Poèmodrome

Gaël Faye « Tôt le Matin »

10 décembre 2020, Groum'

Il y a de nombreuses façons d’apprécier la musique. Le Musicodrome vous propose ici un angle d’attaque inédit. Une fois par mois, nous vous proposerons une photo ainsi qu’un poème, inspirés d’une chanson, de ses couleurs, de ses saveurs, de son histoire. Pour ce trente-deuxième poémodrome, Gaël Faye est de nouveau à l’honneur. Pourquoi Tôt le matin ? Pour ne pas s’endormir, pour ne pas se laisser disperser, pour renouer avec le vivant qui sommeille en nous et ne demande qu’à courir sur nos rêves. (Le mot des auteurs).

Englué de routine, exténué d’écrans,
Complément vitamines, cachets, médicaments,
Cet ennui t’assassine, il aspire ton temps,
Tu deviens figurine, tu n’es plus trop vivant.

Ce destin qui t’accable, d’une nuit sans sommeil,
Te fait péter un câble, harcèle tes oreilles.
Tu veux revoir le sable, y tremper tes orteils,
Tu remplis ton cartable, puis jettes ton réveil.

Et te voilà repu, après 6 heures de train,
Tu marches enfin pieds nus, au bord du sable fin,
Du soleil au menu, tu déjeunes à ta faim,
Affrontant l’inconnu, sans penser à demain.

Tu rentres dans les flots, sans trop y réfléchir,
Tu forces sans un mot, ton portable à mourir,
Tu mouilles ton maillot, tes habits vont pourrir,
T’as la tête sous l’eau, cette fois par plaisir.

Crédits photos :  Louise Rivière

Gaël Faye – Tôt le Matin

Articles affiliés :

La Ruelle En Chantier « A Trop S’Entendre »

9 avril 2019

Slimane « A Fleur de Toi »

11 septembre 2018

Gaël Faye « Qwerty »

23 octobre 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept