News

Mauresca revient au printemps 2018 avec un nouvel album

13 décembre 2017, Aiollywood
Mauresca nouvel album 2018

Après une année 2017 bien remplie par les montpelliérains de Mauresca, le collectif repart à l’assaut de 2018 avec des idées plein la tête. Il en faudra, c’est sûr…

A l’image des concerts de soutien réalisés ces derniers jours, Mauresca ne compte pas baisser la garde l’année prochaine. Il y a bien sûr la langue occitane à protéger car celle-ci se retrouve de plus en plus menacée dans l’Education Nationale. D’ailleurs, une pétition tourne en ce moment pour tenter de préserver des postes aux concours d’enseignants occitan. Il y a également les dérives identitaires, fascistes et intégristes, françaises ou occitanes, qui continuent de gangrener le paysage. Enfin, il y aura certainement encore autant de fabulations macronistes à dénoncer dans une société qui va de mal en pis.

En marge de leur présence aux différentes manifestations contre les sales idées, Mauresca a également choisi la voie musicale pour diffuser ses idées. Annoncé initialement pour le début d’année prochain, c’est finalement au printemps 2018, le 6 avril précisément, que le groupe sortira son nouvel album. Intitulé « Big sur », ce sixième LP du collectif sera distribué nationalement par [PIAS] France. Un joli tremplin en vue pour un groupe qui mériterait d’être entendu bien au-delà des terres du Sud.

Histoire de nous faire patienter, un premier clip a été dévoilé par le groupe il y a une quinzaine de jours : réalisé par Bibi Faure et Cédric Royer, on y voit leur ami grapheur OUPS qui s’occupe d’animer la toile de fond et de fracasser, avec finesse, de la couleur sur les murs. Côté musical, le groupe semble vouloir replonger davantage dans des choses travaillées à leurs débuts plutôt que continuer dans ce qui avait été entendu sur « Riota » (2014), c’est à dire des notes rock et électrique. Plus légère, plus entraînante aussi, la mélodie de Medecina fait son petit effet : sans être pleinement dans des sonorités reggae comme le groupe a l’habitude d’en distiller, les cordes résonnent et le xylo, effleuré, accompagnent admirablement « lo swing de la vida ». Tantôt en français, tantôt en occitan, Mauresca dévoile son remède, sa façon de vivre, pour essayer de gommer les maux qui embrument nos quotidiens.

Sincèrement, on a grandement envie de découvrir la recette complète.

Crédits photos : Facebook Mauresca

Articles affiliés :

Critique Tha Trickaz Cloud City 2017

Tha Trickaz partage son nouvel album « Cloud city »

15 décembre 2016
Mauresca Nîmes octobre 2015 Photolive30

En 2017, le collectif Mauresca sera sur tous les fronts

19 décembre 2016

Wax Tailor signe son retour

13 juin 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept