News

Demago : cette fois, c’est la bonne ?

21 février 2018, Aiollywood
Demago au coeur de l'atome 2018

Un coup d’éclat et puis s’en va. Un album, un seul, « Hôpital », sorti en 2008, a permis à Demago d’avoir autour de lui un noyau de fidèles prêt à les suivre dans leurs prochaines aventures. Pourtant, près de dix années plus tard, la suite tant attendue n’est jamais arrivée… Suffisant pour crier au loup ? Non, assurément.

En 2008, lorsque le jeune groupe Demago sortait « Hôpital », il était le petit nouveau à poser ses valides sur la grande scène rock française. Pas simple de faire une place. Pourtant, avec une signature sur le très en vue label Wagram, Demago a déjà une belle carte à jouer pour tirer son épingle du jeu. Les critiques positives pleuvent sur ce premier opus qui tournera un bon moment dans nos casques… Pourtant, à l’heure où les réseaux sociaux commençaient à peine à nous faire tourner en bourrique, il manque un « truc » dans la machine de Demago pour que le groupe ait la visibilité qu’il mérite. En l’espace de quelques mois, le bouton stop est pressé et le groupe part en hibernation. Pas de nouvelle.

Si le groupe est proche de décrocher la palme du groupe le plus discret sur Facebook, les actualités se font rares : avec une moyenne d’un post par an sur Facebook, le groupe continue de montrer qu’il existe, par intermittence certes, mais aussi en totale indépendance. Que ce soit par choix ou par simple réalité de la vie, cela dévoile aussi l’autre facette des groupes qui ne sortent pas des moules dans majors qui infestent ensuite les différents médias.

Il faut finalement attendre mai puis novembre 2016 pour avoir des éléments concrets : un post stipule que le groupe enregistre au Studio Davout. Un an plus tard, en mai 2017, on y apprend que le nouvel opus est mixé et masterisé à Los Angeles. 17 février 2018 : nous retrouvons la trace de Demago… qui sort de son silence et explique des zones d’ombres. Tout d’abord, le nouvel opus porte un nom, « Au coeur de l’atome » et le line up est resserré autour de Maun (chant), Bleach (guitare/machines) et Hacen (basse). Le trio a même recommencé à tourner sur Paris, en toute clandestinité, pour commencer à tester ses nouvelles compos et se rôder en live. A l’heure actuelle, aucune date n’est annoncée et Demago l’assume : il souhaite trouver un label sérieux et des partenaires qui ont une réelle envie de faire avancer le projet. La seule certitude est que ce nouvel opus sortira cette année, soit 10 ans après « Hôpital ».

Un album unique, brutal, espérant refléter tout le travail mené au cours de ses longues années. Pour montrer qu’un groupe lâché peut s’en sortir seul, avec ses tripes, en totale indépendance, même 10 ans après. On espère de tout cœur que leur acharnement portera ses fruits.

Crédits photos : Isis Wolf – Upflow Production

Articles affiliés :

Le Peuple de l’Herbe dévoile « Lucy fire »… et un nouveau MC

23 novembre 2016

4 000 personnes hier soir à Alès (30) / #Jesuischarlie

9 janvier 2015
Zebda Meuh Folle 2014

Un docu/clip pour le second extrait du nouvel album de Zebda

18 décembre 2014

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept