Live Report

Naive New Beaters au Rockstore (Montpellier, 34) 30.10

7 novembre 2019, Nouns
Temps de lecture : 1’40

Le Rockstore accueille le 30 octobre 2019 le trio déjanté de Naïve New Beaters. Forts d’un quatrième album, tout fraîchement sorti, les parisiens repartent à l’assaut des salles de concert françaises en cette fin d’année. Pour ces nouveaux tours de piste, ils sont rejoints par une bassiste et une batteuse, comme sur la précédente tournée en 2017.

Après un DJ set relativement long, et quelques aller-retour vers le zinc, le concert débute enfin. Les cinq larrons pénètrent sur scène dans des tenues assez improbables : chemise de pyjama blanche d’un côté et à motifs façon Piet Mondrian de l’autre. Le bon goût quoi, mais avec les Naïve New Beaters ont est habitué ! Sans attendre, les garçons enflamment le devant de scène avec leur nouveau titre Fun Hours.
Vient ensuite, chorégraphie participative à la clé, le tube phare du groupe, Live Good, titre fusion de rap et de rock, pour le plus grand bonheur des fans originels. Personne ne définit mieux le style de Naïve New Beaters que le charismatique leader David Boring, qui se fend d’une punchline dont il a le secret : « On entend chaloupe par ci, chaloupe par là, ben ouais on est chaloupés, y’a quoi ??! ». En effet, ce soir ça chaloupe grave et le trio montre l’exemple avec son célèbre mouvement du bassin dont ils usent et abusent en concert. Suivent, avec toujours beaucoup d’énergie, de folie et de bonne humeur, les nouveaux titres issus de ce quatrième album, beaucoup moins rock que le précédent. Cependant, nous allons vite reprendre une dose d’électricité avec Get Love, Martin Luther BB King s’en donnant à cœur joie en martyrisant sa guitare. La fête se poursuit sur un rythme effréné.

Le groupe, étoffé par l’ajout des deux musiciennes, gagne en profondeur. C’est d’ailleurs sur Heal Tomorow, que la bassiste prend toute sa place en chantant la partie d’Izïa lors du featuring. Standing ovation du public et félicitations appuyées de Eurobélix envers sa camarade. Pour le rappel, N.N.B. laisse le petit bonbon acidulé (the Last Badaboum) fondre dans notre bouche, pétiller sur le palais et enflammer nos papilles.

On ne s’en lasse pas, d’album en album, de concerts en concerts, ces trois énervés assurent toujours autant. What a show !

Set list : La Onda – Fun Hours- Live Good- Keep Running – Words Hurt – Addicted to Joy – Just Another Day – Make Way – Get Love – One Way to Go – Holding Love – Tornado – I See Fire – Montecristo – Heal Tomorrow – Jersey – Last Badaboum – Run Away

Crédits photos : Peter&P.

Articles affiliés :

Volo : Entre tendresse et poésie au Bijou (Toulouse, 31) 02.11

17 novembre 2017
System Of A Down Festival de Nîmes 20 juin 2017 Photolibe30

Dans les arènes, System Of A Down est venu, a vu et a vaincu ! (Nîmes, 30) 20.06

26 juin 2017
Miossec Guinguettes de l'Auzon Carpentras 2015 Photolive30

Miossec à Paloma (Nîmes, 30) 06.04

19 avril 2019

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept