Rétrospective

Volet 1 : les concerts de l’année 2015

29 décembre 2015, Aiollywood

2015 s’achève et il est temps de faire un panorama des concerts coups de coeur que les membres du Musicodrome ont pu faire tout au long de l’année. Toute l’équipe n’est pas forcément représentée sur ce tour d’horizon mais l’essentiel est là : en 2015, il y avait des groupes à ne pas rater. Et chacun y va de ses préférences. Voici le premier volet de la rétrospective (1/3).

Top 5 des concerts 2015 / Aïollywood

– Les Cowboys Fringants @Parc des Hirondelles, Mercier (Québec) (23 juin)
Partis pour les vacances avec Machy en escapade au Canada, le hasard (presque voulu, soyons honnêtes) nous a fait croiser la route des Cowboys Fringants, à domicile, qui donnaient un concert dans la ville de Mercier (à quelques de Montréal) pour la fête nationale du Québec. Pour la modique somme de 6$, bonheur total, les Cowboys à la maison, le lendemain de notre arrivée. Malgré le jetlag, sacré concert, avec tous les grands classiques du groupe pour un En berne incroyablement fort ainsi que 2 morceaux inédits de leur album « Octobre » sorti à la fin de l’année. On risque de s’en souvenir longtemps…

– Massilia Sound System @L’usine, Istres (8 mai)
Décidément, on retrouve encore le Massilia dans le top concert de l’année (ils figuraient déjà dans le top en 2014). Cette fois, c’est presque à domicile que le collectif a évolué… Et comme à chaque présence dans le 13, les concerts du Massilia revêtent une dimension particulière : tous les aficionados sont là, leurs copains, la famille. C’est encore plus frais et bougrement sincère. Impossible de s’en lasser. Encore et encore.

– Heymoonshaker @Jam, Montpellier (11 octobre)
Dans le cadre du festival des Internationales de la Guitare à Montpellier, impensable de rater Heymoonshaker. Nous les avions déjà vu il y a quelques années au festival Marsatac (Marseille) et, inconnu à l’époque, le duo nous avait bluffé. Rock et blues répondent à l’incroyable performance de la machine à beatbox du groupe, ce cher Dave Crowe. Heymoonshaker c’est une magie qui opère en live, une faculté inimaginable de scotcher l’auditoire. Cela ne s’écoute pas, cela se vit (LR ici).

– Les Sales Majestés @Près de Landas, Rousson (29 mai)
Malgré une édition moyenne en terme d’affluence pour le festival des Rocktambules de Rousson (30), la première soirée était placée sous le signe du punk et des agités du bocal avec notamment Brassen’s Not Dead et les indémodables Sales Majestés. Déjà vus leur de leur grand retour avec « Sois pauvre et tais toi ! » plusieurs années auparavant, nous étions un peu inquiets à l’idée de voir à nouveau Les Sales Majestés version 2015, sans leur emblématique chanteur Arno Futur, qui a quitté le groupe fin 2014. Force est de constater que l’alchimie fonctionne toujours et à plein régime, que ce soit sur les anciens morceaux ou sur les nouveaux. Punk not dead, Sales Majestés not dead ! (LR ici)

– Bob’s Not Dead @Paloma, Nîmes (15 janvier)
Même si Bob n’était pas la tête d’affiche de la soirée (Les Wampas), cette soirée à Paloma a fait (re)découvrir un artiste que nous avions déjà croisé plusieurs fois auparavant mais ce concert a fait office de déclic : Bob’s Not Dead, avec son premier album dévoilé depuis que nous l’avions vu, a été le gros coup de coeur de cette soirée. Du punk à l’accordéon, de la chanson saignante à point, des textes incisifs pour un bonhomme carrément attachant, l’humour n’en est d’ailleurs pas en reste. C’est frais, c’est vif, on en redemande. Tant mieux, le nouvel album est pour 2016. (LR ici)

BNDBob’s Not Dead / Paloma, Nîmes, 2015

Top 5 des concerts 2015 / Bapt’

Un exil et moins de concerts qu’à l’habitude, quelques confirmations et de belles surprises malgré tout !

– Hubert Félix Thiéfaine @Paloma, Nîmes (17 avril)
LE concert le plus attendu de l’année. Hors de question de rater Thiéfaine
 pour cette nouvelle tournée attendue comme jamais. Et une baffe monstrueuse, l’animal est toujours aussi exubérant et magnifique, sa poésie enivre plus sûrement que n’importe quel vin. LE concert de l’année. (LR ici)

– Zoufris Maracas @Festival de la Meuh Folle, Alès (4 avril)
Le premier concert du groupe pour ma part. En plein coeur du très chaud Festival de la Meuh Folle, les nouveaux rebelles de la chanson qui pense ont répondu présent, et nous sommes sortis comblés malgré les grosses espérances mises dans ce live. A la revoyure ! (LR ici)

– Mitchi Bitchi Bar @Dindon Attaque, Alès (7 février)
Les soirées du Dindon Attaque font souvent surgir des petites pépites régionales insoupçonnées. C’est le cas de cette première édition de 2015, avec les 9 membres du Mitchi Bitchi Bar
, véritable fusion jazz-swing-folie qui saura embraser chacune des scènes qu’ils vont fouler. Qu’il nous fait hâte de les voir à nouveau, à la Meuh Folle cette fois ci ! (LR ici)

Fred Pellerin @Winnipeg, Canada (25 novembre) 
Une p… de découverte que son dernier spectacle « De peigne et de misère ». A mi-chemin entre le conte et la chanson, des paroles qui résonnent, un jeu avec la langue qui détonne et une veine de spectacle qui fait ressurgir le talent du natif de Saint-Élie-de-Caxton… A savourer, c’est sur, pour ses prochaines envolées en France, le Musicodrome vous reparlera du bonhomme.

– Volo @Lipopette Bar, Saint Etienne (25 février)
Voir les deux frères Volovitch dans un lieu aussi symbolique et chaleureux que le Lipopette Bar était aussi jouissif qu’innatendu. Et s’asseoir par terre avec la petite centaine de personnes venue regarder les deux frères chanteurs-guitaristes distiller leurs textes et leurs bons mots autour de quelques bières est un moment qui restera, c’est sûr ! (LR ici)

HFTHubert Félix Thiéfaine / Paloma, Nîmes, 2015


Top 5 concerts 2015 / Clémenstro

– Groundation @Festival de la Meuh Folle, Alès (4 avril)
1h30 d’extase musicale, de magnificience instrumentale, de sublimité vocale. 1h30 hors du temps, où Harrison Stafford et sa horde de génies nous emportent au gré des lignes de basses, des percus et des cuivres dans un voyage initiatique aux frontières de l’irréel. Transportés, envoûtés : la magie de Groundation a opéré. Définitivement la perche de l’année. (LR ici)
– Tiken Jah Fakoly @Fête de l’Humanité, La Courneuve (12 septembre)
Soviet Suprem venait d’offrir un grand moment d’énergie et de communion avec le public de l’Huma. Tiken Jah Fakoly a enchaîné avec une force exceptionnelle. Un concert très roots où l’ivoirien, par ses textes engagés et ses plus grands classiques, transmettait une chaleur et un bonheur en parfaite opposition avec le déluge météorologique qui touchait la foule. Quand la puissance de la Nature et celle de la musique créent une harmonie apocalyptique. 
 
– Chico Trujillo @CCO, Villeurbanne (15 octobre)

Un groupe chilien de cumbia que l’on ne connaissait pas. Une vraie belle surprise où les cuivres et le charisme du chanteur, Aldo « Macha » Asenjo, nous ont emmené dans la grande vague latine parcourant le public. Cerise sur le gâteau, le chroniqueur PtitBapt  était au trombone. (LR ici)

– Shantel @Festival Démons d’Or, Poleymieux (26 juin)
La musique des balkans de Shantel & the Bucovina Club Orkestar allait de pair avec l’atmosphère générale du festival. Un assemblage de couleurs et de saveurs, au coeur de la nature, qui donnent un sourire infini. Un orchestre festif qui fait danser les foules et chavirer les coeurs. (LR ici)
 
– Dixon, Âme & Recondite @Transbordeur, Villeurbanne (29 novembre)

J’ai longtemps hésité avec le concert du rappeur Youssoupha au début du même mois qui m’a surpris dans sa diversité et son exhaustivité. Mais là encore, la découverte d’univers inconnus est toujours la plus savoureuse. Les trois DJs allemand de deep house du Label Innervisions ont envoûté le Transbordeur avec une beauté époustouflante. Des sonorités variées, la communion du public et le concept du set électro le dimanche après-midi (We Are Reality) m’ont conquis.

 

Mentions spéciales : Youssoupha (Transbordeur), Patrice (Foreztival), Skarra Mucci (Foreztival), Soviet Suprem (Fête de l’Huma), Alo Wala (Démons d’Or), Bigflo & Oli (Marché Gare).

GGroundation / Festival de la Meuh Folle, Alès, 2015

 

Top 5 concerts 2015 / Jackonthemoon

Beaucoup de concert en 2015, sous la tunique du Musicodrome ou pas, à chaque fois ils ont été bien vécu. De la festivité et de la bonne humeur sont les ingredients de cela. Ils ne sont pas dans le top 5 mais mention spéciale à Shantel (festival des 7 collines), à Les Shériffs (Foreztival), MAZO (La rue des artistes), et Zebda (Festival Emmaus).

Massilia Sound System @Fil, Saint Etienne (11 juin)
Un grand classique pour des concerts souvent réussis. Sauf qu’ici ils étaient accompagnés avant par le Collectif 13, et juste après par les Zoufris. Bref, l’ensemble aura un combot festif, pour une soirée haute en couleur ! (LR ici)

Les Fatals Picards @Métronum, Toulouse (21 novembre)
Woah… Pareil, une valeur sûre de la scène que l’on connait très bien. Mais ce soir là, ils nous ont fait perdre toute forme d’objectivité. Une soirée tout bonnement folle que l’on oubliera pas de si tôt ! (LR ici)

Hilight Tribe @Kaz Kabar, Joyeuse (25 avril)
Une découverte des plus surprenantes, dans un cadre des plus attirants que nous offre le Kaz Kabar. Quoi de mieux en effet qu’une petite salle associative, avec une voute de vieille pierre, en Ardèche, pour une soirée ou la musique, l’énergie, le son ont éveillé les corps et emmené les esprits loin, loin… Ouais, on y allait curieux, on est reparti vidé et renouvelé. (LR ici)

La France Dort @Bikini, Ramonville (9 octobre)
Une excellente salle, un sonorité parfaite, de la bière qui coula à flot, un bon millier de keupons, et surtout sur scène Légitime Défonce, Les Sales Majestés, Brassen’s Not Dead et Tagada Jones. Pas la peine de faire une description, c’était terrible. Vivement l’édition 2016. (LR ici)

Cumbia Guanabana @Kaz Kabar, Joyeuse (27 mars)
Allez, ce fût la découverte du Kaz Kabar pour nous, et aussi une terrible soirée durant laquelle les brûlantes et chaleureuses sonorités latines de la cumbia nous auront envahi grâce à la Cumbia Guanabana. 13 musiciens sur scène, pour nous distiller un musique punchée et entraînante dans un style des plus old school !

MSSMassilia Sound System / Rockstore, Montpellier, 2015


Top 5 des concerts 2015 / Daff

 Une année en demi teinte et un milieu culturel sur les dents dans notre capitale… Mais de très bons événements à relater malgré tout !

 Manu Chao @La fête de l’humanité, La Courneuve (12 septembre)
90 000 personnes d’après les organisateurs… Pas de peine à imaginer que le compte y ait été au vu de la difficulté d’atteindre un endroit ne serait-ce que décent pour voir (au fond à 200 mètres) le petit playmobile sur la grande scène. Une ambiance de folie par un « playmobile » qui sait toujours bouger les foules et balancer ses riffs connus jusque sur Mars.

Les Blérots de R.A.V.E.L @La Fête de Lutte Ouvrière, Presle (24 mai)
Une tournée d’adieu bouclée en septembre… Ouf on les aura vus avant ! Un concert endiablée, de cuivres enragé, de chanteurs pas enroués devant un public engagé, à peine entaché par quelques nuages, nous en sommes sortis enchantés ! (LR ici)

– Tony Melvil @La Menuiserie, Pantin (23 octobre)
Une petite salle intime pour voir défiler trois groupe avec un public restreint. Enfoncé au fond d’un fauteuil pour profiter du son plus que s’agiter sur des basses. Une guitare un violon et une voix, Tony Melvil a « vendu du rêve » en étant on ne peut plus à l’aise sur scène. (LR ici)

– Jim Murple Memorial  @Les Poules à Crêtes, Fourneaux (19 septembre)
Un festival niché au fin fond de la campagne Forezienne qui fait débarquer dans la cambrousse les plus grosses têtes d’affiche nationales de la scène Punk. On aura aimé les Caméléons, on a apprécié les Sales Majestés, et on donne le plus de la soirée du Samedi au Jim Murple Memorial qui nous a fait swinger avec une énergie débordante. (LR ici)

– Radio Elvis @Taparole, Montreuil (13 juin)
La banlieue rouge de Paname nous réserve des pépites culturelles qu’on ne peut trouver qu’ici. C’est ainsi que ce petit festival perdure d’année en année, sous la houlette de Monsieur Armand Gatti. Qui citer, qui a marqué ? Loïc Lantoine bien sûr. Fredo aussi… Et puis Radio Elvis ! C’était une découverte et à la manière d’un Volin, d’un Dominique A voire d’un Thiefaine, il nous a transporté de son rock psyché pendant une petite heure. (LR ici)

MCManu Chao / Festival Ardèche Aluna, Ruoms, 2012 (Photolive30)


Top 5 concerts 2015 / Machy

– Les Cowboys Fringants @Parc des Hirondelles, Mercier (Québec) (23 juin)
Le concert des Cowboys Fringants c’était l’aventure folle. Un voyage au Québec, le déplacement jusqu’à la petite bourgade de Mercier où la mairesse, étonnée de voir des français nous a salué en ce jour de fête du Québec. Ce concert où avec Aiollywood on s’est presque senti québécois. Nous aussi on a chanté la mise en berne du drapeau bleu au lys blancs. Vive les Cowboys, et vive le Québec libre.

Heymoonshaker @Jam, Montpellier (11 octobre)
Incroyable. En voyant ces deux zouaves sur scène et leur performance hors du commun, c’est bien le seul mot qui me vient encore aujourd’hui à l’esprit. Tout était incroyable : la musique, l’ambiance feutrée et festive, le mélange des gens, la bonne humeur. Ce concert est de ceux qui transportent les gens. En rentrant le soir, je me suis dit « quand je serai grande, je ferai du beat box façon Heymoonshaker » ! (LR ici)

Papet J @Zion Festival, Bagnols sur Cèze (21 juillet)
L’excellent album du Papet prometté un live des plus vibrant. Le MC marseillais n’a pas failli. Le concert était ambiancé et tous les ingrédients y étaient : des copains, de la bière, la chaleur estival, un public et une orga sympas et des groupes chaud bouillant. Encore merci Papet J de nous avoir boulégué en rythme et en rime.

Les Wampas @Paloma, Nîmes (15 janvier)
Suivie de P’tit Bapt’, d’Aiollywood et de Photolive30, le concert des Wampas était une vraie découverte. Après avoir Didier tout seul, les Wampas sont un bonbon du rock’n roll. De l’énergie à revendre à un public de tout âge, la Paloma était sans dessus dessous et que c’état bon ! Une pensée pour le tekos qui a fait la logistique filaire du micro du roi des Wampas. (LR ici)

Karlito N’Seb @Dindon Attaque, Alès (12 décembre)
Impossible de ne pas faire de clin d’oeil à Karlito N’Seb pour leur concert au Dindon Attaque. Seb, aussi bassiste d’Arthis, réussit un nouveau tour de force à la guitare et au chant en accompagnant Karl. Le créole languedocien fonctionne ! Le public conquis, on se rappelle du rappel improvisé qui a été assuré par les deux compères. Chapeau bas les art(h)istes.

HMSHeymoonshaker / Jam, Montpellier, 2015


Top 5 concerts 2015 / Photolive30

– Ilhaam Project @Paloma, Nîmes (15 octobre)
Vu à de nombreuses reprises en 2015, mais le concert donnait lors de la soirée Local Heroes à Paloma décroche le haut du panier. C’est doux, c’est sensuel, ça te happe et bougrement visuel. A revoir sans hésiter. 

Ubikar @Festival Ardèche Aluna, Ruoms (18 juin)
L’ambiance techno/rock est peut être froide… mais Ubikar a été une suberbe claque sur la scène découverte de l’Aluna de 2015. Avec leurs textes envoutants et un regard sans concession sur notre monde qui se déshumanise toujours un peu plus, le groupe a su trouver les mots et la musique pour nous l’exposer. 

Orange Blossom @Le Sonambule, Gignac (13 mars)
Nouvelle chanteuse pour Orange Blossom mais toujours autant la même puissance qui s’en dégage : une puissance orientale qui nous propulse en plein désert et, sous cette chaleur étouffante, la soirée devient rapidement inoubliable.

Groundation @Festival de la Meuh Folle, Alès (4 avril)
Groundation n’est pas forcément un groupe où je pourrais dire qu’ils ont fait un tabac, mais le concert réalisé sur les planches de la Meuh Folle a été réellement haut de gamme. Le reggae rime Groundation, internationalement. (LR ici)
Jeanne Added @Paloma, Nîmes (1er octobre)
C’est une des grandes découvertes de l’année 2015. Son morceau, War is coming, m’avait mis dans mes états. Le concert est percutant, épatant, résolument rock, avec des pépites qui explosent de toutes parts. Un groupe à suivre assurément.
 IP

Ilhaâm Project / Paloma, Nîmes, 2015

Top 3 concerts 2015 / Pierre L

Carl Barat & The Jackals @Paloma, Nîmes (12 février)
Le gosse turbulent du rock anglais nous a étourdi le temps d’une soirée, avant de retrouver son compère Pete Doherty pour un nouvel opus de The Libertines. Joussif ! (LR ici)
Hanni El Khatib @Paloma, Nîmes (6 mars)

Du bon gros rock Californien, de sublimes solos entrecoupés de riffs qui tâchent, excellent.

 

Dandy Warhols @Paloma, Nîmes (29 mars)
D’autres Américains à la troisième place, depuis longtemps sur les routes et de passage à Paloma pour une escale électrique. (LR ici)
 CB

Carl Barat & The Jackals / Paloma, Nîmes, 2015 (crédits photos : Guilhem L)


Top 5 concerts 2015 / Tetex

– Le Cabaret Contemporain @Le 104, Paris (20 février)
Ce groupe de techno 100% instrumental, composé de 2 contrebasses, une batterie, une guitare et un piano est ma plus belle découverte de 2015. Musiciens diplômés du CNSM de Paris pour la plupart, ils composent leur création en utilisant leurs instruments comme laboratoire d’expériences. En ressort un mélange fabuleux qui, en live, fait exploser le public tel un set de Dubfire.

– Deluxe @L’Olympia, Paris (19 novembre)
Premier concert à l’Olympia après les attentats et la tragédie du Bataclan, l’énergie musicale était présente dans tous les coeurs, artistes comme public. A la performance d’anthologie des moustachus s’ajoute des invités surprises de grande qualité : IAM et -M-.  Enfin, on retiendra une sortie historique avec plus de 20 minutes de reprise en harmonie de l’air de Pony dans le hall de l’Olympia. Un moment intense d’humanité très riche en émotion. Live report disponible en cliquant ici. (LR ici)

– Chinese Man @Trianon, Paris (7 novembre)
Les Chinois étaient attendus à Paris pour la présentation de leur dernier projet « The Journey » en collaboration avec leur MC sud-africain préféré Tumi. Un concert très énergique qui nous a fait vibrer !! Live report disponible en cliquant ici. (LR ici)

– Acid Arab @Le 104, Paris (20 février)
Mélodies traditionnelles nord-africaine sur fond d’élécto minimaliste, cette assemblage étonnant pousse le public dans une transe profonde. Dansant et mélodieux, ce live s’est révélé être un grand moment d’extase pour les amateurs du genre.. 

– St Germain @Bataclan, Paris (12 novembre)
Après 15 ans sans sortir d’album, Saint Germain revient accompagné d’une ribambelle de musiciens hors pairs venus des 4 coins du monde pour un concert d’électro jazz avec une touche brésilo-africaine délicieuse.
 CM

Chinese Man / Théâtre antique, Arles, 2012

Articles affiliés :

Volet 2 : les albums qui nous ont marqués en 2016

28 décembre 2016

Volet 4 : la salle de concert à ne pas manquer

30 décembre 2016

Volet 3 : La playlist 2015

31 décembre 2015

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept