Moussu T e lei Jovents en studio pour enregistrer « Naviga »

2 min de lecture

Nous en parlions il y a seulement quelques semaines : la machine du Massilia à nouveau en veille suite à leur tournée marathon pour leur 30 ans, les différents projets solos du collectif repartent donc de plus belle. Après le retour annoncé de Oai Star pour l’automne 2016, le renouveau du Papet avec son « Raggamuffin vagabond », c’est au tour de Moussu T de remettre le couvert avec Moussu T e lei Jovents. On ne va pas s’en plaindre.

Chaque projet a sa particularité, son originalité aussi, mais peu importe : c’est toujours avec une grande joie que l’on accueille les nouvelles réalisations des différents membres du Massilia Sound System. Après « Artémis » (2013) puis ses fameuses opérettes (2014), Tatou a annoncé en novembre que toute la bande était au studio K de Port de Bouc (13) afin d’enregistrer le 7ème album studio de Moussu T e lei Jovents.

S’il y a pour l’instant peu de news concernant ce futur album, la seule certitude qui se profile est que le nouvel album est également prévu pour l’automne 2016 (comme Oai Star). Le site Aquo d’Aqui annonce lui une sortie pour septembre prochain et prévient un opus beaucoup plus « live » que les précédents. Cette prochaine galette, dont on attend le premier single, se nommera en tous cas « Navega », et nul doute que la place de l’occitan se fera encore la part belle aux textes de Moussu T.

D’ici-là, on vous laisse avec Mon drapeau rouge, issu de « Artémis » (2013) pour ne pas perdre la tête. Dites-vous que certains du Musicodrome ont appliqué au pied de la lettre le refrain, mais avant la diffusion de cette chanson. Fai avans !

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Un jeudi soir sympa avec le Renaud de Fredo (17.12)

Article suivant

Un « Jingle bells » bien agité !

Dernières publications

Yolamif « Ayna »

Le trio parisien Yolamif, bien connu pour ses lives chaud chaud chaud alliant rock et techno,