Chronique

Volo remet sa « Chanson française » sur le métier !

31 janvier 2017, P'titBapt
Volo - Chanson française

Nous ne vous ferons pas l’affront d’une nouvelle fois vous présenter le duo composé des deux frères Volovitch. Après les avoir vu en concert il y a presque deux ans, au fond du Lipopette Bar de Saint Etienne, voici venu le temps de jazzer un peu de leur dernier album, tout beau tout frais, et sobrement mais difficilement intitulé « Chanson française ». Dans un style à part. Comme toujours.

Depuis plus de quinze ans, le duo excelle dans le maniement des rêves envolés, dans le grésillement de la mélancolie, dans le réveil de profonds souvenirs. C’est cette force que l’on aime chez Volo, alors cet album, comme les précédents, est fait pour les amoureux de la mélancolie, pour ceux qui aiment être transportés au travers de textes atypiques, qui sonnent justes et dans lesquels on se reconnait.

Avec Volo le personnage de chacune des chansons est un petit bout de nous, et chacun pourra se reconnaître dans les textes de Fred et Olivier.  On s’imagine terminer nos jours, sans pourtant vouloir y penser,  » Mourir au bord d’un lac / Partir dans un beau Tabarnak / Près d’un petit chalet dans les bois / Sur un petit bout de terrain Québécois ».
Hier fait également partie de ces chansons qui, sous des airs faussement simplistes, vous remuent les émotions pour en faire ressortir un film de 4 minutes où les souvenirs de nos enfances envolées y sont peintes. Comme en vrai. C’est ça la force de la chanson de Volo.

Et souvent cette mélancolie rejoint les histoires d’amour, les crises (ici de la quarantaine). A mon cou ou Petite Têtes font du bien. Elles montrent qu’on peut faire des chansons d’amour sans être niait, simplement en étant. Volo parle de ces aventures avec un style à part, qui leur va si bien, qui nous sied si bien !

 

Mais la poésie de Volo est multiple, elle sert de nombreuses causes, et l’engagement est un des moteurs du groupe, qui, loin d’être moralisateur, ne se prive pas de faire passer sa vision du monde qui nous entoure, globalisé et au bord du gouffre, avec un regard craintif et un peu désabusé, de ceux qui cherchent sans cesse des réponses. Avec J’hésite, Volo se questionne, et nous offre sa réflexion souvent parallèle à la notre. Le constat est simple : ne plus suivre les bornes aveuglément. Un gars honnête ou Tout est normal tentent de continuer de tracer ce chemin questionneux que dessine le futur.

« Le GPS nous a perdu / On n’ira pas à droite c’est sûr / Faire demi-tour c’est sans issue / et si on continue tout droit / On finira dans l’mur / Le GPS nous a menti / Faut prendre encore à gauche c’est sûr / En marche arrière, sens interdit / Et si on continue tout droit / On finira dans l’mur / Le GPS nous a planté / Il faut qu’on passe au vert c’est sûr… « 

 

Et forcément, l’album est intitulé « Chanson française », c’est d’ailleurs le titre de la première chanson. Le groupe fait certainement partie de ceux qui paraissent les plus légitimes pour défendre ce style de musique écrasé par les mastodontes commerciaux privilégiant le néant au talent. Forcément, ça nous touche. Forcément, ça rassure et fait du bien.

Nous terminerons cet article comme l’album, sur la chanson Surtout. Il est surtout si difficile de parler d’une telle chanson. Ce sont eux qui le font le mieux, le meilleur pour la fin ? A ce qu’on dit…

« Prendre les étoiles, dans leurs yeux / Prendre les histoires, qu’ils nous racontent / ¨Prendre les boucles dans leurs cheveux / Prendre le temps de, de s’en rendre compte / Prendre tes bras pour m’endormir / Prendre le chaud de tes soupirs / Prendre ton avis sur tout et surtout / Prendre soin de vous… »

FICHE TECHNIQUE

Tracklist
1. Chanson française
2. Petite tête
3. Tabarnak
4. Un gars honnête
5. J’hésite
6. Au cas où
7. Hier
8. La crise
9. Rire aux éclats
10. Tout est normal
11. A mon cou
12. Surtout

Durée : 39 min
Sortie : 27 janvier 2017
Discographie : 5 ème
Genres : chanson française

Articles affiliés :

Frédéric Fromet ça fromet album

Frédéric Fromet « Ça fromet ! » (2015)

1 novembre 2015
The Neighbourhood "I'm sorry" (2013) EP

The Neighbourhood « I’m sorry » (2013) EP

13 février 2013
photos nova twins concert nimes 2020

Nova Twins, de l’album à la scène de Paloma (Nîmes, 30) 11.03

19 mars 2020

1 commentaire

  • Répondre Jack' 1 février 2017 at 12 h 08 min

    Excellent cet album ! Merci Volo !

  • Donnez votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Conception & réalisation : Cereal Concept