Review photos

Naâman + Patko à la Salle de l’étoile (Châteaurenard, 13) 04.11

24 novembre 2017, Photos Nomades

Après avoir sorti son troisième album, « Beyond », Naâman est parti sur les routes de France et d’Europe pour faire vivre en live les nouveaux titres de celui-ci. Invité par Les Passagers du Zinc, il était le 4 novembre dernier à Châteaurenard (13) pour la deuxième date du Beyond The Tour.

La musique voyage partout. Elle n’a pas de frontière et se transmet d’âme en âme. C’est dans cet état d’esprit que Naâman, la révélation reggae de ces dernières années, a sorti cet automne son troisième album, « Beyond ».
Dans ce nouvel opus, il va au-delà des vibrations reggae et hip-hop, il s’imprègne de la soul, emprunte à la musique latine, et pose sur des rythmes caribéens. Cet éclectisme lui permet de partager d’avantage sa philosophie de vie.

Pour Naâman, le reggae a donné un sens à sa vie. Avec son flow inimitable, il extériorise tous ses sentiments. Si son public n’a jamais cessé de skanker durant tout ce temps, c’est certainement grâce à cette faculté qu’il a de transmettre ses émotions et de les partager. Sa musique reflète sa personnalité, authentique et spontanée. Il ne joue pas un personnage, il est sa propre personne, sur scène comme dans la vie de tous les jours. Simple, joyeux, souriant et abordable.

« Beyond » sonne comme un hymne aux goodvibes. C’est au contact de centaines de rencontres, combiné à un vécu personnel, qui fait la simplicité enivrante de cet album. On pourrait le résumer en deux mots : amour et futur. Comme une introspection, il nous emmène au-delà de ses limites. Entre rythmes cadencés ou suaves, il va même jusqu’à poser quelques paroles en français.

Naâman a conquis un large public ce soir encore, grâce à un flow groovy et mélodieux. Même quelques larmes ont été versées sur le dernier morceau.

La première partie était assuré par Patko. Auteur, compositeur et interprète d’un NewRoots militant, Patko allie les racines du reggae-ragga à la force de frappe du hip-hop. Dans son univers, les rythmes chaloupés répondent aux rythmiques puissantes d’un backing band expérimenté. Une belle découverte et une bonne mise en bouche avant Naâman.

Crédits photos : Photos Nomades

Articles affiliés :

Motivés Festival de la Meuh Folle 2017

Festival de la Meuh Folle – Jour 1 : Hilight Tribe, Yaniss Odua, Motivés et TOTEM (Alès, 30) 24.03

10 avril 2017
Little Vicious Monkeys Tremplin Meuh Folle novembre 2015 Photolive30

The Mitchi Bitchi Bar remporte le tremplin de la Meuh Folle 2016

18 novembre 2015
Calypso Rose Nîmes octobre 2016 3.13

Calypso Rose et Ethioda à Paloma (Nîmes, 30) 28.10

2 novembre 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept