Review photos

TRUST au Rockstore (Montpellier, 34) 01.03

21 mars 2017, Photolive30

Après Photos Nomades du côté d’Avignon, Le Musicodrome s’offre une seconde session aux côtés de Trust pour marquer leurs grands retours en 2017. Cet au nom de la rage Tour n’a pas fini de rugir car cette fois, c’est du côté du bouillant Rockstore de Montpellier que le rendez-vous est pris. Dans la sueur et le bruit !

Forcément, car il faut clarifier les choses d’entrée, le concert est complet. Dès 18h30, une longue file d’attente se remarque au pied de la Cadillac encastrée. Que l’on soit accrédité ou non, nous sommes tous logés à la même enseigne… Ce n’est pas nouveau, le Rockstore, par sa configuration un peu particulière sans crash barrière, nous mélange tous sans aucune distinction (à part toujours une poignée de privilégiés qui ont accès aux étroits balcons). A l’ancienne, nous voilà au cœur de l’orage, avec une petite différence cette fois : les appareils photos sont sur les bras. Peu importe.

Au beau milieu de la foule, en mode warrior, me voilà d’attaque pour la première partie. Didier Varela donne d’entrée le ton. Ce fut bon. Même très bon. Le mec a la pêche et il nous propose un rock oldschool dans la lignée des Deep Purple ou encore AC/DC. Pressé par le temps, ils ont décidé de jouer, jouer au lieu de s’arrêter avec de longs discours. Court mais terriblement efficace !

Arrive Trust. Encore jamais vu. Le mec avait l’habitude d’ouvrir sa bouche, à l’époque. Une paire d’années plus tard, le constat est identique : c’est là que tu t’aperçois que des chanteurs aussi engagés, ça manque un peu dans ce monde. Depuis la fin des Bérus ou de Noir Dés’, on dirait bien que la muselière est trop souvent de sortie. Il faut dire qu’entre politique et immigration, le terrain de jeu est pourtant grand. Il y avait de quoi faire et forcément, Bernie ne s’en est pas privé !
Ça tire à boulets rouges sur Marine (La haine est une blonde), ça déboîte sévère sur Police/milice, le ton se corse sur Saumur… Les incontournables sont bien là et, finalement, tous les sujets sont encore bien d’actualité.
Le seul mauvais point à retenir serait à créditer à la salle qui a proposé ce soir un son trop bas pour le fond… alors qu’il fut nettement trop fort en front de scène. Enfin, et les spectateurs l’ont une nouvelle fois rappelé : malgré les travaux de rénovation du Rockstore, il reste encore trop de recoins dans la salle qui excluent du monde de la vue de la scène.
Crédits photos : Photolive30

Articles affiliés :

Manu Dibango Carpentras novembre 2016 Photos Nomades

Manu Dibango + Eric Ragu et Laye Kouyaté (Carpentras, 84) 11.11

29 novembre 2016
Psymind Origins / Open Air - Rognes - 01.07.2017 - Photos Nomades

Psymind Open Air (Rognes, 13) 01.07

21 août 2017

Ludwig von 88 à Victoire 2 (Montpellier, 34) 28.11

4 décembre 2019

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept