Chronique

Toujours plein d’humour et de liberté, Pierre Perret remet les voiles !

5 décembre 2018, P'titBapt

Pierre Perret fait du bruit. Il y a deux ans, entouré d’une ribambelle faramineuse d’artistes, emmenée par Les Ogres de Barback, ce sont ses anciennes chansons qui ont été couchées à nouveau sur disque. C’est en ce mois de novembre de nouvelles chansons que Pierre Perret présente à son public, avec toujours la malice dont il a le secret, et la verve qui est la sienne. Humour Liberté n’est pas qu’un n-ième album du chanteur (30ème ?), c’est bien plus, c’est une nouvelle jeunesse et un vent de fraîcheur.

Il aura mis quatre ans, quatre ans pour sortir ce nouvel album, il le dit lui même, il y a tout mis dedans. La pochette arrive entre nos mains, et elle seule met le sourire, avec le regard fixe de Pierrot et la tendresse des quelques couplets et refrains manuscrits à l’intérieur. Avant la première écoute, on sent que cet album est frais, véritable. Qui aurait pu en douter ?

Quel plaisir de retrouver le Pierre Perret coquin, le Pierre Perret espiègle et qui a toujours 15 ans. Les rimes sont toujours touchantes, riches et drôles à la fois. L’album s’ouvre sur Humour Liberté, qui donne aussi son nom à l’album. Et cette chanson est bien plus qu’un simple hommage parmi les autres à Charlie Hebdo, au Charlie Hebdo d’avant 2015, et aux dessinateurs qui y ont laissé leurs ailes. C’est des paroles toujours intelligentes et touchantes,

« Aujourd’hui ma plume est alerte / elle survole un lit de scorpions / pour lesquels rien n’est pire certes / que la liberté d’expression ».

Le Pierrot n’a pas peur de dire ce qu’il pense et ce qu’il ressent, et s’il dit lui même avoir écrit ses bluettes en « à peine trois ans et demi », le travail d’écriture est abouti. On retrouve à la fois l’homme heureux, joyeux, amoureux,  et on retrouve aussi celui qui s’est fait censurer un nombre de fois suffisant pour ne pas le connaître par cœur. On pense à Renaud ou Ferré, mais c’est bien l’ami Perret qui a peut être le plus vu ses titres censurés et privés de passages médiatiques.

Et pour sûr Pédophile ne passera pas en radio, la chanson est dans cette veine, celle dans laquelle coule le sang de Pierre Perret depuis plus de cinquante ans de carrière. Quelques décennies après Lily, Les Émigrés remet le sujet sur le tapis. « Nous sommes tous des émigrés », il est bien là, le Pierre Perret Humain, avec un grand H. Et ses chansons sont toujours d’actualité. Et il est difficile de savoir si c’est triste ou beau.

 

N’allez cependant pas croire que cet album est un album lourd et difficile, il est comme toujours accessible, et beau. Très mélancolique, d’une belle manière, sans être larmoyant. Sur ce disque, Perret a préféré le sourire aux larmes, et cela fait du bien, du bien au sentiment, comme dirait l’autre. La Communale, que nous n’avons pas tous connu, résonne pourtant à nos oreilles, comme une ode à la mélancolie.

Et puis les sujets s’enchaînent, et les chansons sont drôles et touchantes. Le Beau matelot, Ils se gourent ou La Ouananiche sont à écouter, et ré-écouter !

Alors bien entendu, la voix change au fil des ans, mais quand elle se transforme pour savoir rester touchante, émouvante et intelligente, où est le problème ? Pierre Perret ne se cache pas sur ce nouvel album « Humour Liberté », il sort la plume « alerte » et dis ce qu’il a à dire. Cet album que nous pourrons nommer « post-attentat », n’est pas un album triste, il y a de la colère, mais de la saine colère, et beaucoup de beauté, surtout. Pierre Perret est plus que jamais d’actualité, et espérons que le travail entrepris par les Ogres de Barback et toute la ribambelle d’artistes qui forment la Tribu du Pierrot porte ses fruits, et porte ces nouvelles chansons à un nouveau public.

Elles le méritent.

Articles affiliés :

Leïla Huissoud

« L’ombre » : quand tendresse se mue en cri (Leïla Huissoud, 2017)

17 mars 2017
Bottle Next Bad Horses Inouie distribution

Episode 1 du panier-CD Inouïe : Bottle Next, « Bad Horses » (2016)

25 janvier 2017

Kognitif « Soul food » (2015)

26 août 2015

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept