Release Party

Les 10 morceaux « dub » qui tournent dans nos casques #1

25 avril 2014, Aiollywood

Cela fait presque 2 mois que la rubrique « Mp3 de la semaine » est à l’arrêt. Donc autant rattraper le temps perdu ! A quelques heures du week-end, rien ne vaut une petite cuvée d’artistes dub pour lancer les hostilités comme il se doit. Le Musicodrome en mode release party dub session cette après-midi pour vous permettre de découvrir de nouveaux groupes marqués au fer rouge du sceau « dub » ou tout simplement pour en redécouvrir ! On monte le son, on se détend et, surtout, en enclenche les basses pour 10 tracks dub’style ! C’est la zone d’écoute du Musicodrome qui repart. 

OnDubGround (feat. Brother Culture) « Strong »

ODG, nouveau groupe de la scène dub française lancé en 2004, n’a eu guère de temps pour faire ses preuves… Ayant rapidement dépassé la rampe de lancement, les collaborations prestigieuses avec Biga*Ranx, Brother Culture ou encore Greencross à travers des maxis, OnDubGround s’essaie autant sur un dub roots vintage que sur des pentes plus sombres, plus lourdes, telles que le dubstep. Pour vous faire découvrir ODG, nous avons choisi le track Strong (issu de l’album « Bad trap »), en featuring avec Brother Culture. Et ça dépote !

Radikal Guru (feat. Brother Culture) « Fire »

A croire qu’on le fait exprès… A travers cet autre artiste (polonais !), l’incontournable Brother Culture est encore dans le coup. Soit ! Amateurs des influences jungle, dubstep et bien entendu dub, le DJ a posé ses valises dans tous les pays européens… Et ce morceau, Fire, est un de ses tracks piliers. Roots’style !

Fire (feat. Brother Culture) by Radikal Guru on Grooveshark‘,’hspace’:null,’vspace’:null,’align’:null,’bgcolor’:null} » border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ />

Panda Dub « Smile is the key »

Ah Panda Dub ! Après sa grosse session à la Meuh Folle, impossible de ne pas le citer dans nos incontournables du moment… Issu de ODG Prod (comme OnDubGround), Panda Dub, malgré un projet très récent (2007), n’en finit pas de décoller et de devenir le nouveau fleuron de la scène dub française. L’homme aux show démoniaques incorpore dans son son des influences asiat’, quasi ethno-dub, de l’electro rafraîchissante et un dub tout droit inspiré de la scène UK. Lourd !

Smile is the Key by Panda Dub on Grooveshark‘,’hspace’:null,’vspace’:null,’align’:null,’bgcolor’:null} » border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ />

Weeding Dub (feat. Houseman Horns + Robo Ranking) « African step »

On continue ce périple dub avec Weeding Dub… Le DJ français, lui aussi, depuis 10 ans, trace sa route à son aise. Dans un registre plutôt reggae/dub, 2013 est synonyme de 3ème album (« Inna digital age ») et a surtout comme vocation de construire sa musique en live. Énergique au possible et surtout imprévisible, Weeding Dub bouleverse les habitudes !

Kanka « Skunky »

Il date cet extrait. 2004. Premier album avec l’excellent « Don’t stop dub ! », et découverte quasi-instantannée de Kanka, groupe français qui, 10 ans plus tard, vient de sortir son nouvel opus. Kanka c’est made in France, une popularité qui ne cesse de grandir et des concerts très marqués, la griffe Kanka est bien reconnaissable. Allez, petit flash back et voyons ce mélange saturé de dub et d’electro sous Skunky.

Skunky by Kanka on Grooveshark‘,’hspace’:null,’vspace’:null,’align’:null,’bgcolor’:null} » border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ border= »0″ />

Ackboo « Earthrocker »

Petite fraîcheur 2013 avec un producteur de Toulouse, Ackboo, qui a lancé une première pierre dans la marre l’année dernière avec son premier essai, remarqué, « Turn up the amplifier ». A l’affiche du Télérama Dub Festival (entre autres), Ackboo trace sa route en compagnie de plusieurs MC’s en tournée. Une recette simple mais qui marche terriblement en live !

Stand High Patrol « The bar »

La Bretagne renferme souvent des pépites… Au rayon des groupes de dub les plus originaux, nous pouvons nommer les brestois de Stand High Patrol. Amateurs de hip hop, reggae, de trip hop mais aussi de new wave, le dub de SHP est atypique. Surfant en plein sur la vague des sound system, ils occupent avec Bhale Bacce une place particulière auprès du public français… A noter que The bar rappelle un certain Rub a dub anthem des « papas », High Tone. On conseille en tous cas très fortement leur unique LP, « Midnight walkers » (2012).

The Bar by Stand High Patrol on Grooveshark‘,’hspace’:null,’vspace’:null,’align’:null,’bgcolor’:null} » border= »0″ border= »0″ border= »0″ />

Improvisators Dub meets Iration Steppas « Cornal mind »

Les deux sont des énormes pointures… et quand elles collaborent ensemble, le résultat ne peut qu’être de ce niveau. Dur de choisir un morceau en particulier, prenons donc celui d’ouverture, Cornal mind, bien révélateur des deux mondes pourtant bien différents malgré leur point commun, toujours le même, celui de décliner le dub à leur sauce.

High Tone « Raag step »

On termine ces dix sélections par les deux incontournables made in France, inlassablement, avec High Tone et Kaly Live Dub. Que ce fut dur de choisir parmi l’immensité des albums d’High Tone. Entre les productions studio et leurs nombreuses collaborations, le véritable casse tête chinois s’est pourtant tourné vers leur petit dernier, « Ekphrön » (mars 2014), qui n’a probablement pas fini de faire couler de l’encre… tant cet album est brutal. Alors prônons le changement et l’évolution des groupes, tapons dans le lard avec Raag step et montez le son bien fort. High Tone vient de basculer du côté obscur !

Kaly Live Dub « No more dread »

Même constat pour Kaly Live Dub… Basculons sur le dernier opus sorti lors du dernier semestre 2013, alias « Allaxis », lui aussi le plus virulent de l’histoire du groupe… Sous influence dubstep, les lyonnais s’énervent… mais gardent, aussi, leur côté roots dans leur album. Ce que High Tone n’a pas forcément souhaité garder. Chacun ses tendances et ses chemins, ça continue toujours à bouger !

No More Dread by Kaly Live Dub on Grooveshark‘,’hspace’:null,’vspace’:null,’align’:null,’bgcolor’:null} »>

Crédits photos : Le dub en France

Articles affiliés :

Release Party spécial « clips coup de cœur » #3

26 juillet 2014
Brassens Ferré Brel Paris 6 janvier 1969

Donnons la parole aux chanteurs qui nous ont quittés ! #6

3 novembre 2015

Les Bérurier Noir dans la release punk party #2

18 mars 2014

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept