Live Report

Aron’C à la salle Jeanne d’Arc (Violay, 42) 15.02

7 mars 2014, Daffy
Aron'C Meuh Folle 2014 Photolive30

Le 15 février avait lieu à la salle Jeanne d’Arc du Cinéma de Violay (42780) un concert du duo Aron’C. Ce concert a eu lieu suite au pari audacieux du directeur de cette salle de cinéma qui périclitait d’y organiser en hiver quelques concerts dont les bénéfices iraient à l’association. Sans expérience dans le domaine, sans matériel pour sonoriser un groupe et sans moyen, ce projet parait fou, et son succès n’en a que plus de valeur ! Plus de 80 entrées payantes ont été recensées ce soir de février dans ce petit village de mille habitants. Une performance à saluer !

Le concert en lui-même a débuté sur le coup de 21 heures devant une foule curieuse, pas vraiment habituée à voir se produire sur la scène du cinéma local, des artistes-musiciens.

Le groupe nous présentait son dernier opus (ndlr Passer l’hiver en deux parties et dont le volume 2 est sorti fin 2013) mais il ne s’est pas interdit quelques digressions avec des tubes de leurs deux précédents albums.

Le concert débute, histoire de chauffer la salle avec l’entrainante Tu danses suivie par une très belle ancienne chanson : Montfermeil. La salle accroche et cela se sent dès le début avec les timides encouragements qui se font de plus en plus insistants. Le duo monte le niveau avec coup sur coup deux belles interprétations très différentes de la version studio de Ton héritage et de En t’attendant. Aron profite de la chanson suivante qui lui demande une moins grande présence aux instrus pour se lâcher littéralement dans son rôle de chanteur et vivre avec nous le titre chaleureux Si c’est bon pour toi. Après Les âmes tristes et une jolie interprétation de Dis pas tout, l’heure de l’entracte a sonné.

La reprise est douce avec Un peu de bruit pour rien suivie de Ma plus belle chanson. La version qui suivit de Toi + Moi a été à la fois un monstre d’interprétation et une belle performance de guitare où Tom s’est laissé aller dans les tréfonds enivrants d’un rock psychédélique d’il y a quelques décennies. L’enchainement avec Le temps qu’il me reste permet de redescendre sur terre avant une interprétation de Louise. C’est après cette chanson qu’Aron choisit de nous expliquer comment il a rencontré Pascal Rival, l’organisateur de la soirée, et le pourquoi du comment de la chanson On vient chez toi, que le duo nous interprète dans la foulée. L’heure de la fin approche et Aron nous propose une chanson calme pour terminer la soirée et rentrer chez soi, des lumières plein la tête : Halleluia. Seulement la salle ne l’entendait pas de cette oreille et son enthousiasme à applaudir le duo après leur sortie de scène n’aura eu d’égal ce soir-là que la performance du groupe lors des trois rappels qui ont suivi. Le groupe revient une première fois pour nous jouer longuement Passer l’hiver avant d’apostropher dans la salle un de leur plus fidèles fan qui était là ce soir-là : « Tiens ben choisis la chanson ! ». Et ce sera pour le plus grand bonheur de Tom Je vais pas te dire avant de conclure face à un public conquis par le tube du précédent album : A ta santé.

Le pari était risqué à la fois pour l’association et pour le groupe de jouer si loin de ses fiefs habituels mais c’est une indéniable réussite à tout point de vue : le public est venu en masse, le son était bon et l’ambiance était au rendez-vous !

A refaire, encore et encore !

Articles affiliés :

Jeudi soir au Paroles et Musiques on s’est sentie… Vivant ! (11.06)

14 juin 2015

La France Dort, pas le punk ! La 8ème au Bikini

11 octobre 2015
La Cafetera Roja - Festival Kaz Kabar Joyeuse (07) 15/04

Festival Kaz Kabar – Jour 2 : HK + La Cafetera Roja + Sages Comme Des Sauvages + Marian Badoi Trio + Batucada BamaHia (Joyeuse, 07) 15.04

5 mai 2017

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept