Live Report

Panda dub, Ackboo pour une dubstation des familles au centre culturel Paul B à Massy (91) 12.10

20 octobre 2017, Ius

Après avoir fait trembler de nombreuses salles et quelques membres du  Musicodrome (dont Clem et Tetex), c’est au  centre culturel Paul B à Massy que l’on retrouvait Panda Dub ce jeudi 12 octobre. Ce dernier partageait l’affiche avec Ackboo and Ras Mykha, et GSS Sound System qui assuraiebt la première partie

C’était une première pour le Musicodrome au centre culturel Paul B à Massy, et quelle première !

Après une bonne demi-heure à pied depuis la gare RER, quel bonheur ce fut que de tomber nez à nez avec un stand de crêpes à l’intérieur du centre culturel. Le lieu est chaleureux et accueillant, et ça nous change de certaines grandes salles parisiennes. C’est agréable d’avoir de l‘espace et de pouvoir profiter d’ une grande cour faisant à la fois office d’espace fumeurs et de lieu de partage et d’échange.  En bref, on s’y sent comme à la maison !

C’est avec un remix dub du mythique Exodus que nous sommes accueillis dans la grande salle de Paul.B. GSS Sound System, originaire de la banlieue parisienne (Antony 92), nous annonce la couleur et nous fait comprendre que la soirée se profile bien. Nos deux compères du GSS Sound System font monter la température de la salle, alternant riddim maison et vinyle à l’ancienne. On aura d’ailleurs entendu le mythique Stepper Style de Kanka. La soirée est lancée !

Ackboo entame seul mais avec assurance son premier morceau de la soirée. Il est très vite rejoint par son MC Ras Mykha. Le MC installe une proximité avec les spectateurs dès son arrivée sur scène, tout comme Ackboo qui même aux commandes de ses machines n’hésite pas à communiquer avec le public. Il précise d’ailleurs à la foule que tout est joué en live sans pré-enregistrement : « No mp3 No CD, ce soir tout est joué en live spécialement pour vous ». Presque tout en live en fait. En effet Ras Mykha ne sera pas le seul MC de la soirée puisque Ackboo nous fera profiter de ses combinaisons avec, entre autres, Brother Culture (Invincible) ou encore Taiwan Mc (Quality).

Ras Mykha n’hésite pas à laisser libre cours à son flow sur les basses et les sonorités hindoues d’Ackboo. Le flow du MC nous fait penser au flow bien connu des riddims dub de Ranking Joe. On sent que la dimension live est très importante pour Ackboo et Ras Mykha. Ackboo nous le confirmera en nous présentant un morceau créé lors d’un concert live avec Ras Mykha qui figurera sur son troisième album.

Pour résumer, la combinaison du MC et du dub maker toulousain fonctionne clairement bien, le public est conquis…

Ackboo and Ras Mykha

Le changement de plateau nous laisse tout juste le temps d’aller se désaltérer et profiter de la cour pour prendre l’air et faire tomber un peu le mercure. Nécessaire quand on sait ce qui nous attend. Nous ne nous sommes pas trompés, à peine retourné dans la salle pleine à craquer, on enlève le pull et on se prépare à accueillir le Panda. Ce dernier entame son set avec Howl de son dernier album « Shapes and Shadows » (2017). Les basses tonitruantes retournent Paul.B et on est encore une fois bluffé par la puissance du son et l’énergie communiquée par Panda Dub. Il réussit à installer une ambiance familiale à travers sa musique et le confirmera en annonçant à la foule : « Allez ce soir on est ensemble les gars, on va danser ».

La lumière met grandement en valeur le set. Panda est peu éclairé de face mais les projecteurs « contres » (l’éclairant de dos) accompagnent très bien ses sonorités. Le titre Shankara de son dernier album sera un parfait exemple de cette combinaison son et lumière (voir photo entête).

On aura bien évidemment entendu des morceaux des anciens albums dont The lost ship, de son précédent opus, avec un Purple trip anthologie où Panda expérimente des sonorités, teste ces recettes… A croire que c’est un jeu beaucoup trop simple…Panda a encore une fois conquis la foule de skankeurs, qui se livre à des danses toutes plus étranges et folles les unes que les autres. Le mot d’ordre est donné : laisse parler ton corps !

Contraint de quitter la salle pour rejoindre la capitale… en RER, nous ne verrons pas la fin du concert. Cependant nous sommes convaincus que la fin de soirée fut tout aussi bien que le début.

Nous vous conseillons vivement d’aller faire un tour du coté de Paul.B à Massy. Et pour les amateurs de dub, si Panda Dub ou Ackboo débarque par chez vous, n’hésitez pas !

Articles affiliés :

A State of Mind (ASM) La Moba Bagnols sur Cèze Mai 2017 Photolive3

ASM (A State of Mind) + Rhino à La Moba (Bagnols-sur-Cèze, 30) 13.05

24 mai 2017

[Hors Format] Ils décrochent la lune ! | Détroit à Arles le 24.07.2014

28 juillet 2015

Festival les Rocktambules de Rousson (30) Landas 29 et 30.05

3 juin 2015

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept