Poèmodrome

As de Trèfle « A l’Oreille de ta Femme »

11 décembre 2018, Groum'

Il y a de nombreuses façons d’apprécier la musique. Le Musicodrome vous propose ici un angle d’attaque inédit. Deux fois par mois, nous vous proposerons une photo ainsi qu’un poème, inspirés d’une chanson, de ses couleurs, de ses saveurs, de son histoire. Pour ce dixième poèmodrome, c’est As de Trèfle qui est à l’honneur. Pourquoi A l’Oreille de ta Femme? Pour sa sournoiserie, pour la revanche, pour le plaisir de la victoire. (Le mot des auteurs).

Discrétion incarnée, et loin des projecteurs,
Te faire remarquer, cela te fait trop peur.
Le temps tu fais passer, juste en comptant les heures,
Tout au long de l’année, tu étouffes tes pleurs.

Mais elle trouve en toi, le cœur qu’elle aime lire
Sans te laisser le choix, elle t’offre un sourire,
Qui te laisse pantois, et rempli de désir,
A sa main tu te vois, construire un avenir.

Car tu penses avant tout, que c’est cela l’amour,
Conventions on s’en fout, connexions sans détour.
Caresse d’un bisou, jusqu’au début du jour,
Tendresse d’un mot doux, chacun prendra son tour.

Tu le nargues au final, lui qui te toisait tant,
Car d’un geste génial, tu te mues en amant,
De sa femme idéale, tu profites souvent,
De cet homme banal, tu te fous maintenant.

Crédits photos : Etienne Pit’s

As de Trèfle – A l’Oreille de ta Femme

Articles affiliés :

Leïla Huissoud « La niaise »

21 août 2018

Gaël Faye « Qwerty »

23 octobre 2018

Pomme « De Quoi Te Plaire »

9 novembre 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept