Bernard Lavilliers « Saint-Etienne »

1 min de lecture

Bernard Lavilliers est un incontournable, depuis plus de 40 ans, de la scène française. A grands coups de poésie distribués avec habilité par ses deux bras, le stéphanois est à part dans ce monde.

Malgré ses innombrables voyages au Brésil, à Haïti et bien ailleurs, Lavilliers est toujours resté attaché à ses racines, à la ville de ses parents, à ce monde de suie et de labeur d’où il vient. Pour ça la chanson « Saint-Etienne » est emblématique : « on n’est pas d’un pays, mais on est d’une ville ».

Pour cette interprétation, le cousin de Montbrison, Mickey 3D, vient se joindre pour donner de la force à cette ville à travers ces quelques phrases, qui, 41 ans après leur sortie sur disque, ont toujours la même gueule.

Bapt

La musique ou la mort?
On peut chercher des réponses à nos questions à travers différents miroirs de notre société, la musique demeure l'un d'eux.
La musique est un indicateur de la santé des temps qui courent.
Sa force à faire passer toutes les émotions et tous les rêves est indiscutable, et indispensable aujourd'hui !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Une première moitié de cavale réussie pour Julien Fortier

Article suivant

« A la vie, à l’armor » pour les Fatals Picards

Dernières publications

Makoto San « Fuji »

Tout fraîchement arrivé sur le label marseillais Chinese Man Records, Makoto San compte bien secouer le