News

Lyre le Temps s’offre une « party raiser »

19 août 2016, Aiollywood
Lyre le Temps

2016 rime avec nouvel album pour Lyre le Temps et c’est bougrement une bonne nouvelle. Malgré une existence tumultueuse remplie d’embûches, les strasbourgeois ne lâchent pas pour autant et repartent même de l’avant : à la fin de l’automne, ils vont repartir le couteau entre les dents pour matraquer les salles de concerts avec leur hip hop/electro/swing dévastateur et, pour ce faire, ils n’iront pas à vide…

Suite à leur premier album « Lady swing » (2010), l’avenir de Lyre le Temps semblait tout tracé. Considérés par beaucoup comme les nouveaux fleurons français du genre, la concurrence a pourtant été rude face à l’essor actuel du genre. Véritable machine à danser autant sur galette que sur le dancefloor, Lyre le Temps a manqué, en 2013, la fameuse marche qui pouvait enfin asseoir leur nouveau statut. Avec un « Outside the box » légèrement en dessous des attentes, Lyre le Temps a su prendre le temps pour proposer un troisième volet à son histoire.

Ce troisième volet s’intitulera « Prohibition swing » et sa sortie est prévue à l’horizon de novembre. Cette bande de joyeux lurons a bouclé l’enregistrement et de l’album et elle prépare son grand lancement avec précaution. Au printemps, un premier extrait avait été dévoilé, track éponyme de la galette. On y avait senti des influences blues comme chez leurs collègues du Scarecrow, sauce ranch, gun et bottes noires.

Quelques mois plus tard, les voilà qui reviennent avec des sonorités toujours aussi explosives qu’à l’accoutumée. La sortie de Party raiser, le 18 juillet dernier, confirme les premières constatations : le groupe semble renouer avec des sonorités et un rythme plus proches du premier album que du second sans pour autant tomber dans la facilité. Si le premier extrait n’est pas vraiment surprenant (même s’il était d’une intensité imparable), le penchant hip hop s’affine sur Party raiser, presque ragga, avec une belle place accordée aux scratches (tendances Smokey Joe & The Kid).

La recette marche, les effets sont quasis instantanés, il ne manque que l’opus à déguster en entier avant de pouvoir se forger un avis plus complet. Nul doute que la température sera encore à prendre en live pour mesurer toute la force du frappe de Lyre le Temps.

Articles affiliés :

Les Fatals Picards Avignon décembre 2016 Photos Nomades

« Sucer des cailloux » ou comment les Fatals Picards ont craqué

18 mars 2019
Collectif 13 Festival Rocktambules 2015 Photolive30

Avec Collectif 13, « Place au soleil »

27 août 2018
Les Wampas Nîmes 2015 Photolive30

En 2017, les Wampas ne font plus la gueule !

11 janvier 2017

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept