Live Report

nÄo, nohoï et Cub embrasent le Jack Jack (Lyon, 69) 17.11

22 novembre 2016, Blue.B
Näo 2014 crédits photos Will Dum
Näo en 2014 / crédits photos : Will Dum

Jeudi dernier, nous avons été transportés dans l’univers étrange de nÄo au Jack Jack, entre electro, rock et industriel. Une soirée hybride et accrocheuse avant tout !

Nous voici de retour au Jack Jack à Bron. Le changement de ton opère. Cette fois-ci, nous nous sommes retrouvés au cœur d’une fusion de musiques électroniques et expérimentales.

Le premier groupe, Çub, incarne la première claque de la soirée. Le groupe de techno indus dérangeante s’affirme devant le petit groupe qui se forme devant la scène. Les styles musicaux se croisent en un habile jeu de samples. Il est réservé à peu de groupe de mélanger du break beat et du punk rock en un seul morceau et le potentiel est grand. L’univers, barré, est en symbiose avec les membres de ce groupe bien allumés !

Bam !

Enchaîne NohOï, groupe lyonnais, mélangeant post rock, électro et samples torturés. Du chaos créant l’harmonie, nous passons à l’harmonie créant le chaos. Indescriptible, NohOï crée une véritable atmosphère qui enveloppe la salle comme un nuage de coton glacé. Leur poésie hypnotique n’a laissé personne indifférent. L’animation visuelle a également diffusé une vague d’émotions, l’écran tel un miroir trônant au milieu de la scène comme pour nous renvoyer un reflet que nous ne voudrions pas voir mais qu’il nous a été impossible de lâcher des yeux. Les références au mouvement surréaliste étaient de circonstance, comme un bon dans le temps, il s’y associe à merveille. C’est un sans faute pour ce premier concert, nous pouvons le dire : deuxième claque !

Bam !

Jamais deux sans trois. Nous étions prêts et avions raison, malgré la joue rouge, et nous avons acceptés sans rechigner la dernière claque de la soirée. Le groupe nÄo n’est plus à présenter sur le Musicodrome mais il serait difficile de ne pas souligner ses multiples qualités : un mélange ambitieux de tous genres, une ambiance forte imprégnée de sentiments authentiques et un show visuel hypnotique !

Leur musique insaisissable a conquis la salle et s’est immiscée sans ménagement en chacun d’entre nous ! nÄo a explosé de puissance, entre les titres du nouvel album « Duel » (2016) et des plus anciens, nous ne savions où donner de l’oreille tant la musique nous a enveloppé de son énergie violente et douce à la fois. Les écrans disposés aux quatre coins de la scène ont apportés leur lot de sensations avec des jeux de lumières efficaces et un flow communicatif puissant et pénétrant. C’est une expérience à vivre, un show sensoriel, une véritable bouffée d’air musicale.

Vous l’aurez compris, Çub, NohOï et nÄo ont fait un carton plein et même si la salle n’était pas comble, le public réceptif et enthousiaste s’est laissé transporter durant l’espace d’une soirée dans un univers différent, torturé et passionnant.

C’est engourdis, dans un état de plénitude que nous avons quitté la salle, bien décidés à retenter l’expérience. Le Jack Jack est décidément plein de surprises !

Bam !

Articles affiliés :

Massilia Sound System Meuh Folle 2016 Photolive30

Festival de la Meuh-Folle 2015 (Alès, 30) 03/04.04

13 avril 2015

Les Fatals Picards pour une fin de tournée en fanfare (Montpellier-Rockstore) | 13.11

18 novembre 2014
Krav Boca Toulouse Blast Radius Photo

Krav Boca et Le Repos d’Hallom bien énervés au Ôbohem Tour (Toulouse) ! (12.02)

25 février 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept