Chronique

« Avec des si », La Mine De Rien devient incontournable (2014)

16 mai 2014, Aiollywood
La mine de rien album avec des si

C’est animée d’une boulimie créatrice non cachée, qui les suit au fil des albums, que La Mine De Rien revient en ce printemps 2014, « Avec des si ». Car malgré des tournées à rallonge à longueur d’année sur les routes de France et d’Europe, le groupe lyonnais arrive à nous sortir des albums à un rythme régulier, toujours aussi travaillés, la preuve avec cette cinquième galette !

C’est une ébullition de styles et de sentiments que nous a offert le 28 avril dernier le groupe de La Mine De Rien, en oscillant entre poésie, simple mélodie ou rock festif, parfois bifurquant vers les musiques de l’Est ou vers le Jazz. Peu avare d’influences, le groupe s’attaque à nos oreilles comme on croque dans un gâteau ! Rapide description de cette belle heure de chanson (chose également assez rare pour être soulignée !).

L’album attaque fort, avec un morceau poétique au possible, qui nous fait penser aux Têtes Raides, avant de nous faire penser à…. La Mine De Rien, dans ce style si particulier où les cuivres agrémentent un refrain entraînant et faussement simpliste. « De mon nuage je suis tombé / tombé du ciel, si elle avait / pu continuer, nuée d’étoiles / je serais resté, rester perché / sur mon nuage à faire des vers / à moitié vides, vides de sens ». La vie est brève, et qu’on se le dise : c’est de manière entraînante et avec les bons mots qu’ils vont la vivre, l’album est lancé !

Puis il faut Faire face, ils le font avec brio, des rimes bien choisies, chacun peut se perdre et se retrouver dans cette chanson mélancolique et belle, les cuivres se libèrent, comme prisonniers de ces quelques moments sans scène, et nous accrochent encore une fois « Sauras-tu faire face, quand tu tomberas sur pile / sauras-tu faire pile, que l’évidence c’est face ».

Pour cet album, forts de leur popularité grandissante et méritée, les artistes ont pu s’entourer de jolis noms, comme Mourad de La Rue Ketanou qui les accompagne le temps d’une chanson, L’envers du décors, sorte d’ôde à la vie de bohème, les deux voix sont complémentaires à souhaits, et le sujet grave des expulsés et rejetés de la société est abordé de manière magnifique. Par la suite c’est la moitié des Ogres De Barback qui viendra donner un peu de ses mains et de sa voix, avec Alice sur la chanson éponyme de l’album, qui comprend un hommage à Brel au milieu d’un bazar très organisé. Enfin Fred donnera sa voix rocailleuse et rassurante, dans la petite guinguette Mélodie, sans prétention, sur l’air d’une comptine. La musique est dans son plus simple appareil, mais riche et envoûtante.

De leurs voyages, ils tirent de nombreuses mélodies, et à travers ces mélodies ils nous offrent des voyages, ainsi ils chantent Encore combien, A petit feu, qui sous la cape que constituent leurs textes profonds et incisifs nous offrent des airs balkaniques, des airs tziganes, accompagnés par des instruments originaux comme la clarinette !

Avec un Grand A nous fait sourire, ici encore les mots sont choisis à merveille, pour une petite chanson festive et sérieuse ! Jeu de Llégo et Faux pas sont également les chansons enracinées dans ce qui caractérise La Mine De Rien depuis des années, des coups de gueule entraînants et joyeux qui cachent des situations parfois beaucoup plus tristes!

S’ils semblent quelquefois un peu désabusés, un peu groggy par la vie qu’ils nous dépeignent au fur et à mesure de l’album, ce n’est qu’une couverture pour mieux lui rentrer dedans, et la croquer à pleine dents, les bras remplis de vers.

La dernière chanson de l’album est quand à elle un petit régal, libre à vous de l’écouter, de boire ses mots, de trouver l’ivresse d’y chercher sens… La rythmique dont ils ont le secret nous berce, avant que cette chanson à fleur de peau, intime, ne nous déprime lorsque la chanson et l’album se terminent. Mais on espère les croiser sur la route, et vite avoir une nouvelle surprise chez nos disquaires !

FICHE TECHNIQUE

Tracklist

  1. La vie est brève
  2. Faire face
  3. L’envers du décor (feat. Mourad de La Rue Ketanou)
  4. Avec des si (feat. Alice des Ogres de Barback)
  5. Encore combien
  6. L’un contre l’autre
  7. A petit feu
  8. Petite voleuse
  9. Avec un grand A
  10. Démons & merveilles
  11. Mélodie (feat. Fredo des Ogres de Barback)
  12. Jeu de l’égo
  13. Faux pas
  14. 7 Ans de malheur
  15. Rien compris
  16. Livre à vous

Sortie : 28 avril 2014
Durée : 58 minutes
Album : 5ème album

Articles affiliés :

Critique La Canaille Par temps de rage 2011

La Canaille « Par temps de rage » (2011)

26 février 2011
caravan palace album 2016

Caravan Palace dévoile son nouvel ovni sonore (2015)

24 octobre 2015
chronique la phaze visibles 2020

La Phaze « Visible(s) » (2020)

23 octobre 2020

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept