Chronique Express

Krav Boca « Canette (à la mer) » / Nova Twins « Mood swings » (2017)

18 décembre 2017, Aiollywood
krav boca canette à la mer 2017

Bon, parler dans le même papier des Krav Boca et des Nova Twins n’est peut-être pas le plus cohérent tant les premiers sont solidement attachés aux idées alternatives et que le second profite un peu plus du système. Considérons alors que l’intensité et la folie qui s’emparent de ces groupes lorsqu’ils foulent les planches sont leur dénominateur commun. D’une part, il y a les toulousains énervés de Krav Boca qui viennent de sortir « Canette (à la mer) » ; de l’autre, il y a les Nova Twins, véritables phénomènes à Londres, qui ont dévoilé « Mood swings » en fin d’année. 

Krav Boca « Canette (à la mer) » (10 septembre 2017) -PUNK/RAP-

De la planète agitée des Krav Boca, ces derniers ne sont pas en reste : deux ans après la sortie d’un « Sanatorium » qui décollait (déjà) les tympans, voilà qu’ils remettent le couvert. Un couvert plus lourd, plus aiguisé. Adepte d’un rap à la mandoline, Krav Boca poursuit sa mue avec des atomes rock qui deviennent crochus, toujours alternant chant en français et en grec. Avec « Canette (à la mer) », ils dessoudent les acquis, appuient sur la plaie qui gangrène un monde saigné à vif. Un monde devenu fou. Avec une pochette qui fait très radeau de la méduse, nul doute que la dérive est proche. Pas la leur, ni celle de Théodore Géricault, mais plutôt celle qui dépeigne. Une société qui va de mal en pis et qui est manque d’humain. A l’image de Canette, de ce brûlot d’énergie et de débauche qui rappelle celle des Bérus par moment, il y a avant tout la vie. Montre que tu es vivant, montre que tu n’es pas d’accord, montre que tu désobéis. La revisite de Salut à toi, en mode sauvageon, en est un autre exemple. Des têtes fracassées aux têtes brûlées, il y a bien évidemment Mon Dieu, euphémisme d’un mode de vie inaccessible ou rejeté, qui explose les guitares avec une mélodie qui martèle. Cette canette, cette ode à la vie, finit pourtant par s’embraser dans les villes dortoirs (Terre d’envol, avec SEC) et sous (sur ?) les toits (Illegal, avec Renovatio) lorsque beaucoup parlent sans savoir. Minorité(s) muselée(s), contraint de se la fermer et ne rien revendiquer, d’Agrinio a Toulouzi (feat. 45) rappelle que le constat est sans frontière. D’une sérieuse envie d’éteindre la lumière (Florence) au sursaut social (Erevos), il n’y a qu’un pas… Pour ceux qui oseraient accoler trois mots à ce nouvel album, ce « Canette (à la mer) » est à la fois, brut, puissant et revitalisant. Il est autant à écouter qu’à regarder puisque tous ses morceaux sont illustrés. Et toi, elle est où ta canette ?

Nova Twins « Mood swings » (17 novembre 2017) -PUNK/RAP/GRIME-

Le duo, qui commence à peine à pointer le bout de son nez dans les salles françaises, ne vient pourtant pas de bien loin : originaire de Londres, la conquête du sol hexagonal a débuté par leur venue explosive (et remarquée) du côté du très bon festival Trans’musicales de Rennes, en 2016. Depuis, Georgia South et Amy Love ont mûri leur son « à la maison » et leur second EP, « Mood swings », sorti le mois dernier, est arrivé sur FIP et France Inter (merci Photolive30). Dans leur rayon musical, accrochez-vous, vous allez y trouver tous les ingrédients nécessaires pour mettre le feu aux poudres : sur fond de grime, les deux filles se jouent des genres en proposant un cocktail ‘rap/rock’ électrisant. Voguant sous une bannière ‘punk-urbain’, les Nova Twins ont d’ailleurs été mises sous orbite grâce aux premières parties des Prophets Of Rage. Le track d’ouverture, Mood swings, est un long condensé de rage qui n’explose vraiment qu’en fin de titre. Porté par la voix percutante d’Amy Love, le moteur ronronne (Strange town) avant de partir à toute pompe (Losing sleep). Digitale, la musique mute tandis que les riffs sont de plus en plus lourds, le bolide est lancé. Il ne manque plus qu’un Elephant pour ravager définitivement nos esprits fatigués. Une découverte intéressante qui demande toutefois une confirmation.

Articles affiliés :

Dub Invaders « Part.4 » / Straybird « Dwarf planets » (2016)

23 décembre 2016
Proleter life playing tricks 2017

Youthstar « SA.Mod » (2017) / ProleteR « Life playing tricks » (2017)

17 juillet 2017

Seeed « Cherry oh » / Labrassbanda « Wot ! » (2014)

18 juillet 2014

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept