Live Report

La soirée d’ouverture du Zion d’Hiver (Laudun l’Ardoise, 30) 23.02

6 mars 2018, Remilubin

La septième édition du Zion d’hiver, organisée par le Collectif Boulega, s’est avérée être un succès même si sa fréquentation était en légère baisse. 

A 20h30, les festivités ont commencé avec Erik Arma dans son projet solo « citoyen du monde« , premier opus sorti en octobre 2017. Un artiste qui ne nous était pas inconnu puisqu’il parcourait les scènes depuis 2001 avec le groupe Broussaï.

Après quelques minutes sur les planches, Erik transporte le forum de Laudun dans un univers intimiste avec force et conviction. Chantant des titres comme Ne m’en veux pas ou Droit devant, il est impossible de ne pas se laisser envouter par les rythmes reggae. Quel bonheur de voir les sourires au rendez-vous chez les grands comme les petits.

Pour les sessions Dub, After All Sound System et Channel One Sound System sont dans l’arène. Et c’est toujours avec un grand enthousiasme que la jeunesse danse devant les enceintes. Rien de tel que de bonnes basses bien lourdes pour nous faire patienter.

Tout droit venu de Londres, Channel One Sound System nous propose du Roots Rock Reggae/Dub. Et acceptons le, ils ont le don de pouvoir nous caler dans les racines du vert, jaune, rouge. Ils commenceront leur set avec la voix de la sagesse du légendaire Bob Marley.

Sans grand étonnement, c’est une ambiance de paix qui règne ce vendredi 23 février au Zion d’hiver #7.

Loin d’être une surprise, c’est dans un grand fracas, un tonnerre d’applaudissement et des sifflements à en couper le souffle que le grand Yaniss Odua fait son apparition sur scène accompagné des Artikal-Band. Déjà un an qu’ils tournent avec l’album « Nouvelle donne » et toujours cette même énergie qui s’en dégage.

Au fur et à mesure, les rythmes s’accélèrent et la chaleur monte, n’hésitant pas a faire briller de mille lumières l’ensemble du forum, Yaniss Odua trouve les mots pour que l’engagement naisse. Qu’il s’agisse de liberté, d’amour, d’écologie ou de politique il ne mâche pas ses mots et s’adresse à nous sans détour. Il nous rappelle son premier passage au Zion en rendant hommage à Génération H. C’est avec son tube Chalawa qu’il emporte tous les adeptes de la petite fumée dans une transe sans mesure.

POUR L’AVENIR.

Le chiffre 7 est parfois annonciateur de bonnes nouvelles. Oui, c’est sous le microphone des sound-system qu’il est annoncé que le Collectif Boulega organisera, main dans la main avec une autre association, la relève du festival le Garance, connue nationalement pour ses programmations.

C’est sans aucun doute, que l’on peut prédire que le Zion d’Hiver et le Zion Garden ont encore de grandes heures de gloire sous le doux soleil du sud de la France.

Crédits photos : REMI LUBIN

Articles affiliés :

Chinese Man Festival Insolent 2017 Lorient Merlic Thélou

Festival Insolent : une collection de printemps intense à Lorient (Parc des Expositions, 56) 22.04

28 avril 2017
Festival Heart of Glass, Heart of Gold 2013

[Hors format] Mes vacances à Heart of Glass, Heart of Gold (Ruoms, 07) 20.09

26 septembre 2013
Biga*Ranx

Biga*Ranx et Wailing Trees au Transbordeur (Lyon, 69) 20.03

27 mars 2015

1 commentaire

  • Répondre Phil Festoch 8 mars 2018 at 12 h 42 min

    Petite erreur Erik Arma était avec le groupe Broussaï et non pas Brassaï 😉

  • Donnez votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Conception & réalisation : Cereal Concept