Live Report

Jeudi soir au Paroles et Musiques on s’est sentie… Vivant ! (11.06)

14 juin 2015, Jack'

Le musicodrome était donc présent un deuxième soir de suite au Paroles et Musiques. Un soir, une salle, une affiche. Un combo festif composé du Collectif 13,  Massilia Sound System et Zoufris Maracas. Ceci sur l’excellente scène de musiques actuelles du Fil !  On en bavait déjà à l’annonce de la programmation… Entre bonne humeur, accents péchus et spontanéité on attendait beaucoup de cette soirée !

Une affiche complète, plus de place à prendre. Beaucoup tenteront leur chance en demandant aux passants si il n’ont pas un place de trop… Le beau temps et la perspective d’une soirée festive « ensouriait » les visages. Entre apéritifs, rigolades et discussions devant le Fil ou au bar de la salle, le contexte est là et avait un mot-définition : convivialité ! 

La bande de pote du Collectif 13 a donc ouvert le bal aux alentours de 20h. Et quelle ouverture ! Pleine de pep’s, de tonicité et d’envie. On a senti que eux aussi étaient là pour s’éclater. A la manière d’un « crew » les chanteurs ont pris l’espace de la scène avec les Nouveaux Gangsters, et ont déroulé les chansons de leur album « 13 » comme Madame la Marquise ou encore Je veux. Sur scène on entend la présence de DJ ORDOEUVRE avec ses scratchs ravageurs et salvateurs ! Le mélange entre tout ces instruments, ces voix et ces styles est une réussite avec une mention spéciale à un Alee survolté ! Non pas que les autres étaient hors course… Au contraire quel plaisir de voir et d’entendre Mourad de la Rue Ket’, accompagné des excellents Guizmo, Gerome Briard ou encore de Gari ! un vrai bonheur. Il finiront d’ailleurs tous le concert dans la fosse à jumper avec le public sur le titre Vivant, ceci sous les yeux hilares des musiciens restés sur scène ! Un fin de show donc, en communion avec le public qui n’en demandait pas tant ! Un collectif qui permet à certains membre du groupe de se rapprocher d’un public avec qui ils ne peuvent plus forcément nourrir autant de proximité dans leurs groupes respectifs !

paroles et musique 1 jeudi 2015

Gerome Briard et Alee du collectif 13 au Fil – crédit photo : facebook de Paroles et Musiques ; Eric SEGELLE

Un changement de plateau, le temps de prendre l’air et faire tomber un peu la température, car oui la salle était bien chauffée. Et puis vient le moment attendu, la salle se combla en un rien de temps pour accueillir le groupe phocéen Massilia Sound System ! Un fond de scène drapé avec un immense « MASSILIA » écrit en blanc sur un fond bleu claire, qui n’est pas s’en rappeler la méditerranée… Une fierté affichée, sans communautarisme, et même avec humour car sur l’estrade centrale de DJ Kayalik est accroché l’écharpe du PIIM (« Partie Internationaliste Indépendantiste Marseillais »). A noter un petit détail plutôt sympa, en clin d’oeil sûrement coach de l’Olympique de Marseille, le groupe se déplace maintenant avec sa glacière sur scène. Ceci dans un souci d’autonomie en cas de déshydratation !

massilia sd system

Massilia Sound System enflamme le Meuh Folle en 2015 – crédit photo : Photolive30

Un concert de environ deux heures d’une superbe intensité ! Un public acquis à la cause du groupe qui rendis cela en montrant clairement à la face de tout le monde qu’ils adorent la scène et faire bouger les foules. Clavier, platines, guitare électrique, 3MC, avec pour leitmotiv du concert : les gros titres du groupe qui ont forgé leurs réputations. Les riddims de Papet, le bon vivant Moussu et l’expressif Gari ont donc mis le oai au Fil avec Trois MCs Sur la Version, Massilia N°1, Bouteille sur Bouteille, commando fada ou encore Massilian Fai Avans… Il vont même enflammer la salle quand les inconditionnels craqueront quelques fumigènes ! Mais Massilia sait aussi dégainer et tirer à boulet rouge sur les financiers avec Est Tot Pagat ou encore sur le bleu marine (pas celui de la méditérannée non…) avec la complicité du public stéphanois quand il s’agit de vouloir crier Ma ville est malade !

massilia sd system 2

« Tout le monde ment… » au rockstore de Montpellier en 2014 – crédit photo : Ph Poulenas.

Le groupe va jouer sur les rythmes, les intensités, l’humour et les coups de gueules pour nous rendre fada ! Dans cette optique et pour marquer la complicité que les marseillais ont avec leur public, du pastaga sera servi sur plateau par des copains, notamment du Collectif 13 ! Que dire à ce moment ? à part vive le PIIM. Le public d’ailleurs sera un acteur de ce concert durant toute la prestation phocéenne. Notamment sur le mythique tout le monde ment et l’appartion de deux garnements sur scènes… Ou encore de jeunes femmes du public dansant avec les MC pour aller faire un tour Au marché du soleil !

Le groupe va d’ailleurs terminer sa prestations debout, assis, couché en mettant Lo Oai et puis en rapprochant les gens en improvisant un farandole géante et totalement délirante sur la chanson Tuba la pipa… Un fin à l’image de leur prestation, festive et mouvementée ! Une vraie réussite avec un public stéphanois qui ne s’était pas mis au vert pour la soirée, mais qui avait enfilé le bleu… azuré de massilia.

zoufris meuh folle

Les Zoufris Maracas à la Meuh Folle de 2015 – crédit photo : Photolive30

La soirée se terminera au bar du Fil, une salle plus petite, avec l’excellent groupe des Zoufris Maracas. Fort de leur dernière album ils ont fait bouger le public très dense à coup de chanson française parsemé de petites pointes de musique latine en arrière plan… Une prestation des plus festives, avec le chanteur qui va tout au long du concert parler avec un fort accent marseillais pour railler les collègues de massilia. Une set-list fait d’un mélange entre les titres du nouvel album comme bande de moule, ou encore les écrans, et des chansons d’albums précédents que les connaisseurs chanteront en coeur.

Un after musical donc des plus festifs, mouvementés et aussi une super occasion pour boire une bière avec quelques membres des groupes ayant joué  avant, venus profiter de la chaleureuse ambiance du bar du Fil et du concert des Zoufris. Entre sons cuivrés, accordéonnés, humours et rythme endiablé il y avait de quoi avoir soif ! Le oai se poursuivait et se terminait avec eux et un batteur, François Causse, qui nous a gratifié de son énergie et sa folie percussionniste lors d’un solo qui nous donna des crampes au bras rien qu’à l’entendre !

Bref merci à ces trois groupes pour leur simplicité, leur sincérité sur scène et leur bonne humeur. Merci au Paroles et Musiques et au Fil d’avoir aussi mis en place cette soirée mis sous la bannière de la bonne humeur !

article rédigé par Jackonthemoon

Articles affiliés :

Mickey 3D Paloma Photolive30

Mickey 3d, 11 ans après, de retour à Nîmes (Paloma, 30) 04.05

10 mai 2016
Volo

Volo assoit Saint Etienne par terre au Lipopette Bar (25.04)

30 avril 2015

La Magnifique Society : Jour 1 et 2 (Reims, 51) 13/14.06

24 juin 2019

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept