Gauvain Sers « Pourvu »

1 min de lecture

Voilà un long moment que le Musicodrome suit le jeune auteur Gauvain Sers. Pourtant c’est seulement la première fois que vous avez l’occasion de l’entendre ici.

Nous pensions attendre la sortie de son premier album, en février 2017, pour vous présenter ce jeune homme, poète populaire à casquette et à guitare, mais l’actualité nous offre une préface. Jeune homme libre, librement inspiré de Leprest et Renaud, sur le fond et sur la forme, c’est d’ailleurs de Renaud qu’il a réalisé toutes les premières parties parisiennes. Oui oui, le jeune homme, dans une formule duo, s’est frotté une dizaine de fois à la chaleur d’un Zénith. Et les retours sont bons, après avoir écumé les salles parisiennes à taille humaine, la démesure ne leur fait plus peur.

Cela ne nous étonne pas, le verbe est toujours juste et direct, la voix posée donne envie d’être écoutée, et les arrangements à la guitare (ou aux guitares) ne sont pas maquillés, et ajoutent une chaleur musicale, une honnêteté chez Gauvain Sers, dans ses chansons et dans ses mots, on est touché instantanément.

Pourvu est une de ces petites histoires, dans la meilleure tradition de la chanson française. Qui parle au conditionnel, qui s’inspire du réel et inspire le réel, à écouter, en attendant l’album.

Bapt

La musique ou la mort?
On peut chercher des réponses à nos questions à travers différents miroirs de notre société, la musique demeure l'un d'eux.
La musique est un indicateur de la santé des temps qui courent.
Sa force à faire passer toutes les émotions et tous les rêves est indiscutable, et indispensable aujourd'hui !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Les concerts organisés par la TAF en novembre et en décembre 2016

Article suivant

Killerpilze au Jack Jack (Lyon, 69) 28.10

Dernières publications

Yolamif « Ayna »

Le trio parisien Yolamif, bien connu pour ses lives chaud chaud chaud alliant rock et techno,