournée « rock » cette fois-ci. Nous l’aurons croisé à la Hall Tony Garnier, bondée de monde, pour à nouveau trois heures de folie. Alice Botté à la guitare et le reste des musiciens entourent l’artiste pour des morceaux musicaux et rock’n’roll à souhait !! Un concert relativement incroyable, ponctué de projections de vidéos, un pause dans le temps qui court.

– Yves Jamait @Barjac m’en chante, Barjac
Il devait jouer après Barbara Weldens. La vie fera qu’il a joué seul (accompagné magnifiquement par ses quatre musiciens, malgré tout). Le concert durera près de 3 heures, avec toutes ses chansons (ou presque), une folie contagieuse et un public ravi. Sous les étoiles de Barjac, ce concert restera longtemps dans nos mémoires, et dans celles des murs ! (live report ici).

Top 5 des concerts en 2017 / Clem’

– Harrison Stafford @Le Clapier, Saint-Etienne
Le chanteur de Groundation revenait en France pour une tournée en solo, après la sortie de son album « One Dance ». A l’ancienne gare du Clapier, nous étions quelques centaines à vibrer pour la force humaine et musicale du Professor, accompagné du groupe The Handcart. Après le concert, Harrison nous a accordé une longue interview (à paraître en janvier sur notre chaîne). Une soirée intime, inspirante, dansante : la plus belle de l’année ! (LR)

Zion Train @No Logo, Les Forges, Fraisans
Du grand art ! Neil Perch et Dubdadda ont montré que le dub à l’ancienne était encore le plus pur, le plus fou, le plus perché. Au No Logo, sur la Dub Factory, les deux anglais ont délivré une prestation exceptionnelle, aux machines comme à la voix. De l’artisanal, de l’authentique, qui nous a fait sauter 2h durant. WAR INNA BABYLONE ! (LR)

– Inna da Yard @Clandestino Festival, Aérodrôme, Guéret
Le concert le plus roots de l’année ! Une véritable messe rasta délivrée par le gratin du roots jamaïcain sous le magnifique soleil de la Creuse. La beauté des voix et de ses corps vieillis, les danses transcendées de Cédric Myton et Winston McAnuff… nous nous sommes laissés envahir par cette énergie apaisante et heureuse. Avec en bonus, un petit football avec Var et une rencontre avec Cedric Myton au milieu du festival. (LR)

– Harrison Stafford et Brain Damage @Issoudun Reggae Temple, Parc expo, Issoudun
Un festival un peu paumé au milieu de la France, dans un parc des expo pas des plus chaleureux. Pourtant, un grand moment de musique devant une petite centaine de personnes un dimanche après-midi. Brain Damage aux machines, Harrison Stafford au micro : une alchimie aussi improbable que savoureuse. On danse, on chante, on s’émerveille des gestuelles des deux compères. En toute intimité, encore une fois. (LR)

– Electric Universe @Nuits Sonores, Ninkasi Gerland, Lyon
Difficile de conclure, tant les quatre premiers sortent du lot. Barrio Populo avec Cris d’Ecrits aurait mérité sa place, comme la Rue Ket au No Logo, Camion Bazar aux Nuits Sonores, Keny Arkana au Clandestino ou Melissmel à l’Huma. Mais c’est un petit coup de coeur d’un autre style qui remporte la mise : Electric Universe et sa trance complètement folle avait retourné le Ninkasi pendant les Nuits Sonores. Une puissance de frappe magistrale qui a fait exploser notre battement cardiaque.

Harrison Stafford & Brain Damage

Top 5 des concerts en 2017 / Ius

– Omar Ka and Pape Diagne , Jazzcafé Dizzy, Rotterdam
Il y a des soirs comme cela ou l’on ne prévoit pas vraiment d’assister à un concert incroyable. C’était bien le cas  au Jazzcafé Dizzy ce début octobre, en visite à Rotterdam pour quelques jours. Un moment intimiste mais incroyablement communicatif et musicalement bluffant. Influencé par l’afrobeat, le reggae ou encore le blues, le groupe Senegalo-Rotterdamois nous aura fait danser, transpirer, sourire…Un très bon moment 🙂

Brain Damage and Harrisson Stafford  @Telerama Dub Festival, Les Docks de Paris, Aubervilliers
L’album nous avait déjà fait saliver mais alors que dire du concert ? L’énergie communiqué est incroyable et les sourires sont de sorties. En bref, la combinaison des deux artistes est une réussite. A voir absolument (LR).

– Tryo , Le cirque d’Hiver, Paris

– Médine , La cigale, Paris

Top 5 des concerts en 2017 / Jack

Collectif Haut les Mots @Le Clapier, Saint Etienne (42)
24/02 : soirée parrainée par Fredo qui est toujours aussi festif et bourré de mots.

René Binamé @Festival de la CNT, La Parole Errante, Montreuil (93)
24/06 : du génie belge.

La Damoiselle Inconnue @Chez ta Mère, Toulouse (31)
29/01 : moment magique. (Report).

Le Siffleur @Festival festif contre l’Autoroute A45, Extérieur, Saint Maurice en Dargoire (42)
01/07 : un spectacle musical sifflé assez ouf sous chapiteau.

Los [K] Sos @Concerts spécial élections, Le Clapier, Saint Etienne (42)
29/04 : entre deux tours présidentiels, gros coup de pied dans la fourmilière, ça a déménagé sévère avec Olibrius, LABO, Les Coureurs de Remparts.

Choix difficile : Ludwig Von 88 au festival de la CNT le 23/06 ; Loic Lantoine et the very big toubifri orkestra (04/02) ; Tremplin Art é fac 5ème édition à Toulouse 13/10 ; Hélène  Meurice à Le Mans (72).

Loïc Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra 12ème Festival Pas de Poissons, des Chansons

Loïc Lantoine & The Very Big Experimental Toubifri Orchestra

Top 5 des concerts en 2017 / Machy

Barrio Populo @Espace Monts d’Or, Champagne aux Mont d’or
Le spectacle Cris d’écrits est plein de poésie et tellement dans son temps. Même une crevaison sur la route ne pouvait nous faire rater ce concert qui restera dans nos mémoires. Merci !

Manu Chao & La Ventura @Festival de Nîmes, Arènes, Nîmes
Manu en transe et son public transcendé. Une ambiance incroyable où 3 heures, ce serait presque trop court pour un concert !

Arthis et les Sans Voies, Nid de Poule, Lyon
Pour un premier concert au Nid de Poule, on ne pouvait rêver mieux. Les membres d’Arthis avec une patate d’enfer et les Sans Voies avec le cœur rempli de mélancolie. Bravo et bonnes routes à ces saltimbanques de la poésie. (LR)

Moussu T e lei Jovents, L’antirouille, Montpellier
C’est un concert qu’on va voir en sachant qu’on ne sera pas déçu. Rencontre surprise d’un copain, des copains d’un soir et une farandole joyeuse et sincère à l’antirouille ! Yes !

Agnes Obel @Festival Les Escales du Cargo, Théâtre antique, Arles
Malgré la chaleur caniculaire, Agnes Obel a réussi a transmettre sa fraîcheur et sa douceur. Dans ce lieu magnifique qu’est le théâtre antique, ce n’en a été que plus délectable !

Barrio Populo Dindon Attaque octobre 2016 Photolive30

Barrio Populo

Top 5 des concerts en 2017 / Photolive30

Cage The Elephant @Paloma, Nîmes
Le bruit courait que les Cage était une tuerie en live. Bingo ! A voir et à savourer !

Bilbok Barzoï @Festival les Rocktambules, Rousson
Surprise totale ! Un groupe qui ne joue plus et qui ne répète pendant 20 ans et qui revient en un claquement de doigt au top de sa forme. Quelle claque !

– Darcy @Festival les Rocktambules, Rousson
Engagez-vous… Tout le monde n’a pas peur de la Marine. Il est bien ce jeune !

– No One Is Innocent @Festival les Rocktambules, Rousson
Cela fait plusieurs fois que je les vois et le constat reste le même : c’est toujours une belle claque. Résistants, insoumis, sincères !

– Thee Oh Sees @This Is Not A Love Song Festival, Nîmes
Deux batteurs, un son énorme, un gratteux possédé… la force de frappe de ce groupe est dingue !

On aurait pu citer aussi Bror Gunnar Jansson et Slaves au TINALS festival 2017.

 

No One Is Innocent Festival Rocktambule 2017 Rousson Photolive30

Top 5 des concerts en 2017 / Photos Nomades

– Tété @La Moba, Bagnols-sur-Cèze
Un grand moment de plaisir musical avec un artiste au grand coeur et proche de son public. Avec son musicien ou seul à la guitare, Tété en impose mais reste simple.  (LR).

– Keziah Jones @Luberon Music Festival, Apt
Un grand monsieur du blues/funk que je voulais voir et shooter depuis des années, ce fut chose faites et ce fut un grand plaisir (LR).

– La Cafetera Roja @Festival Kazkabar, Joyeuse
Une grosse claque musicale avec ce groupe cosmopolite, parfait pour finir en beauté une soirée de festival.  (LR).

– Debout sur le Zinc @Festival Pas de Poissons, des Chansons !, Espace Montgolfier, Davézieux
Je suis tombé amoureux de leur univers musical dans une petite salle de 450 places à Nancy il y a quelques années. Des musiciens abordables où William malgré ses douleurs avait toujours le sourire et une joie de vivre communicante, comme tous d’ailleurs  (LR).

– No Face @Cabaret Vert, Charleville-Mézières
Après le départ de Mat Bastard pour un projet solo, les anciens membres de Skip the Use ont remontés un groupe très rock et masqué avec la belle Oma Jali au chant et heureusement sans masque.

Debout sur le Zinc 12ème Festival Pas de Poissons, des Chansons

Debout sur le Zinc

Articles affiliés :

Volet 3 : La playlist 2015

31 décembre 2015

Volet 1 : Les concerts de l’année 2013

7 janvier 2014
The Hyenes Festival Rocktambules Rousson Photolive30

Hommage au Festival des Rocktambules de Rousson (1/2) – Les groupes

17 août 2017

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept