Live Report

Petit Biscuit + Katuchat + Mélie Fraisse à Paloma (Nîmes, 30) 22.02

28 février 2017, 3.13

Décidément la SMAC Paloma a décidé de nous faire taper du pied tous les soirs de la semaine ! Avant le show Vitalic du samedi soir, le mercredi fut une mise en condition haute en couleur !

Mélie Fraisse ouvre la session, une chanteuse, un violon et deux complices (Guillaume Le Hénaff et Yoann Saunier) aux synthés. Le trio nous  propose des airs planants, des mélodies en français et en anglais, avec des envolées de basses à faire vibrer le sternum (comme on aime).

Arrive ensuite Katuchat, annonçant la poursuite de la séance de cardio : « Mehdi (Petit Biscuit ndlr) m’a juste dit de vous faire transpirer avant qu’il arrive !». Il envoie un set éclectique, du rap remixé basses saturées à la house voire minimale, contrat rempli ! Les pieds battent, sautent et les mains sont en l’air !

Et Petit Biscuit entre en scène, en toute simplicité, groupies en joue. Et feu ! Du pur bonheur, il déroule ses morceaux posés, agrémentant son son à la batterie, grattant les intros et les riffs de guitare notamment sur Memories. Le public, majoritairement jeune et féminin, lance des « ouiiiiiiiii » et « aaaaaah » à chaque nouveau morceau. La foule n’est plus qu’une masse vibrante de mains en l’air et de têtes qui hochent. Sa ligne de basses profondes nous active le moral et le mouvement de baskets pendant que la voix manganisante, pitchée, dépitchée et retravaillée numériquement nous envoie planer au dessus des nuages.

Comme le dit l’adage, le talent et le succès n’attendent vraiment pas le nombre d’années (17 pour Mehdi Benjelloun, de son nom original), dans la ligne actuelle des beat-makers au côté de Fakear sur des sons world, un artiste à suivre et continuer de suivre.

Crédits photos : Peter / 3.13

Articles affiliés :

Dub to Trance : le Transbordeur fait Abstraction du réel (Lyon, 69) 10.02

14 février 2017

La Wec Family passe, la péniche trépasse ! (26.03)

29 mars 2016
Brassen's Not Dead La Fête Effrontée Lézan 23 juin Photolive30

Coup de chaud sur la Fête Effrontée avec L’Homme Parle, Brassen’s Not Dead et Huck (Lézan, 30) 23.06

27 juin 2017

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept