Live Report

Fête du Pois Chiche – Jour 1 : Super Parquet, Touristar, Faustine et Zangao Bateria (Montaren, 30) 19.05

30 mai 2017, Photolive30

Et de 10 ! En ce mois de mai 2017, le Pois Chiche masqué fêtait sa dixième édition. Toujours implanté à Montaren et Saint-Médiers (30), le Pois Chiche aura eu au moins la chance, cette année, de profiter d’un soleil radieux.

Pour ce premier soir de festivités, l’affluence fut assez correcte avec environ 1500 personnes. Sous les platanes de l’intimiste placette de Montaren, nous pouvons déguster pois chiches et bière artisanale, entre autres, afin de prendre des forces pour la soirée. La programmation, même si l’on s’attendait à davantage de groupes alléchants, est assez atypique pour une édition anniversaire.

Le premier groupe à ouvrir la soirée est le vainqueur tremplin des Before, Faustine. Avec une ouverture sur la grande scène, Faustine assure même si ce n’est jamais facile d’ouvrir un festival. Avec un son frais et revitalisant, Faustine a tenu la barre… c’est tout ce que l’on attendait.

Dans la foulée, Touristar déboule. Façon déglinguée, le groupe est à prendre au troisième ou quatrième degré. Avec des textes déjantés, Touristar fait le show avec une musique tout simplement improbable. Drôle, assurément, mais peut-être pas au gout de tout le monde. Les morceaux sont foutraques dans une ambiance résolument rock !

Chose assez surprenante pour une batacuda, Zangao Bateria prend alors place sur la grande scène pour un concert d’une heure quinze. Après avoir déambulé toute la journée pour apporter ce petit brain de folie qu’il faut pour agiter les corps, le groupe s’offre une place XXL pour continuer la fête…

Enfin, la fin de soirée est animée par Super Parquet, la tête d’affiche de la soirée qui est d’ailleurs présente sur de nombreux festivals cet été. En mélangeant des sonorités electro, transe et instruments trad’, le groupe a été taillé pour le début de nuit même si après plusieurs morceaux la messe était déjà dite.

En bref, un premier soir éclectique pour le Pois Chiche qui a encore réussi à attirer une petite foule pour son traditionnel soir d’ouverture. On en attend encore demain soir (samedi) pour repartir complètement conquis musicalement. L’accueil est, une nouvelle fois, toujours aussi bon !

Crédits photos : Photolive30

Articles affiliés :

Les Tambours du Bronx Guinguettes de l'Auzon Carpentras 2015 Photolive30

Carton plein pour le festival des Guinguettes de l’Auzon ! (Carpentras, 84) 14.08

17 août 2015

« C’est mieux quand je suis tout seul », Nicolas Jules Trio au Bijou (Toulouse, 31) 02.02

8 février 2017

Chinese Man & Tumi – La ballade parisienne du mystérieux Chinois

20 novembre 2015

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept