News

The Architect repointe le bout de son nez

6 mars 2020, Aiollywood
the architect darling clip 2020
Temps de lecture : 2’00

Il avait un peu disparu des écrans radars et c’est finalement en cette fin d’hiver que le beatmaker amateur de turntablism a fini par pointer le bout de son nez. The Architect reprend du service.

En 2013, The Architect sortait un EP qui, à l’époque, nous avait bien branché : « Foundations » était certes court mais bougrement bon. En seulement 8 titres, il nous avait envoyé valdinguer dans tous les sens, en vrai artiseur de son. Dans la mouvance des « Groove sessions » de Chinese Man, on retrouvait chez The Architect un amour pour les samples certain avec un phono bien poisseux, où l’electro/trip hop  se teintait aisément de cuivres jazzy (L’usine à disques en était un sacré exemple). On y trouvait aussi un penchant assumé vers le reggae/hip hop qui allait, forcément, prédisposer ses prochains projets musicaux : à l’image de Dreader than dread, The Architect commençait en fait déjà à façonner la silhouette d’un des groupes incontestables du genre de ces dernières années, L’entourloop.

Ce qui ne devait durer le temps d’un disque s’est finalement transformé en trois (« Chickens in your town », 2015 ; « Le savoir faire », 2017 et « Golden nuggets », 2019). Il faut dire que les stéphanois dégageaient une telle joie sur galette que le kif a rapidement mis le feu aux poudres en live. Aux côtés de cette joyeuse bande d’agités (Sperka, Select One, Shao Maow, Deej’o, King James & Sir Johnny), The Architect n’a pas pourtant laissé de côté son projet personnel et, en dépit des nombreux concerts qu’il a continuer à mener jusqu’à présent, un successeur de « Foundations » se faisait toujours désirer.

La bonne nouvelle est que, 7 ans après la sortie de ce premier EP, The Architect va sortir son premier LP cette année. Si aucune information n’a encore été communiquée concernant le nom de cet opus ou encore sa date de sortie, l’artiste a prévu de tomber le masque lors de la présentation de son second single. Histoire de patienter sagement, un premier extrait a déboulé sur les réseaux sociaux vendredi dernier, un brumeux Darling. Ici, le tempo ralentit, un beat hip hop s’installe, on prend de la hauteur. The Architect prend les devants et une première main tendue à la douceur et à la mélancolie s’affirme. Mais de quoi sera fait la suite ? Réponse très bientôt !

La tournée de ce nouvel album a d’ores et déjà débuté pour The Architect qui vient tout juste de sortir de résidence. Il est accompagné de VJ Befour pour l’apport de la vidéo en live. De passage hier soir à Bordeaux, The Architect est à l’affiche de Garosnow demain soir à Bagnères-de-Luchon (31), le 13 mars à Poitiers (86), le 20 mars aux Arcs (73), le 24 mars à Strasbourg (67), le 18 avril à Riom (63), le 27 juin au festival Lemme Live à Heverlee (Belgique), le 26 juin aux Natural Games de Millau (12), le 2 août au festival Musicalarue à Luxey (40) ou encore le 6 août au Foreztival de Trelins (42). D’autres dates vont bien entendu être ajoutées à ce début de tournée.

Articles affiliés :

Bérurier Noir, 10 ans d’invisibilité, les Dérives Mongoles ressucitées

7 mars 2017

Les agités du Oai Star reviennent à l’automne 2016 avec un nouvel album

27 octobre 2015
HK et les Saltimbaks - Photo : Marylene Eytier

HK, « Assigné(e)(s) à résistance »

28 septembre 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept