Live Report

Un jeudi soir sympa avec le Renaud de Fredo (17.12)

22 décembre 2015, Jack'

Fredo et Alex interprétant leur Renaud – Crédit Photo : Facebook de Fredogres/(c)David Bakhoum

Dix ans après avoir sorti un album où il reprend les chansons de Renaud qui l’ont marquées, Fredo arpente donc les p’tits endroits conviviaux et intimistes de toute la France. Un manière pour lui de rendre hommage à son Renaud, celui qui l’a inspiré, qui l’a accompagné dans sa jeunesse ! C’est donc dans ce cadre que Fredo et Alex, l’accordéoniste l’accompagnant, ont posé leurs instruments à Toulouse, dans la petite et intimiste salle du Bijou.

Le cadre est déjà en conformité avec ce qui va suivre. Petit bar-restau toulousain portant le doux nom du Bijou, et au fond, une salle de théâtre, concert, spectacle pouvant contenir 100 personnes ! On rentre donc avec plaisir, l’ambiance est chaleureuse. La petite salle est pleine, les rangées de chaises sont occupées. C’est aussi sympa de déguster la musique et les mots de Renaud, assis, proche de la scène, dans un cadre intimiste, sans la pollution visuelle et sonore des téléphones portables.

Fredo est donc arrivé sur scène, seul, et a direct dégainé avec Je suis une bande de jeunes, pour nous prouver que non, il n’était pas seul. Il était  accompagné de La jeune fille du métro et de ses rimes inattendues ! C’est à ce moment que Fredo est rejoint par l’homme aux doigts qui voltigeront sur l’accordéon durant toute la soirée, Alexandre Leitao. Ce fût diablement efficace dès la première chanson jouée ensemble, Société tu m’auras pas. L’occasion aussi pour le public assis de chanter ces premiers refrains en cœur avec Fredo. Avant de chanter, ou de fredonner avec lui pour le reste de la soirée.

Un public, qui disons le, était constitué en grande partie d’ancien 68tards, de fans de tous âges de Renaud et d’inconditionnels des Ogres. Cela accompagné de quelques trop rares jeunes gens venus entendre les reprises d’un des grands de la chanson française par un des meilleurs poètes de la musique actuelle ! Il nous aura expliqué en quoi les chansons de Renaud l’ont marquées comme avec J’ai raté Téléfoot et la coupe du monde 98 où il a faillit se faire lyncher par ses amis à l’époque. Ou alors la géniallissime Etudiants poils aux dents choisie par ses enfants dans le set.

Fredo et Alex nous présenteront aussi deux-trois morceaux des Ogres de Barback avec Le daron ou encore Vous m’emmerdez, issus de leur dernier et superbissime album. Mais nous aurons aussi droit à un conte qui traite de Cergy-Pontoise, écrit par l’interprète du soir, ce qui nous emmènera directement sur Banlieue rouge, chantée pour sa maman. On aura aussi droit à l’arrivée sur scène du joyeux Hakim de Zebda, lui et son accent péchu auront apporté une petite touche du sud-ouest à la soirée, bien que les textes n’était pas au point, et qu’il nous doit encore une tournée à l’heure qu’il est…

Mon beauf, Où c’est qu’on va où, Rue Saint-Vincent, Buffalo Débile, It is not because you are : « on my mob, it was super », Germaine, C’est mon dernier bal … Le répertoire de Renaud est balayé de long en large et en travers, de manière non exhaustive, avec des morceaux connus et des morceaux où il faut avoir tout de même de bonnes compétences discographiques, des petites perles quoi. Ou même encore une reprise de reprise de Renaud en hommage au grand Brassens avec La complainte de filles de joie.

Sur la fin, on aura même eu droit à un Hexagone jouée et chantée par Géraldine Torres, accompagné par l’inévitable Hakim et rejoins pas un autre local en la personne de Mouss de Zebda. Puis pour finir sur une inarrettable Rue de Paname des Ogres qui aura fait lever le public pour applaudir et remercier  Fredo, Alex et ceux qui ont participé à cette belle soirée. On ne pourra vous donner la setlist dans l’ordre l’exact et tous les titres dans l’ordre, mais ce qu’on sait c’est que Renaud peut être content d’avoir deux bonshommes comme ça qui font vivre ses mots. Mais pas simplement en les reprenant pour un hommage stérile comme ça pu être fait par une armée d’artistes, mais en se les rappropriant avec émotion, humilité et accordéon !

On tire notre gapette à Fred et Alex, ainsi que Hakim, Géraldine, Mouss, Le Bijou… et aussi Renaud, pour cette belle petite soirée qui aura tout de même duré quasiment 2 heures, dans un cadre chaleureux et convivial.

Article rédigé par Jackonthemoon

Articles affiliés :

Barbara Carlotti à la Ferme Marine des Aresquiers (Vic-la-Gardiole, 34), 10.08

24 août 2018
concert Jeanne Added radiate nimes 2018 photos

Jeanne Added + Crayon à Paloma (Nîmes, 30) 04.12

10 décembre 2018

Dub Inc’ au Zénith (Saint-Etienne) 21.12

23 décembre 2013

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept