Infos Concerts

La programmation de la Meuh Folle 2017 vient d’être dévoilée

17 décembre 2016, Aiollywood
Che Sudaka Meuh Folle 2015 Photolive30

Che Sudaka au Festival de la Meuh Folle 2016

Après trois années « sold out », l’édition 2017 du festival de la Meuh Folle va tenter de réaliser le grand chelem. Tandis que la situation des festivals français se complique à nouveau (il n’y aura pas de Foreztival ni du Rock Dans Tous Ses Etats en 2017), on espère que la vache alésienne va continuer de fleurir le paysage cévenol. Pour continuer à exister, elle a concocté une programmation une nouvelle fois de haute volée. Le seul changement concerne les dates : la Meuh Folle revient en mars… On vous raconte tout ça maintenant !

C’est devenu une coutume à cette période de l’année : les organisateurs de festivals, qu’ils soient gros ou petits, dévoilent leur programmation juste avant les fêtes de Noël pour venir perturber nos plans sous le sapin. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra rester bien attentifs à la communication du festival puisque, en 2017, les places devraient partir aussi vite que les années précédentes.

Au programme de cette quatorzième édition, les traditionnelles deux soirées de festival seront entre-calées du fameux sound system le samedi après-midi. Si la formule reste inchangée, ce sont les dates de l’événement qui bougent : programmée en avril depuis 2013, la Meuh Folle retrouve sa place à la fin du mois de mars avec des dates bloquées sur le 24 et 25 mars 2017.

Concernant le premier soir, l’ouverture sera assurée par le vainqueur du précédent tremplin, TOTEM. Ce groupe, originaire de Montpellier, propose un son rock aux influences pop et est taillé pour le live en s’inspirant des Red Hot Chili Peppers. Le flambeau sera ensuite récupéré par une des reformations les plus attendues de 2017 : Motivés. Pour ceux à qui cela ne parle pas, les Motivés avaient déjà sévis il y a une vingtaine d’année en diffusant Le chant des partisans (entre autres) et toute une panoplie de chants révolutionnaires dans leur répertoire. Amenés par les deux frangins de Zebda, Mouss & Hakim, Motivés repart donc en lutte en 2017 (une année anodine, sur fond d’élections présidentielles et de peste brune). Une réédition de leur premier album est prévue avec des nouveaux titres pour l’agrémenter.

La suite des événements sera assurée par une pointure du reggae hexagonal qui n’est encore jamais venue au festival de la Meuh Folle, Yaniss Odua. Souvent dans les soirées en compagnie de Danakil ou encore Taïro, Yaniss Odua risque de rassembler les foules dans le même état d’esprit que les toulousains. Enfin, la clôture de la soirée s’annonce électrique avec le retour, 9 ans après, des maîtres sorciers de l’electro-transe made in France, Hilight Tribe.

Bhale Bacce Crew Sound System Meuh Folle 2015 Alès

Qu’il pleuve ou qu’il fasse un soleil de plomb, le samedi après-midi promet de rappeler de nombreux souvenirs aux aficionados du festival : comme depuis 3 ans, il y aura bien un sound system à l’ancienne pour aiguiller tout le samedi après-midi. Ceux qui vont l’animer sont déjà venus en 2014 et en 2015 et ils ont été fortement sollicités par les festivaliers pour un retour en 2017… Ce plébiscite a été entendu et vous l’aurez compris : en 2017, c’est bien les Bhale Bacce Crew qui vont reprendre leurs micros et leurs machines pour enflammer le camping avec leur toile reggae/hip hop !

Le samedi soir, il faudra d’autant plus rester en forme que quatre nouveaux groupes vont venir se succéder sur les planches du Parc des Expositions. Pour commencer la soirée, The Steady Rollin’ Men, groupe originaire de la Drôme qui a déjà remporté deux tremplins (Blues sur Seine en 2013 et Miz’Ampli en 2014), va lancer la soirée tranquillou avec leurs tendances blues/rock. La suite des festivités devrait changer radicalement de décor avec un groupe qui a enfin reconnu à sa juste valeur à force d’avoir usé les scènes : Smokey Joe & The Kid, surmotivé, vient à Alès et ça c’est une bonne nouvelle ! Les machines seront bien là, ça va scratcher aussi, les basses vont résonner avec le rythme impulsé par le duo et les tendances hip hop/swing qui explosent sur scène ! Un joli show en perspective…

Pour la suite, le Capra devrait se transformer en fournaise dès les premiers instants du concert… Certes, ils sont déjà venus il y a plus de 10 ans, mais au vue de la programmation de haute volée des dernières éditions, il fallait qu’ils reviennent : les stéphanois de Dub Inc’ vont déplacer les foules et les cœurs avec leur nouvel album et toute leur panoplie de tubes ! Ils auront d’autant plus le temps puisqu’il y aura pas moins de 1h30 de show ! Enfin, ce second soir et cette quatorzième édition sera ponctuée par un autre nouveau talent de la scène française qui commence à bien buzzer ces derniers mois, Taïwan MC. D’abord repéré par Chinese Man pour devenir un de ses MC’s fétiches, Taïwan MC en a profité pour lancer sa carrière solo qu’il mène sans relâche depuis près de 3 ans. Les deux premiers EP ont marché, son premier album a cartonné (« Cool & deadly« , 2016) et une vague reggae/dub/hip hop va déferler.

Vous ne pouvez pas dire que l’on ne vous aura pas prévenu… Mieux, les pass sont déjà à la vente : comptez 36€ pour le pass 2 soirs (le pass 1 soir n’est pas encore dispo en prévente). Le camping et le sound system restent gratuits. 8 000 personnes sont attendues… ce sont aussi ces 8 000 personnes qui sont fidèles au festival depuis 3 ans.

A vos agendas !

Avant d’aborder 2017, voici l’aftermovie de l’édition 2016 :

Articles affiliés :

Europavox prend ses quartiers à Clermont (63), du 29 juin au 2 juillet prochains

10 juin 2017
Salon du Disque et du Vinyle 2016

Salon du disque et du vinyle ce week-end à Nîmes (30)

14 mars 2016

Un vendredi soir prochain pour réveiller la patrie !

6 octobre 2015

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept