Live Report

Le Festi’feurs au sommet de sa forme ! | Feurs (12.04)

24 avril 2014, Daffy
Ciao Tympans Alès Photolive30

Samedi 12 avril avait lieu le dernier événement du Festi’feurs : une soirée concerts à la maison de la commune de Feurs (42). Cette soirée clôturait deux semaines d’un festival varié et haut en couleurs. 

Une scène avec un matos son et lumière impressionnant, un bar et un snack laissés pour la soirée à une association humanitaire qui permettaient à tout le monde de trouver sa place au cours de la soirée.

La maison de la commune accueillait en cette soirée du 12 avril un plateau impressionnant avec 4 groupes d’horizons différents. Il y en avait pour tous les goûts puisqu’on commençait la soirée avec les énergiques punks Les Olibrius, suivis du groupe rock 21 Grammes (avec des anciens des Garagnas, de La Trempe et de White Card), puis la tête d’affiche du soir Ciao Tympans qu’on peut situer à mi-chemin entre le rock le ska et le reggae avant de conclure avec les deux DJ de L’Entourloop (projet parallèle de The Architect).

Les cinq Olibrius ont débuté tôt face à un noyau dur de keupons déchainés malgré une salle qui peinait à se remplir. L’ambiance était tout de même bonne lorsque 21 Grammes a commencé son concert aux riffs empruntés à leurs influences respectives. Une heure de show plus tard, le groupe avait conquis une foule un peu plus dense qui se massait devant la scène avec satisfaction. L’apogée de la soirée fut pourtant atteinte avec Ciao Tympans qui a transporté et fait danser toute la foule sur des musiques ska festives et d’autres aux sonorités empruntées à un folklore traditionnel. La fin de soirée était assurée par les deux DJ de l’Entourloop qui mixaient des sons issus aux grands classiques du reggae (Damian Marley débuta leur concert), hip-hop (C’était en fait un duo avec Nas) ou encore drum & bass (The Qemists) avant de conclure en rappel avec les hits connus de tous du Peuple de l’herbe et Birdy Nam Nam.

Le Festi’feurs nous présentait une affiche relevée pour une petite scène locale et la qualité de la prestation justifiait amplement les tarifs très raisonnables de cette sympathique soirée ! A faire et à refaire.

Crédits photos : Ciao Tympans au festival de la Meuh Folle (Photolive30)

Articles affiliés :

Retour sur l’édition 2015 du Festival Emmaus !

4 septembre 2015
Panda Dub Festival El Clandestino Guéret 2017

Au Clandestino Festival, Manu Chao et Keny Arkana refont le monde ! Guéret (15-16/07)

24 juillet 2017
I Me Mine Paloma Nîmes Photolive30 Mars 2018

Feu! Chatterton + I Me Mine à Paloma (Nîmes, 30) 22.03

7 avril 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept