Infos Concerts

Ce week-end, c’est Pois Chiche party ! La 8ème édition commence ce soir

5 juin 2015, Aiollywood

L’année dernière, la pluie avait joué de mauvais tours au Pois Chiche (autant qu’aux Rocktambules). Ce soir, le Pois Chiche revient encore plus masqué que jamais avec 3 jours de fête, de concerts, d’arts de la rue et d’animations en tout genre. L’occasion pour nous de vous parler des concerts à l’affiche de cette édition 2015… avant, peut-être, de s’y croiser.

C’est donc reparti à Montaren (30) dès ce soir avec une première journée axée sur les concerts. L’ouverture de cette soirée sera assurée tambours battants par Grail’Oli, un collectif de 10 musiciens qui chante en occitan, en créole, en castillan et bien sûr en français. En mode fanfare ou directement sur les planches, nul doute que les trois coups seront d’entrée bien colorées. A 21h, le visage de la fête changera du tout au tout : SIG feat. Eric Truffaz s’offriront un battle expérimental autour du jazz, entre univers musicaux déstructurés et notes cuivrées. Quant à la fin de soirée pour ce vendredi, elle s’annonce encore plus éclectique avec deux artistes que nous connaissons bien sur Le Musicodrome puisque nous les avions croisé à la Meuh Folle en 2013 puis en première partie d’High Tone à Paloma l’an dernier. Respectivement, Scarecrow et Djamanawak s’en donneront à coeur joie d’allumer la mèche ! Les premiers, dans un registre hip hop/blues tout à fait original, rendront l’appareil sans relâche au monde complètement fou des Djamanawak. Didgeridoo, machines, guitares, cuivres, guitares, les multi-instrumentistes de Djamanawak promettent un show électrique pour clôturer ce début de week-end.

Demain, la soirée sera encore plus chargée : le coup d’envoi sera même donné beaucoup plus tôt, dès 19h30, avec le groupe Mad Wire (pop rock). Les basses risquent de retentir dans la foulée avec Jayadeva (reggae ska) afin de chauffer la place aux agités de The Black Nuts (rock). D’ailleurs, une des grandes attractions de ce samedi soir au Pois Chiche viendra d’outre-Manche : ASM (A State of Mind), dredlocks au vent, a promis un véritable tour de passe-passe pour mettre le feu aux poudres. Mélangeant hip hop et reggae, le cocktail fait toujours mouche, et cela fait plus de 10 ans que ça dure, à la fois atypique et métissé. Pendant que Le Réparateur se chargera de saturer ses guitares punk/rock, Moonson risque bien d’avoir carte blanche pour gérer la fin de soirée à Montaren (23h45) avec ses mélanges aphrodisiaques !

Le programme est donc chargé ce week-end du côté de nos amis Pois Chiche, surtout samedi. Entre les poichichades, les apéritifs, les invitations à Poichicheland, les conférences et nombreux ateliers prévus, il va falloir résister aux fortes chaleurs ! Tant mieux, buvettes et stands sont également de la partie.

Plus d’information ici à propos des animations : http://fetedupoischiche.com/

Pass 1 soir : 10€ / Pass 2 soirs : 17€ / Animations en journée : gratuit

Articles affiliés :

Critique Hubert Félix Thiéfaine Stratégie de l'inespoir 2014

Avec « Stratégie de l’inespoir », le fou a chanté dix-sept fois !

24 novembre 2014

Le 100ème concert d’Arthis se fête à la brasserie de la Meduz à Uzès (30)

11 juin 2015
I Woks Festival Meuh Folle 2018 Alès Photolive30

La Meuh Folle 2019 va connaître son vainqueur « tremplin » ce samedi

13 novembre 2018

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept